Norme sur l’interopérabilité du Web

Améliore l’expérience Web des Canadiens en utilisant des technologies qui soutiennent les appareils mobiles et en facilitant l’utilisation des technologies de l’information pour trouver des renseignements gouvernementaux.
Modification : 2012-07-01

Renseignements supplémentaires

Politique :

Site web :

Terminologie :

Sujet :

Hiérarchie

Version imprimable XML

Glossaire

architecture d'information (information architecture)
Les structures des éléments d'information d'une entreprise, d'un ministère ou d'une organisation, leurs interdépendances ainsi que les principes et les lignes directrices régissant leur conception et leur évolution au fil du temps. L'architecture de l'information permet de partager, de réutiliser, de recouper horizontalement et d'analyser l'information.
client (client)
La personne ou l'organisme à qui le service est destiné. Il peut s'agir de clients externes (citoyens, entreprises, non-Canadiens, organismes, p. ex., sans but lucratif) ou internes (ministères).
contenu Web : (Web content)

Information et expérience sensorielle à communiquer à l'utilisateur au moyen d'un agent utilisateur, y compris le code ou le balisage qui définit la structure, la présentation et les interactions du contenu.
(Source : Règles pour l'accessibilité des contenus Web (WCAG) 2.0, Annexe A : Glossaire)

document (record)
Aux fins de la présente Politique, les documents ont trait à de l'information, quel qu'en soit le support, qui a été crée, reçue et qui est maintenue par une organisation ou une personne, pour des raisons opérationnelles, conformément aux obligations juridiques, ou pour s'acquitter de ces deux dernières responsabilités.
document essentiel (essential record)
Document vital pour le maintien ou le rétablissement des fonctions critiques de l'institution.
Données HTML : (HTML data)

Balisage sémantique intégré à des pages Web permettant à des agents utilisateurs tels que les navigateurs Web et les moteurs de recherche d'extraire automatiquement le contenu lisible par machine des pages Web destiné aux utilisateurs finaux, comme les coordonnées des personnes-ressources, les coordonnées géographiques et l'agenda.

encodage des caractères : (character encoding)

Lettre, nombre, espace ou signe de ponctuation représenté par un code numérique d'un des types de formats d'encodage des caractères, p. ex., ASCII ou UTF-8, pour faciliter la transmission des données (généralement des chiffres ou du texte) sur des réseaux de télécommunication tels que le Web.

fil de nouvelles : (Web feed)

Un fil de nouvelles est un format de données utilisé pour fournir aux utilisateurs un contenu nouveau ou considérablement modifié ou fréquemment revu. Les distributeurs de contenu syndiquent un fil de nouvelles pour permettre aux utilisateurs de s'y inscrire. La solution permettant d'accéder facilement à un ensemble de fils de nouvelles en un seul et même endroit est appelée une agrégation et elle est exécutée par un agrégateur. Un fil de nouvelles est parfois appelé un fil de syndication. Les deux formats de fils de nouvelles les plus populaires sont RSS et Atom.

gestion de l'information (information management)
Discipline qui oriente et appuie une gestion efficace et efficiente de l'information au sein d'un organisme, depuis l'étape de la planification et de l'élaboration des systèmes jusqu'à celle de l'élimination de l'information ou de sa conservation à long terme.
gestion des technologies de l'information (management of information technology)
Processus de gestion des TI, lequel comprend la planification, la création (ou l'acquisition) de produits, le fonctionnement et la mesure du rendement.
interopérabilité : (interoperability)

Aux fins de la présente Norme, l'interopérabilité du Web est définie comme la capacité pour divers types d'ordinateurs, de plateformes, de périphériques, de réseaux et d'applications de fonctionner ensemble efficacement, sans communication préalable, pour trouver, extraire, comprendre, échanger et réutiliser le contenu Web de manière utile et significative. L'interopérabilité comporte trois aspects : sémantique, structurel et syntaxique. (Source : adapté et traduit de Dublin Core Metadata Initiative Glossary)

métadonnées : (metadata)

Définition et description de la structure et de la signification des ressources documentaires, du contexte et des systèmes qui les hébergent.

organisme de services communs (common service organization)
Un ministère ou un organisme désigné comme fournisseur central de services en particulier, en vue d'appuyer les exigences des ministères. On trouve à l'annexe B de la Politique sur les services communs une liste des organismes de services communs.
page Web : (Web page)

Une ressource autonome obtenue à partir d'un identificateur de source uniforme (URI) unique en utilisant le protocole HTTP, plus toute autre ressource utilisée dans la restitution ou conçue pour être restituée simultanément par un agent utilisateur.

Remarque 1 : Même si toutes les « autres ressources » étaient restituées avec la ressource primaire, elles ne seraient pas nécessairement restituées simultanément.

Remarque 2 : À des fins de conformité avec ces règles, une ressource doit être autonome à l'intérieur du périmètre de conformité pour être considérée comme une page Web.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter : Page Web, Règles pour l'accessibilité des contenus Web (WCAG) 2.0, Annexe A : Glossaire.

portabilité (Web) : (portability [Web])

Aptitude d'un contenu Web à être exécuté et consommé sur des plateformes et des systèmes informatiques différents.

propriété : (property)

Aspect précis, caractéristique, attribut ou relation utilisé pour décrire une ressource.

publication (publication)
Par « publication », on entend tout document de bibliothèque mis à la disposition – quel que soit le média, la forme ou le support utilisé, notamment imprimé, enregistrement ou en ligne – du grand public ou d'un segment particulier du public, par abonnement ou autrement, en de multiples exemplaires ou à plusieurs endroits, à titre gratuit ou contre rémunération.
schéma d'encodage : (encoding schema)

Spécifications exploitables par machine qui définissent la structure et la syntaxe des spécifications de métadonnées dans un langage de schéma officiel.
(Fondée sur le Dublin Core Metadata Initiative Glossary)

service (service)
Un service désigne un moyen, administré par un programme, servant à produire un résultat final en vue de répondre aux besoins de groupes cibles.
service commun (common service)
Un service commun désigne un service fourni par un organisme de service commun.
service partagé (shared service)
Un service partagé désigne un service utilisé par plus d'un client.
sites Web du gouvernement du Canada : (Government of Canada websites)

Sites Web dont le gouvernement du Canada est responsable. Les types de sites Web comprennent les sites ministériels, les sites secondaires, les sites sur les initiatives ainsi que les applications Web.

spécialiste fonctionnel : (functional specialist)

Employé dont les rôles et les responsabilités exigent des connaissances, des compétences et des qualités spécialisées dans les domaines prioritaires suivants : finances, ressources humaines, vérification interne, approvisionnement, gestion du matériel, biens immobiliers et gestion de l'information.

système : (system)

Regroupement organisé de matériel, de logiciels, de fournitures, de politiques, de méthodes et de personnes servant à saisir, transmettre, enregistrer, extraire, manipuler ou publier les ressources documentaires en appui aux activités quotidiennes d'une organisation.

système de gestion du contenu Web : (Web content management system)

Suite d'outils logiciels servant à gérer et à publier le contenu Web.

technologie Web : (technology [Web content])

Mécanisme pour encoder les instructions devant être restituées, jouées ou exécutées par les agents utilisateurs.

Remarque 1 : Tels qu'ils sont employés dans ces règles, l'expression « technologie Web » et le mot « technologie » (utilisé seul) désignent les technologies relatives aux contenus Web.

Remarque 2 : Les technologies relatives aux contenus Web comprennent les langages de balisage, les formats de données ou les langages de programmation que les auteurs sont amenés à utiliser seuls ou combinés pour créer des expériences utilisateurs qui vont des pages Web statiques à des présentations multimédias synchronisées, en passant par des applications Web dynamiques.

Exemple : Les exemples les plus fréquents de technologies Web sont notamment HTML, CSS, SVG, PNG, PDF, Flash et JavaScript.
(Source : Règles pour l'accessibilité des contenus Web WCAG) 2.0, Annexe A : Glossair

technologies de l'information (information technology)
Les technologies de l'information désignent tout équipement ou système utilisé pour l'acquisition, le stockage, la manipulation, la gestion, le déplacement, le contrôle, l'affichage, la commutation, les échanges, la transmission ou la réception automatique de données ou d'information. Elles englobent la conception, le développement, l'installation et la mise en oeuvre de systèmes et d'applications informatiques visant à répondre à des besoins opérationnels.
tenue des documents (recordkeeping)
Cadre de responsabilisation et de régie dans lequel les documents sont crés, saisis et gérés comme un actif opérationnel essentiel et une ressource du savoir à l'appui d'un processus décisionnel efficace et de la réalisation de résultats pour les Canadiens et les Canadiennes.
Date de modification :