Site N7056001 - Champ de tir du Lac St. Pierre - CYR 606(F)

  • Statut

    Échantillonnage de confirmation terminé. Aucune autre mesure nécessaire.
  • Statut du site

    Fermé
  • Type de classification

    Priorité d’intervention élevée

Détails du Site

  • Organisation déclarante

  • Raison de la participation

    Activités fédérales
  • Type de bien

    Non-fédéral (Governement provincial)

Emplacement du site

Localiser ce site sur une carte
  • Latitude, Longitude

    46,1833, -72,6667
  • Municipalité

    Baie-du-Febvre, QC
  • Circonscription électorale fédérale

    Bécancour--Nicolet--Saurel

Détails de la contamination

Estimation de la contamination

Les milieux contaminés suivants ont été identifiés sur le site :

Type de contaminant Type de milieu
Métaux, métalloïdes, et organométalliques Sédiment
Matériel énergétique Eau de surface

Plan d'action

1. Établir une base environnementale par divers projets et études initiaux. Les évaluations environnementales (ÉE) sont obligatoires pour les projets suivants : le déploiement de bouées, la tenue de projets et d’évaluations pilotes; les premiers balayages de surface du lac pour repérer les projectiles; les projets se rapportant à l’étude des glaces; les projets se rapportant aux opérations de récupération des projectiles en profondeur. Certaines études et ÉE sont déjà en cours et font partie des ententes permanentes entre Environnement Canada, région du Québec et le MDN. L’entente porte sur l’exécution d’une ÉE complète pour tous les projets et sous-projets nécessaires à l’élimination des munitions au champ de tir du Lac Saint-Pierre. Cet accord couvre une période initiale de trois ans qui se termine durant l’année financière 2005. 2. Élaborer et mettre en œuvre un protocole d’échantillonnage pour déceler la présence de matériaux énergétiques dissous et suivre les autres changements qui pourraient résulter des travaux de dépollution des munitions. Il s’agit d’un travail continu et il faut établir une base environnementale pour étudier la qualité de l’eau sur place avant d’entreprendre des travaux qui pourraient avoir une incidence sur la qualité de l’eau. 3. Mener une ÉE en vue du déploiement des bouées de délimitation et du déploiement comme tel des bouées. Il s’agit de la première étape importante à entreprendre avant de commencer le nettoyage réel. Il faut faire preuve de diligence raisonnable. D’ailleurs l’ÉE est une exigence de la sécurité au travail. 4. Mener une ÉE comme projet pilot de portée limitée pour la récupération des projectiles du fond du lac afin de tester les concepts en cause. Ces projets et évaluation pilotes comportent la récupération des projectiles en divers endroits sur le fond du lac. Plus précisément, ces projets visent la détermination de l’incidence environnementale, la sécurité de la population et les contrôles et méthodes des systèmes de récupération ou d’élimination; 5. Développer les ÉE antérieures et, au besoin, préparer la prochaine étape importante, c’est-à-dire, la récupération des munitions du fond du lac dans le cadre du projet réel. Si possible, en accord avec les résultats des projets pilotes, effectuer le nettoyage des UXO trouvées sur le fond du lac et établir une barrière de récupération en aval à l’extrémité du champ de tir, la largeur de la barrière de récupération reste à déterminer. 6. Mener des études se rapportant aux conditions de glace sur le fond du lac et la profondeur maximale de la glace; à partir de ces données, conclure de la profondeur nécessaire incluant un facteur de sécurité important, sur lequel le niveau deux modifié sera fondé pour réduire le transport vertical des UXO entre la couche sub-superficielle du fond du lac pour tester les concepts en cause et faire en sorte que le nettoyage des munitions permette l’usage sécuritaire sans restriction à des fins récréatives. 7. Mener une ÉE pour un projet pilote de portée limitée sur les projectiles dans les couches sub-superficielles pour régler les questions des incidences environnementales, la sécurité de la population et les contrôles des systèmes de récupération et d’élimination des projectiles aux profondeurs déterminées au paragraphe 6 ci-dessus. 8. Modifier l’ÉE antérieure au besoin. Si possible, comme le démontre les projets pilotes, mener le projet réel pour nettoyer les UXO des couches sub-superficielles du fond du lac à une profondeur sécuritaire, à déterminer à partir des études des niveaux de glace.

Population

Le tableau contient les estimations de la population dans les environs du site.

Rayon Population
1 km27
5 km730
10 km13 935
25 km187 710
50 km519 951

Renseignements financiers/annuels

2006-2007

  • Organisation déclarante

    Défence nationale
  • Identificateur interne

    S10433
  • Mesure la plus élevée prise

    09 Échantillonnage de confirmation et rapport final
  • Total des dépenses pour les travaux d'évaluation

    0,00 $
  • Total des dépenses de restauration

    0,00 $
  • Total des dépenses d'entretien et maintenance

    0,00 $
  • Total des dépenses suivi

    0,00 $
  • Dépenses d'évaluation dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Dépenses de restauration dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Dépenses d'entretien et maintenance dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Dépenses suivi dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Superficie réelle restaurée en mètres cubes

    0 m3
  • Superficie réelle restaurée en hectares

    0 ha
  • Poids réel restauré en tonnes

    0 t
  • Fermée

    Oui

2005-2006

  • Organisation déclarante

    Défence nationale
  • Identificateur interne

    S10433
  • Mesure la plus élevée prise

    09 Échantillonnage de confirmation et rapport final
  • Total des dépenses pour les travaux d'évaluation

    0,00 $
  • Total des dépenses de restauration

    0,00 $
  • Total des dépenses d'entretien et maintenance

    0,00 $
  • Total des dépenses suivi

    0,00 $
  • Dépenses d'évaluation dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Dépenses de restauration dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Dépenses d'entretien et maintenance dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Dépenses suivi dans le cadre du PASCF

    0,00 $
  • Superficie réelle restaurée en mètres cubes

    0 m3
  • Superficie réelle restaurée en hectares

    0 ha
  • Poids réel restauré en tonnes

    0 t
  • Fermée

    Non