Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Office national du film

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».

Message du ministre

James MooreLe gouvernement du Canada a cur ddifier un pays o lensemble des citoyens et citoyennes ont loccasion de participer la vie culturelle et conomique. Notre gouvernement reconnat limportance des arts et de la culture dans latteinte de cet objectif. Les agences et organismes du portefeuille du Patrimoine canadien, comme lOffice national du film (ONF), uvrent en ce sens en nous donnant loccasion de partager et de clbrer notre riche patrimoine historique, culturel, artistique et social.

titre de producteur et distributeur public canadien duvres audiovisuelles, lONF offre aux Canadiens et Canadiennes une chance exceptionnelle de se raconter. Accessibles la population dans toutes les rgions du pays et dans les deux langues officielles, les productions audiovisuelles pertinentes, originales et innovatrices de lONF aident mieux faire comprendre les enjeux qui touchent les Canadiens et les Canadiennes, de mme que leurs valeurs et leurs points de vue.

Alors que la rvolution numrique transforme lindustrie des mdias et la socit, lONF montre la voie en ralisant des avances dans la forme et le contenu, lesquelles permettent doffrir des produits distinctement canadiens sur les plateformes numriques. Grce au lancement de son site de visionnage en ligne, onf.ca, loccasion de son 70e anniversaire, lONF a raffirm son leadership unique en matire de production et de diffusion duvres qui sont maintenant encore plus accessibles davantage de Canadiens.

titre de ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, jai le plaisir de vous prsenter le Rapport ministriel sur le rendement de 2008-2009 de lOffice national du film. Ce rapport dresse un portrait des ralisations de cette agence et tmoigne de la faon dont elle appuie les priorits de notre gouvernement. Je tiens souligner les efforts que son personnel a dploys tout au long de lanne afin de renforcer les liens qui unissent les Canadiens et ainsi contribuer notre fiert collective.

Lhonorable James Moore, C.P., dput

Message du Commissaire du gouvernement la cinmatographie

Le dernier exercice a t difficile pour tous les secteurs de l'industrie audiovisuelle, tant publique que prive. Comme le reste du pays, l'industrie s'est ressentie de la crise conomique au moment mme o elle devait s'adapter aux changements structurels fondamentaux qu'entrane en permanence la rvolution numrique. L'ONF n'est pas l'abri de ces forces prodigieuses.

S'il a russi traverser avec succs cette anne particulirement turbulente, c'est qu'il est rest concentr sur la mise en place des principales assises de son plan stratgique. Il a continu de s'imposer comme innovateur sur le plan de la cration et a raffirm sa pertinence auprs de la population canadienne. Il a travaill fort pour resserrer les liens avec ses intervenants cls, dont le gouvernement, les crateurs ainsi que les organisations et institutions du pays. Son profil international est mme devenu plus prestigieux.

Par-dessus tout, l'ONF a compris que, titre de producteur et distributeur public du Canada, il peut jouer un rle crucial dans le passage au numrique en offrant une plateforme d'exprimentation, en mettant au point des prototypes et en crant des modles dans des domaines o il n'en existe pour l'instant aucun qui ait fait ses preuves sur le plan commercial ou la cration. Nous savions que l'ONF pouvait et devait faire uvre de pionnier dans la mise en valeur du potentiel cratif inexploit du monde numrique tout en assurant une prsence canadienne forte dans les plateformes numriques. Ses progrs avant-gardistes en matire de contenu et de forme se dfinissent encore par sa capacit procurer une valeur sre la population du pays en donnant la parole tous les segments de la socit canadienne tout en dveloppant et en exprimentant de nouvelles avenues de dveloppement conomique.

Rien ne le prouve davantage que l'Espace de visionnage en ligne de l'ONF. Lanc pour marquer le dbut des clbrations du 70e anniversaire de l'ONF au dernier trimestre du dernier exercice, il offre pour la premire fois la population canadienne l'accs direct prs de 1000 titres puiss la vaste collection de l'ONF. Des images d'une trs grande qualit, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dans les deux langues officielles du Canada, sur le Web et sur les plateformes mobiles. D'un simple clic de souris, les internautes se branchent sur le pouls de la vie et de la crativit canadienne au fil des ans, sans gard aux limites gographiques et linguistiques. Nul autre site ne donne un meilleur aperu de l'identit canadienne. Les Canadiens et Canadiennes ont exprim leur affection et leur gratitude en grand nombre. Le trafic du site Web de l'ONF a augment de 54 % et le temps pass sur le site est plus long.

Bien que l'ONF soit en mesure d'assumer le leadership en poursuivant une stratgie du numrique visionnaire - et qu'il l'ait fait -, il ne peut agir de faon isole. C'est pourquoi il plaide en faveur d'une stratgie nationale du numrique cohrente et intgre runissant les secteurs priv et public dans le but de jeter les fondements de la future conomie axe sur la cration. Nous avons prsent notre position aux audiences tenues devant le Conseil de la radiodiffusion et des tlcommunications canadiennes (CRTC), et le prsident du CRTC l'a appuye depuis; diverses instances de l'industrie ont aussi chaleureusement accueilli l'ide.

En explorant plus avant le potentiel cratif du numrique, nous ne ngligeons pas pour autant les domaines dans lesquels nous servons traditionnellement la population canadienne. L'ONF a clbr avec la population du pays les grands moments de la vie de la nation, rendant hommage au Canada, son histoire et ses valeurs. Il a produit ou coproduit des uvres marquantes du 400e anniversaire de Qubec, dont l'uvre innovatrice stroscopique 3D Champlain retrac, de Jean-Franois Pouliot, en collaboration avec le Muse de la civilisation, Qubec. En partenariat avec le ministre du Patrimoine canadien, il a produit un coffret DVD de ses uvres sur la ville de Qubec, qu'il a distribu dans les coles de tout le pays afin que les lves participent cette clbration grandiose.

Dans la capitale nationale, il s'est joint Anciens Combattants Canada, au ministre de la Dfense nationale et d'autres partenaires pour commmorer le 90e anniversaire de l'Armistice et les sacrifices des Canadiens et Canadiennes dans son nouveau film Entre les lignes.

Cette anne, pour la premire fois, il s'est associ au Prix du Gouverneur gnral pour les arts de la scne pour rendre hommage aux plus grands talents du pays. Il a ainsi produit une srie de courts mtrages distinctifs en l'honneur des laurats de trois prix. Petits bijoux artistiques part entire, certains de ces films ont aussi t prsents dans d'importants festivals, dont celui de Sundance.

Les productions de l'ONF sont rputes au pays comme l'tranger. L'ONF a eu une prsence exceptionnelle aux plus importants festivals de films canadiens et trangers, notamment au Festival international du film documentaire d'Amsterdam (IDFA, le plus grand festival du documentaire au monde), Hot Docs, Sundance, Toronto, au Festival du film d'animation d'Annecy et de nombreux autres encore. Pour la troisime anne conscutive, l'ONF a rafl le prix du long mtrage documentaire canadien Hot Docs et il a remport les principaux prix aux Jutra, Gnie et dans d'autres festivals. Le long mtrage documentaire Sur le Yangzi (coproduit avec EyeSteelFilm) a franchi le cap du million de dollars aux guichets.

l'interne, l'ONF a mis en uvre son plan oprationnel une premire de sorte que son plan stratgique se traduit dans les ralits oprationnelles que sont les budgets, les chanciers et les ressources humaines. Voil qui est aussi synonyme de meilleure planification, d'orientation mieux cible et d'efficience accrue. L'ONF a aussi remani son processus budgtaire et est pass la budgtisation par activits, ce qui favorise une analyse plus rigoureuse et une meilleure concordance des ressources financires avec les priorits. Il a entrepris un imposant exercice d'analyse comparative pour mesurer toutes ses activits la lumire d'activits comparables dans d'autres organisations gouvernementales, dans le secteur priv et l'chelle internationale, ce qui lui a permis de se fixer des objectifs d'amlioration du rendement. Il a aussi remani sa structure organisationnelle, fusionnant neuf directions ou directions gnrales en cinq dans le but de crer une organisation plus rationnelle et plus efficace pour se prparer l'avenir numrique. De la sorte, il s'est donn les moyens d'investir beaucoup plus d'argent dans la production et la distribution, auprs de la population canadienne, des uvres qui sont au cur de son mandat.

Faire face une volution rapide peut s'avrer ardu, mais l'ONF y voit une occasion saisir. Il fait montre d'une nergie cratrice inlassable remettant en question, repoussant les frontires, exprimentant de nouvelles faons de reflter et de transfigurer la ralit de notre pays. Il demeurera disciplin et se consacrera btir une institution publique essentielle pour l'avenir, une institution au service de la population canadienne, de laquelle cette dernire pourra continuer de tirer fiert.

Tom Perlmutter
Commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'Office national du film du Canada

 

SECTION I : SURVOL DU MINISTRE

1.1. Renseignements sommaires

Raison d'tre

L'Office national du film a t cr par une loi du Parlement en 1939. Il rend compte au parlement par l'entremise du ministre du Patrimoine canadien. Son mandat, nonc dans la Loi sur le cinma de 1985, consiste produire et distribuer des films destins faire connatre et comprendre le Canada aux Canadiens et aux autres nations, et promouvoir la production et la distribution de tels films . La mission de l'ONF est de produire et distribuer des uvres audiovisuelles distinctives, originales et innovatrices de manire faire connatre et comprendre l'ensemble des Canadiens et aux autres nations les valeurs et les points de vue canadiens ainsi que les questions d'intrt pour la population canadienne.

Fidle sa mission, l'ONF a fait la promesse d'inciter la population canadienne et les populations du monde voir diffremment par l'entremise d'uvres audiovisuelles exceptionnelles, distinctives et audacieuses qui ne peuvent tre cres qu' l'ONF.

En 70 ans d'existence, l'ONF s'est hiss au rang des institutions culturelles les plus importantes et les plus respectes du Canada et, ce titre, reprsente un lment unique du tissu composite de la nation canadienne. Les uvres de l'ONF offrent un accs privilgi la diversit et la vitalit de notre culture et constituent un lment indispensable du patrimoine culturel national. L'ONF et ses partenaires des secteurs priv et public fournissent aux cinastes de toutes les rgions du pays les moyens de transformer leurs visions en uvres d'art.

Responsabilits

Aujourd'hui, plus que jamais, l'ONF joue un rle capital dans la socit canadienne titre de producteur et distributeur public de productions audiovisuelles qui abordent les enjeux sociaux d'une faon unique. Avec une production surtout axe sur le documentaire, l'animation d'auteur et, de plus en plus, les nouveaux mdias, l'ONF favorise l'exploration d'enjeux sociaux contemporains, tout en se concentrant sur la production de films prsentant des points de vue diversifis propres stimuler la communication entre les citoyens et les citoyennes. Au fil des ans, il a aussi jou un rle important en tmoignant des grands changements et vnements qui ont marqu la socit canadienne. L'ONF est une rfrence en innovation cinmatographique au Canada.

titre de coproducteur, l'ONF permet aux producteurs du secteur priv de prendre des risques commerciaux et artistiques qu'ils ne seraient pas en mesure d'assumer sans lui. L'ONF est galement un laboratoire de cration par excellence propice au dveloppement de nouvelles formes de contenu narratif, que ce soit par un travail de pionnier en cration et distribution numriques (Internet, appareils mobiles et e-cinma) ou par l'exploration des productions stroscopiques.

L'ONF offre galement des programmes de perfectionnement et de formation aux cinastes de la relve qui apprennent ainsi utiliser les nouveaux moyens d'expression numriques. Ces programmes facilitent la transition des cinastes entre l'cole de formation en cinma et leur premire exprience professionnelle en production cinmatographique Ils permettent d'augmenter le niveau de comptence des cinastes qui signent une premire uvre, menant la dcouverte de nouveaux talents et une production cinmatographique et tlvisuelle plus importante, tout en encourageant l'exprimentation et l'innovation en production numrique. En donnant son appui aux membres des diverses communauts culturelles, linguistiques et autochtones ainsi qu'aux personnes handicapes, l'ONF s'assure que ses uvres audiovisuelles refltent la diversit du pays et exposent les ralits sociales et culturelles en mutation du Canada.

En qualit d'institution publique et conformment son mandat, l'ONF a le devoir de rejoindre les Canadiens et les Canadiennes. Traditionnellement, il l'a fait surtout par le truchement de la tlvision et le rseau de l'ducation, mais aussi par l'entremise des festivals, des projections communautaires et des bibliothques. Depuis des dcennies, l'ONF a t et continue d'tre pour les lves de l'ensemble du pays un fournisseur fiable de contenu culturel canadien dans les deux langues officielles. Les points de vue canadiens qu'offrent les uvres de l'ONF sont plus importants que jamais dans l'environnement mondialis de YouTube. Les consommateurs se servent de plus en plus d'Internet pour accder au vaste catalogue mdiatique de l'ONF. Le lancement de l'Espace de visionnage en ligne de l'ONF, en janvier 2009, a t annonc comme un projet pionnier permettant aux internautes du pays d'avoir accs gratuitement une importante partie de notre patrimoine culturel, et ce, en tout temps et de n'importe o.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'ONF, veuillez suivre le lien suivant : http://www.onf-nfb.gc.ca/fra/a-propos/organisation.php.

Rsultats stratgiques et Architecture des activits de programme (AAP)

Rsultats stratgiques et Architecture des activits de programme (AAP)

 

Sommaire Rendement

Ressources financires pour 2008-2009 (milliers de dollars)


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
65 042 68 623 68 006

Le total des autorisations reflte une augmentation de 3,6 M$ par rapport aux dpenses prvues. L'explication des carts entre les ressources financires prvues, les autorisations et les dpenses relles est expose la page dix.

Ressources humaines pour 2008-2009 (ETP)


Ressources prvues Ressources relles cart
498 467 -31

Au dbut de l'exercice 2008-2009, l'ONF a procd un examen interne de ses programmes et une rationalisation qui ont men une raffectation de ses ressources au financement de sa stratgie numrique, incluant l'achat de l'quipement ncessaire au nouveau processus de production numrique, l'affranchissement des droits et la cration de son Espace de visionnage en ligne. Cette rationalisation a entran une rduction des ressources humaines.


Rsultat stratgique 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.
Indicateurs de rendement Objectifs Rendement de 20082009
Pourcentage du public canadien qui peroit l'ONF comme une institution innovatrice, crative et socialement engage 60 % d'ici le 31 mars 2011 Selon un sondage en ligne men pour le compte de l'ONF en 2008, 65 % de la population canadienne estime que l'ONF est une institution innovatrice, 75 %, qu'elle est crative et 62 %, qu'elle est socialement engage.
Pourcentage de productions acheves portant sur les grands enjeux sociaux 90 % d'ici le 31 mars 2011 74% des productions acheves en 2008-2009 portent sur les grands enjeux sociaux, et 90% de ces productions explorent la diversit canadienne.
Pourcentage de l'auditoire de l'ONF ayant indiqu que les productions de l'ONF refltent les valeurs et les points de vue canadiens 85 % d'ici le 31 mars 2011 Dans un sondage en ligne men en 2008 pour le compte de l'ONF auprs de la population canadienne, l'institution a tabli des mesures de base montrant que 71 % des rpondants estiment que ses productions refltent les valeurs canadiennes et associent l'ONF nombre de valeurs fondamentales du pays.

 


Activit de programme (milliers de dollars) 2007-2008 Dpenses relles 2008-2009 Concordance avec les rsultats du gouvernement du Canada
Budget principal des dpenses Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
Production d'uvres audiovisuelles 54 701 51 060 51 060 53 606 53 711 Affaires sociales : une culture et un patrimoine canadiens dynamiques1
Distribution, accessibilit et rayonnement 16 466 13 982 13 982 15 017 14 295
Fonds renouvelable S.O. S.O. S.O. S.O. S.O.
Total 71 167 65 042 65 042 68 623 68 006  

Explication de l'cart
Lcart entre les dpenses prvues pour 2008-2009, le total des autorisations et les dpenses relles comprend 3,6M$ de budget supplmentaire des dpenses dont les lments principaux sont le remboursement des dpenses salariales admissibles, les fonds reus dans le cadre du Partenariat interministriel avec les communauts de langue officielle (PICLO) et lallocation de Patrimoine canadien pour la production du Coffret DVD 400e anniversaire de la ville de Qubec.


(en milliers de dollars)
Total des dpenses prvues 65,042
     Budget supplmentaire des dpenses 3,581
Total des autorisations 68,623
     Report de 2008-2009 (617)
Total des dpenses relles 68,006

Contribution des priorits l'atteinte des rsultats stratgiques

Dans l'ensemble, l'ONF a men bien les priorits cernes dans son RPP 2008-2009, rpondant toutes les attentes lies trois priorits et presque toutes celles lies aux deux autres priorits. Le tableau ci-dessous rsume les progrs accomplis par rapport chacune. De plus, dans le nouveau Plan stratgique 2008-2013 publi en avril 2008, l'ONF a recens deux nouvelles priorits en matire de gestion, qu'il a satisfaites dans une grande mesure; elles sont abordes dans le tableau sur les priorits en matire de gestion ci-aprs.


Priorits oprationnelles Type Progrs accomplis Liens avec les rsultats stratgiques

Crer un milieu propice l'excellence et l'innovation, un milieu qui favorise l'ouverture de nouvelles voies vers la crativit dans le domaine audiovisuel.

L'ONF joue un rle unique comme centre d'excellence et d'innovation artistiques, faisant bnficier ses partenaires du secteur priv de l'industrie canadienne de son leadership et de sa solide marque internationale.

Ses productions primes - d'excellents films d'auteur de tous horizons qui rapprochent les Canadiens et Canadiennes et favorisent la participation communautaire - explorent de grands enjeux contemporains.

Permanente

Satisfait toutes les attentes

L'ONF a men bien tous ses plans associs cette priorit : il a fait des productions qui explorent des enjeux sociaux, particip des activits d'envergure nationale comme le 400e anniversaire de la fondation de Qubec, conclu un partenariat avec le Comit d'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2010 Vancouver et offert son appui des productions innovatrices pour nouvelles plateformes.

L'ONF a maintenu son niveau de coproduction compltant 33 coproductions avec le secteur priv canadien et 10 avec des coproducteurs trangers. De plus, il a fourni des services techniques et du soutien 165 productions ralises par des cinastes indpendants par l'entremise des programmes ACIC et FAP2.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

AP 1 : Production d'uvres audiovisuelles

Cette priorit contribue la ralisation de OS 1 et AP 1 par l'innovation en production audiovisuelle (sur les plans cratif et technique).

Maintenir et consolider la capacit de l'ONF dcouvrir, perfectionner et encadrer les talents et la cration chez les cinastes issus de toutes les rgions du pays et de diverses communauts ethnoculturelles, autochtones et linguistiques de mme qu'au sein de la relve.

Par l'entremise de programmes favorisant l'panouissement de voix artistiques authentiques qui refltent les divers points de vue canadiens, l'ONF dcouvre des crateurs de toutes les rgions du pays et de diverses communauts ethnoculturelles, autochtones et linguistiques et leur donne les moyens de perfectionner leurs comptences pour qu'ils puissent occuper les emplois axs sur le savoir dans le secteur de la cration de l'avenir.

Permanente

Satisfait toutes les attentes

Fidle son engagement de favoriser la diversit des voix et d'assurer l'accs aux mdias toutes les communauts culturelles, l'ONF a atteint ses objectifs annuels en offrant 241 participants des occasions de se former dans 19 programmes. 41 nouvelles productions ont t acheves par des cinastes de la relve.

85 de toutes les productions acheves en 2008-2009 exploraient la diversit canadienne.

33 productions ont t signes par des cinastes issus des rgions.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

AP 1 : Production d'uvres audiovisuelles

Cette priorit contribue la ralisation de OS 1 et AP 1 par la diversit des points de vue et des valeurs canadiennes dans la production d'uvres audiovisuelles.

Maintenir, favoriser et accrotre les initiatives de recherche et dveloppement pour assurer l'accessibilit accrue des uvres audiovisuelles de l'ONF.

La rvolution numrique est en train de changer fondamentalement la manire dont les consommateurs utilisent les mdias audiovisuels et interagissent avec eux. Pour demeurer pertinent, l'ONF s'engage dans des projets de recherche et de dveloppement qui assurent la migration aise de sa programmation vers des plateformes telles que le cellulaire, le baladeur numrique (iPOD) et d'autres venir mesure de leur sortie sur le march et de l'engouement qu'elles susciteront chez les consommateurs. Ces activits contribuent l'essor du cinma comme forme artistique et la cration de nouveaux modles de gestion susceptibles d'offrir de nouveaux dbouchs l'industrie cinmatographique. Qui plus est, elles permettent d'accrotre l'accessibilit des uvres aux Canadiens et Canadiennes.

Permanente

Satisfait presque toutes les attentes

Cette anne, l'ONF a travaill 4 projets de recherche et dveloppement. Axs sur les nouvelles plateformes et les nouvelles technologies, ces projets favorisent l'laboration d'applications et de contenu innovateurs.

Le projet pilote de rseau d'e-cinma, qui en est sa 2e anne, continue de servir de laboratoire de recherche applique pour l'exprimentation de la technologie et de mcanismes de distribution.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

AP 2 : Distribution, accessibilit et rayonnement

Cette priorit contribue la ralisation de OS 1 et AP 1 par le dveloppement d'applications et de contenus novateurs visant accrotre l'accessibilit des uvres de l'ONF.

Crer une stratgie du numrique grce laquelle l'ONF pourra assurer l'avenir de son mandat de distribution, d'expansion, de rayonnement et de prservation du patrimoine audiovisuel.

Grce ses investissements en production et distribution numriques, l'ONF est en mesure d'exploiter ses biens plus efficacement, maintenant et l'avenir; profitant des nouveaux canaux de distribution numrique, il maximise ses revenus tout en rendant ses productions plus accessibles et en assurant la prservation de sa riche collection patrimoniale pour les gnrations venir.

Nouvelle

Satisfait toutes les attentes

L'ONF a men bien cette priorit, faisant de sa stratgie du numrique l'lment cl de son Plan stratgique quinquennal, auquel il a donn le coup d'envoi en 2008-2009. Tous les projets recenss dans le RPP 2008-2009 ont t lancs avec succs, notamment : le nouvel Espace de visionnage en ligne; Images ONF, qui comporte une cinmathque de plans d'archives numriss; la mise en uvre de la nouvelle politique d'acquisition et de renouvellement des droits, laquelle est vitale pour le succs de la stratgie du numrique de l'ONF.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

AP 2 : distribution, accessibilit et rayonnement

La mise en uvre d'une stratgie du numrique a contribu accrotre l'accessibilit des uvres audiovisuelles de l'ONF, ce qui a contribu l'atteinte de SO1.

Faire en sorte que les uvres de l'ONF soient facilement accessibles au plus grand nombre, au Canada comme l'tranger.

L'engagement suscit par les uvres de l'ONF pertinentes sur le plan social sert l'intrt public en favorisant la cohsion sociale et les expriences d'apprentissage stimulantes l'chelle nationale, en renouvelant nos valeurs communes et en resserrant le tissu social du pays. L'accs amlior et la valeur considrable de la marque ONF entranent une augmentation des ventes sur le march de l'ducation et sur les marchs internationaux.

Permanente

Satisfait presque toutes les attentes

L'ONF a satisfait presque toutes les attentes associes cette priorit, puisque son auditoire total, tous canaux confondus, a augment de 9 % pour atteindre plus de 31 millions.

En raison de la rcession mondiale, les revenus de lONF ltranger nont pas augment; elles ont plutt connu une chute de 21 %.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

AP 2 : Distribution, accessibilit et rayonnement

Cette priorit contribue la ralisation de OS 1 et AP 2 par une accessibilit accrue des produits de l'ONF.


 


Priorits en matire de gestion Type Progrs accomplis Liens avec les rsultats stratgiques

Par le renouveau organisationnel, faire de l'ONF un modle d'organisme cratif du 21e sicle, une valeur sre pour la population canadienne grce une structure et des processus de travail souples, efficaces et respectueux de l'environnement.

La restructuration organisationnelle prvue appuiera la rcente mise en uvre de la nouvelle Architecture des activits de programme de l'ONF, du cadre de responsabilisation de gestion (CRG) du gouvernement et du plan stratgique quinquennal qu'il a adopt, grce auquel lui-mme et ses partenaires de l'industrie seront plus concurrentiels dans leur milieu en mutation.

Nouvelle

Satisfait toutes les attentes

L'ONF satisfait toutes les attentes associes cette priorit dans la priode vise puisqu'il a consolid la gestion et la responsabilisation grce de nouveaux plans d'valuation, de vrification et de gestion des risques, et qu'il a mis en uvre des stratgies de mesure du rendement conforme la SGRR3.

Dans le cadre de la restructuration organisationnelle, le nombre de directions est pass de neuf cinq, ce qui signifie une structure plus souple et plus efficace permettant d'affecter davantage de ressources la programmation et l'accessibilit les grands axes du Plan stratgique.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

Cette priorit contribue la ralisation de OS 1 en permettant d'affecter davantage de ressources AP 1 and AP 2.

Par le financement, assurer l'ONF des bases financires saines qui l'aideront remplir son mandat.

Par une bonne gestion financire et budgtaire responsable et un bon rapport cot-efficacit, l'ONF concentre ses ressources sur la programmation et l'accessibilit, et s'assure de pouvoir s'acquitter de son mandat et de ses responsabilits dans l'avenir.

Nouvelle

Satisfait presque toutes les attentes

D'importantes conomies ont dcoul de l'examen et de la restructuration organisationnels : fermeture des bureaux de Paris, de New York et d'Ottawa et abolition de postes par mutation, retraite et mise pied. Un important dfi consiste traduire la visibilit de la collection en revenus accrus.

Obj. strat. 1 : Le reflet des valeurs et perspectives canadiennes grce la production d'uvres audiovisuelles canadiennes novatrices qui sont accessibles aux mdias pertinents du jour.

Les conomies dcoulant de l'examen organisationnel ont permis de dgager davantage de ressources affecter AP 1 et AP 2.


Analyse des risques

Le passage au numrique qui s'effectue l'chelle de la plante transforme radicalement les modes de consommation et d'interaction des auditoires l'gard des mdias audiovisuels. La consommation de contenu en ligne, sur cellulaires ou autres appareils portatifs a dj supplant le visionnage tlvisuel auprs de la jeune gnration. Alors que de plus en plus de Canadiens et de Canadiennes s'approprient l'univers du numrique, ils exigent une gamme complte de produits, dont une programmation audiovisuelle. D'aprs un rapport de Comscore de fvrier 2009, 21 millions de Canadiens et de Canadiennes ont visionn plus de 3,1 milliards de vidos en ligne pendant le mois de fvrier 2009. Ceux-ci rclament du contenu culturel canadien sur ces plateformes, un contenu ncessaire auquel ils ont droit. Les jeunes, en particulier, sont des consommateurs avides de produits numriques et, en l'absence d'une riche programmation culturelle mettant de l'avant des histoires et des valeurs canadiennes, ils continueront de se tourner vers une programmation provenant de l'tranger. Il s'agit d'un dfi de taille pour les fournisseurs de contenus, y compris l'ONF, qui offre nanmoins des occasions de mieux servir la population canadienne. Les technologies numriques facilitent l'accs aux produits culturels et permettent d'offrir avec efficacit et efficience ces produits aux Canadiens et au reste du monde.

Afin de mieux servir les habitants du pays, y compris ceux des rgions isoles, l'ONF doit assurer l'accessibilit ses films et ses programmes en faisant migrer sa technologie de production et de distribution vers de nouvelles mthodes, technologies et plateformes plus efficientes. Le passage au numrique de l'ONF a t tabli comme une priorit stratgique lors d'un long processus de planification stratgique entrepris en 2007-2008, et a t amorc en fonction des ressources dont dispose l'organisme. Nous avons labor une stratgie numrique multifacette, qui comprend la numrisation de la collection de l'ONF. L'organisme fait galement figure de pionnier en crant des mthodes de production et de distribution innovatrices reposant sur des approches cratives, de nouveaux vocabulaires et grammaires audiovisuels, de nouvelles faons de faire participer les auditoires au processus de cration, des modles de gestion indits, de nouveaux circuits de production et des modles de coproductions internationales novateurs. L'expansion de notre rseau d'e-cinmas fait galement partie de cette stratgie.

La mise en uvre de cette stratgie constitue toutefois d'une tche colossale qui pose de nombreux dfis sur les plans technologique et financier. Nous risquons de perdre environ 20 % de la collection de films de l'ONF, moins que celle-ci ne soit transfre sur de nouveaux supports au cours des prochaines annes. Un tel processus ncessite un travail de restauration minutieux et l'tablissement de normes pour la gestion de l'information numrique. L'ONF doit aussi ngocier de coteux droits de distribution sur les nouvelles plateformes pour prs des deux tiers de ses films, afin que les consommateurs du Canada et de tous les pays puissent avoir accs l'ensemble de sa collection.

la suite d'une rvision interne de ses programmes et d'une rationalisation ayant men des conomies, l'ONF a procd une raffectation de ses ressources dans le but de financer sa stratgie du numrique, incluant l'achat de l'quipement ncessaire au nouveau processus de production numrique, l'affranchissement des droits et la cration de son Espace de visionnage en ligne. Cinq pour cent du budget de fonctionnement de l'ONF a t rallou afin de financer son virage numrique.

Sur le plan organisationnel, l'ONF s'empresse de rviser sa chane de production, ses stratgies en matire de distribution et ses mthodes de gestion de la collection. En janvier 2009, ses neuf directions ont t intgres en cinq divisions dans le but d'instaurer une faon de travailler plus cohrente et efficace.

Depuis les cinq dernires annes, le march mondial du financement et de la production de programmation est en transition; la mondialisation, la fragmentation de la diffusion sur les principaux marchs et l'mergence de services vido en ligne ont eu un effet marquant sur l'industrie. La fragmentation des auditoires entrane le dispersement des dpenses de publicit. On notait cette tendance bien avant que ne se dclenche la prsente crise conomique mondiale. Partout dans le monde, les radiodiffuseurs rduisent les dpenses lies la programmation : ils se rabattent sur une augmentation de la programmation locale, sur des missions moins coteuses et sur la diffusion en reprise d'missions dj acquises. Dans le march du documentaire, on note depuis peu un dclin de la demande pour le documentaire pisode unique au profit d'missions moins coteuses, axes sur l'actualit - divertissement, tlralit et magazines de services. Il pourrait s'agir d'un cycle, la popularit de la tlralit tant la baisse. L'une des fonctions spcifiques des activits de distribution, d'accessibilit et de rayonnement de l'ONF consiste exploiter la longvit de ses documentaires en assurant leur vente long terme. De par leur nature mme, les missions factuelles ou de divertissement - un genre plus populaire - sont primables.

Le passage au numrique, conjugu la crise conomique actuelle, touche durement l'industrie canadienne de la tldiffusion, ce qui pourrait nuire la capacit de l'ONF de financer de nouvelles productions, de participer des coproductions et de rendre ces uvres accessibles tous les Canadiens. Les revenus de l'ONF (incluant les prventes) provenant des tldiffuseurs publics et privs ont diminu de 26% en 2008-2009 et l'anne 2009-2010 s'annonce galement comme tant une autre anne difficile. De plus, l'ONF a vu son pouvoir d'achat fondre considrablement au fil des ans, situation attribuable la hausse des cots relis aux programmes. Or, l'ONF cherche constamment amliorer son efficacit en raffectant ses ressources, en rationalisant ses programmes et ses activits et en tant plus efficient. Par exemple, au cours des deux dernires annes, l'ONF a raffect 5 % de son budget de fonctionnement afin d'investir les sommes dans le numrique.

D'autres vnements ont touch l'ONF rcemment :

  • La fin du programme Fonds Mmoire - Culture canadienne en ligne en 2008-2009. Ce programme a contribu au financement de la production de nombreuses ressources ducatives sur le site Web de l'ONF.
  • La fin, le 31 mars 2009, du Partenariat interministriel avec les communauts de langue officielle (PICLO). En plus de soutenir les programmes de l'ONF l'intention des cinastes de la relve issus des communauts de langue officielle en situation minoritaire, ce programme de Patrimoine canadien a permis de financer le projet pilote d'e-cinma (reposant sur une nouvelle technologie de distribution numrique) au Nouveau-Brunswick, offrant aux francophones l'accs une importante collection de films de l'ONF prsents en franais dans cinq communauts de la province.

Profil des dpenses

Tendances au chapitre des dpenses

Les dpenses relles comprennent le crdit 15 (pour les congs de maternit et les indemnits de dpart) qui n'est pas inclus dans les dpenses prvues. Pour 2006-2007, les autorisations et les dpenses relles comprennent les sommes alloues par le Fonds Mmoire canadienne (2,5 M$) et le PICLO (240 000 $). Ces sommes ont t reues par l'entremise du budget supplmentaire des dpenses.

En 2007-2008, les sommes attribues en vertu du Fonds Mmoire canadienne (1,8 M$) et du PICLO (320 000 $) ont t incluses dans les dpenses prvues. C'est ce qui explique que les sommes prvues taient plus leves en 2007-2008 qu'en 2006-2007. L'annulation du Fonds Mmoire canadienne en 2007-2008 a entran une diminution des dpenses prvues de l'ONF en 2008-2009. Les fonds du PICLO (320 000 $) ont t reus par l'entremise d'un budget supplmentaire des dpenses en 2008-2009. L'ONF a galement reu la somme de 750 000 $ pour la production d'un coffret DVD dans le cadre de l'hommage au 400e anniversaire de fondation de la ville de Qubec.

En 2007-2008, pour aider financer sa stratgie numrique, l'ONF a utilis des fonds reports des deux exercices prcdents. En mme temps, il a mis en place des contrles financiers stricts qui ont fourni les fonds ncessaires pour amorcer le passage au numrique. Par consquent, les reports sur les exercices ultrieurs ont t trs peu levs en 2007-2008 et 2008-2009.


Postes vots ou lgislatifs
(en milliers de dollars)
Poste vot ou lgislatif (L) Libell tronqu pour le crdit vot ou lgislatif 2006-07
Dpenses relles
2007-08
Dpenses relles
2008-09
Budget principal des dpenses
2008-09
Dpenses relles
60 Office national du film Dpenses de programme 68 436 71 167 65 042 68 006
Total 68 436 71 167 65 042 68 006