Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Office national du film

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».




2006-2007
Rapport sur le rendement



Office national du film du Canada






L'honorable Jose Verner, C.P., dpute
Ministre du Patrimoine canadien, de la Condition fminine et des Langues officielles




Table des matires

SECTION I - Survol

Message de la Ministre

Message du commissaire

Dclaration de la direction

Raison d'tre de l'Office national du film

SECTION II - ANALYSE DES ACTIVITS DE PROGRAMME PAR RSULTAT STRATGIQUE

Rsultat stratgique

Activit de Programme 1. Production d'œuvres audiovisuelles

Les priorits

Rsultat prvu

Indicateurs

Activit de Programme 2. Distribution d'œuvres audiovisuelles

Les priorits

Rsultat prvu

Indicateur

Activit de programme 3. Accs aux œuvres audiovisuelles et dveloppement des rseaux

Les priorits

Rsultat prvu

Indicateur

Activit de programme 4 : Services de recherche et de conseil

Les priorits

Rsultat prvu

Indicateur

SECTION III - RENSEIGNEMENTS SUPPLMENTAIRES

Renseignements sur l'organisation

Structure organisationnelle

Gestion, administration et imputabilit

Priorits



SECTION I - SURVOL

Jose Verner

La rcolte du 12e Oscar de l'histoire de l'Office national du film du Canada (ONF) pour le court mtrage d'animation Le pote danois, en fvrier dernier, a non seulement permis l'ONF de conclure l'anne 2006-2007 sur une note positive, mais a galement confirm l'excellence artistique du milieu cinmatographique et culturel canadien l'chelle internationale. Au fil de l'anne, de nombreux artistes et artisans des quatre coins du pays ont t prims pour la qualit exceptionnelle de leurs œuvres, et ce, au Canada et l'tranger.

Organisme audiovisuel canadien d'importance, l'ONF a jou un rle tout aussi essentiel en 2006-2007 qu' l'poque de sa cration, en 1939. En tant que producteur et distributeur public au Canada, l'ONF reflte les valeurs et les points de vue qui sont chers aux Canadiens en leur offrant des productions audiovisuelles novatrices et originales. De plus, l'ONF tire parti des nouvelles mthodes de productions et des nouvelles plateformes de diffusion pour rejoindre les multiples communauts rgionales, culturelles et linguistiques situes partout au pays.

titre de ministre du Patrimoine canadien, de la Condition fminine et des Langues officielles, je suis heureuse de prsenter le Rapport ministriel sur le rendement de l'Office national du film du Canada, qui fait le bilan de ses multiples ralisations au cours de l'anne 2006-2007. Ce rapport met en valeur le rle particulier et important que joue cet organisme au sein du portefeuille du Patrimoine canadien en vue de dfinir ce que nous sommes et de renforcer notre sentiment d'appartenance la socit canadienne.

L'honorable Jose Verner, C.P., dpute

 

MESSAGE DU COMMISSAIRE

Si l'on demandait la population canadienne de rcapituler brivement les performances de l'Office national du film du Canada pour l'anne 2006-2007, plusieurs rpondraient que le plus grand accomplissement de l'ONF au cours de la dernire anne fut l'obtention de l'Oscar du meilleur court mtrage d'animation pour Le Pote danois. Pour plusieurs en effet, obtenir une mise en nomination aux Academy Awards et repartir avec la statuette dore reprsente le summum du succs dans le milieu cinmatographique. Bien que la 69ime nomination de l'ONF la crmonie des Oscars, un sommet ingal par une institution en dehors d'Hollywood, fut couronne par un douzime Oscar de l'histoire de l'Office, ce n'est pas tellement les honneurs rcolts par les films de l'ONF qui sont garants d'une anne russie mais plutt l'impact que nos œuvres audiovisuelles, nos initiatives et nos programmes ont eu sur la vie quotidienne des Canadiens et Canadiennes, sur le milieu cinmatographique du pays et mme sur la communaut internationale.

En effet c'est lorsque plus de 750 000 jeunes tudiants, aprs avoir visionn le film Le poids du monde relvent le Dfi du Poids du monde et posent des gestes concrets pour lutter contre le surpoids ou que des jeunes mres de Toronto ayant vcu dans la rue prsentent au maire de Toronto un plan d'action pour aider les jeunes parents sans adresse fixe suite au projet I WAS HERE de Cinaste en Rsidence que l'Office est son meilleur. En combinant engagement social et engagement cratif, l'ONF relve avec succs le dfi de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et de contribuer au rayonnement de ses valeurs. Comme me l'a si bien fait remarquer l'un des auditeurs d'une prsentation sur les diffrents projets novateurs vocation communautaire de l'Office donne aux membres de l'industrie de l'audiovisuelle canadienne lors du dernier Festival de la tlvision de Banff : Voil exactement ce que l'ONF doit faire !

Par le truchement du cinma, l'Office national du film du Canada a toujours eu comme proccupation de permettre autant aux Canadiens et Canadiennes d'intervenir directement sur les enjeux de leur communaut respective. Le cinma socialement engag est inscrit dans les gnes de l'ONF depuis ses premires annes. Beaucoup d'initiatives des dernires annes se situent dans la parfaite ligne de la vision cratrice des dbuts de l'ONF. En effet, l'institution a toujours eu pour but de prsenter non seulement des œuvres audiovisuelles innovatrices, pertinentes et audacieuses, mais galement que ses films soient des outils favorisant la participation active des citoyens et citoyennes d'un ocan l'autre. Des sites comme Parole citoyenne / Citizen shift, plateformes de l'ONF voues la production mdiatique engage sur le plan communautaire, et le programme Cinaste en rsidence (Filmmakers in residence), le plus rcent effort de l'ONF pour rejoindre les diverses communauts et remettre dans les mains des citoyens le processus de cration, s'inspirent allgrement du programme Socit Nouvelle /Challenge for change des annes 70 et 80. Et les diffrents programmes destins spcifiquement aux personnes handicapes, aux autochtones et aux membres de diverses communauts culturelles refltent la mme volont d'offrir chacun, peu importe son arrire-plan, l'opportunit de faire entendre sa voix tout comme plusieurs films de l'ONF ont contribu largement donner aux Canadiens et Canadiennes (cinastes et auditoires) l'occasion de crer, de partager et de voir leurs histoires l'cran.

De nos jours, les nouvelles technologies permettent l'ONF de se rapproprier l'espace public et d'offrir de nouvelles avenues afin de mieux desservir les multiples collectivits qui composent la socit canadienne. En posant ds maintenant les assises qui lui permettront d'utiliser les nouvelles technologies de productions et les nouvelles plateformes de diffusions pour faire avancer des projets avant-gardistes et novateurs, l'ONF s'assure que ses productions audiovisuelles demeureront pertinentes et accessibles tous les publics, dans l'ensemble des provinces et territoires canadiens. L'ONF entend demeurer un acteur aussi essentiel l're numrique qu'il ne l'tait du temps o ses projectionnistes ambulants allaient de village en village pour organiser des visionnements publics.

En terminant, j'aimerais chaleureusement remercier M. Jacques Bensimon qui fut le 14ime Commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'ONF entre 2001 et 2006. La vision et le leadership exceptionnel de Jacques ont donn l'Office un nouvel essor et un nouveau dynamisme l'innovation et la cration d'œuvres audiovisuelles innovatrices de qualit au sein de l'institution. Je voudrais galement souligner l'excellent travail de M. Claude Joli-Cœur alors qu'il assurait le poste de commissaire par intrim de dcembre 2006 juin 2007. Son dvouement pour l'Office et sa passion du milieu cinmatographique canadien ont contribu au bon droulement des activits de l'institution entre le dpart de M. Bensimon et mon arrive la barre de l'ONF. Depuis plus de soixante-cinq ans, la passion, la crativit et le professionnalisme des employs et des partenaires de l'ONF ont permis que celui-ci devienne une institution-phare dans le milieu cinmatographique canadien jouissant d'une rputation enviable l'chelle internationale. Le mme esprit d'innovation et d'avant-gardisme des pionniers de l'ONF se retrouve toujours au sein de l'organisation et permettra l'Office de demeurer un lieu de cration unique au service de tous les Canadiens et Canadiennes.

Tom Perlmutter
Commissaire du gouvernement la cinmatographie
et prsident de l'Office national du film du Canada

 

Dclaration de la direction

Je soumets, aux fins de dpt au Parlement, le Rapport ministriel sur le rendement (RMR) de 2006-2007 de l'Office national du film du Canada.

Le prsent document a t prpar conformment aux principes de prsentation des rapports noncs dans le Guide de prparation de la Partie III du Budget des dpenses 2006-2007 : Rapports sur les plans et les priorits et Rapports ministriels sur le rendement:

  • Il est conforme aux exigences prcises de dclaration figurant dans les lignes directrices du Secrtariat du Conseil du Trsor;
  • Il repose sur le rsultat(s) stratgique(s) et sur l'architecture des activits de programme du ministre approuvs par le Conseil du Trsor;
  • Il prsente une information cohrente, complte, quilibre et fiable;
  • Il fournit une base pour la reddition de comptes l'gard des rsultats obtenus avec les ressources et les autorisations qui lui sont confies.
  • Il rend compte de la situation financire en fonction des montants approuvs des budgets des dpenses et des Comptes publics du Canada.

Nom : Luisa Frate, c.a.
Titre : Directrice, Administration

 

Renseignements sommaires

Raison d'tre de l'Office national du film

Mandat - L'Office national du film du Canada a pour mandat de susciter et promouvoir la production et la distribution de films dans l'intrt national, et notamment de :

  • produire et distribuer des films destins faire connatre et comprendre le Canada aux Canadiens et aux autres nations, et de promouvoir la production et la distribution de tels films;
  • faire des recherches sur les activits filmiques et en mettre les rsultats la disposition des producteurs et productrices de films;
  • conseiller le gouverneur en conseil en matire d'activits filmiques;
  • remplir, en matire d'activits filmiques, les autres fonctions que le gouverneur en conseil peut lui assigner .

Mission - La mission de l'ONF consiste produire et distribuer des œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes qui refltent la diversit culturelle et qui prsentent au Canada et au monde un point de vue authentiquement canadien.

L'ONF est un organisme intgr de production et de distribution qui dtient une imposante collection de films, un laboratoire de conservation, ainsi que des installations de postproduction et de recherche et dveloppement son bureau central, Montral. Le service des relations gouvernementales exerce ses activits partir d'Ottawa, tandis que les directions Marketing et Communications, Distribution, Relations d'affaires et Services juridiques, Planification stratgique et relations gouvernementales, Ressources humaines et Administration sont majoritairement situes Montral.

L'ONF est un centre de cration d'œuvres audiovisuelles unique en son genre. Ses œuvres sont produites dans les deux langues officielles. L'Office national du film du Canada possde des centres de production Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Montral, Moncton et Halifax, un bureau de production Qubec et deux centres de consultation, dont un Montral et l'autre Toronto.

 

Avantages pour la population canadienne et pour le monde

Dans son rapport Rendement Canada 20061, le gouvernement du Canada rapportait que Les Canadiens affirment que pour eux, une culture canadienne vigoureuse est importante et ils demandent donc au gouvernement de faire en sorte, en dpit d'un march culturel de petite taille, que les conditions propices l'enracinement de la culture canadienne soient dveloppes. Ils veulent des choix canadiens qui refltent la crativit et le talent canadiens, la dualit linguistique, la diversit multiculturelle et la place spciale que les peuples autochtones occupent au sein de leur socit. L'ONF est un instrument de choix du gouvernement canadien pour rpondre aux attentes des Canadiens et Canadiennes. L'Office est un lieu exceptionnel de cration, dont le mandat est de produire et de distribuer des films et d'autres documents audiovisuels pour des auditoires canadiens et les marchs trangers, dans le but de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et de contribuer au rayonnement de ses valeurs. L'ONF offre aux Canadiennes et aux Canadiens des œuvres au pouvoir transformateur, qui parlent des ralits de la vie quotidienne avec loquence. Qu'il s'agisse d'examiner des situations contemporaines ou d'effectuer un retour sur des pages de l'histoire du pays, l'ONF a continu favoriser l'expression de valeurs qui dfinissent les citoyens d'un ocan l'autre et fondent les faons dont les Canadiens choisissent de vivre ensemble. Les efforts constants de l'Office en vue de soutenir la relve, particulirement au sein des diverses communauts ethnoculturelles, et de donner aux jeunes cinastes les moyens d'articuler leur vision des ralits canadiennes ont t rcompenss par des œuvres marquantes qui n'ont de cesse d'largir et de renouveler les perspectives de chacun.

Grce l'application de nouvelles technologies dans le domaine de l'audiovisuel, l'ONF a su dvelopper divers rseaux de distribution traditionnels et virtuels qui rendent sa production cinmatographique et sa collection, vritable mmoire de la collectivit canadienne, encore plus accessible aux Canadiens et Canadiennes de toutes les provinces.

 

Total des ressources financires du ministre (en milliers de $)


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
64 839 71 221 68 436

Total des ressources humaines du ministre


Prvues Total des autorisations Relles
500 500 486

 

Lien aux secteurs de rsultats du gouvernement du Canada

L'Office national du film du Canada est une agence culturelle relevant du ministre du Patrimoine canadien. Il soutient le ministre dans sa mission de faire de notre pays un lieu stimulant o rgne la cohsion et un lieu o tous les Canadiens peuvent participer la vie culturelle et sociale. L'agence culturelle contribue directement la ralisation des deux rsultats stratgiques du ministre2 :

  • les Canadiens et Canadiennes ralisent des expriences culturelles varies et les partagent entre eux et avec le monde;
  • les Canadiens et Canadiennes vivent dans une socit ouverte tous, fonde sur la comprhension interculturelle et la participation des citoyens.

Ces deux rsultats stratgiques sont leur tour intrinsquement relis aux objectifs du gouvernement du Canada ayant trait la consolidation des fondements sociaux du Canada. Il est question ici d'une socit inclusive qui favorise la dualit linguistique et la diversit ainsi qu'une culture et un patrimoine canadiens dynamiques.

 

Alignement avec les priorits du gouvernement

Par l'entremise du ministre du Patrimoine canadien, l'ONF contribue directement la ralisation des priorits du gouvernement fdral. Par diffrentes initiatives concrtes au sein de l'organisation et de l'industrie prive ainsi que par ses productions cinmatographiques originales refltant les grandes proccupations des Canadiens et Canadiennes, l'ONF assiste le gouvernement fdral dans la ralisation des priorits suivantes :

  1. La protection environnementale
    Le gouvernement s'est engag prendre des mesures pratiques pour amliorer l'environnement et adopter des normes environnementales strictes, notamment pour amliorer la qualit de l'air, rduire la pollution et s'attaquer aux missions de gaz effet de serre. La sensibilisation aux questions environnementales n'est pas trangre l'ONF qui a produit, au fil des ans, de nombreux films sur le sujet.

    Initiatives

    • L'ONF a support financirement et activement le projet Green Code, une initiative d'un groupe de plus en plus important de cinastes canadiens et trangers, de partenaires de l'industrie des mdias, de chercheurs et d'environnementalistes qui ont uni leurs efforts pour chercher, laborer, lancer et tablir un code vert pour l'industrie cinmatographique.

      Dans sa forme la plus simple, le projet Green Code est un ensemble de mesures - lignes directrices, normes, principes et pratiques - prises volontairement par l'industrie du cinma pour favoriser la durabilit de l'environnement.

    • L'ONF a galement mis sur pied un comit vert ayant pour but de sensibiliser les employs de l'ONF aux questions environnementales.

      Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

      Manufactured Landscapes, Les rfugis de la plante bleue, La Plante blanche;

  2. La scurit :
    Le gouvernement s'est engag mieux protger les Canadiens et les Canadiennes en faisant de la prvention contre le comportement criminel et en aidant les collectivits offrir des perspectives d'avenir aux jeunes et mettre fin au cycle de violence qui dtruit tant de vies et de collectivits.

    L'ONF produit, dans les deux langues officielles, un contenu audiovisuel canadien sur des enjeux sociaux qui proccupent les collectivits l'chelle du pays, qui s'intressent, entre autres, aux sources de la violence dans nos socits. De plus, des initiatives comme Vido Paradiso et Racisme au travail encouragent avec succs la participation des jeunes et des moins jeunes et leur fournissent un moyen d'expression original pour partager leurs ralits.

    Initiatives

    • Le programme Vido Paradiso, auquel l'ONF a collabor entre 2004 et 2007, est un studio ambulant de formation et de cration audiovisuelle pour les jeunes marginaux des centres urbains de Montral et de Qubec. Tout en apprivoisant la camra, les jeunes cinastes documentent leur ralit de l'intrieur : une faon de faire entendre leurs voix, de briser le silence.

    • Le projet Racisme au travail s'attaque la question du racisme en milieu de travail. Ce projet comprend trois lments principaux, soit la ralisation par des cinastes de la diversit issus de toutes les rgions du Canada, de cinq courts mtrages traitant de la question du racisme en milieu de travail, une compilation DVD (en anglais et en franais) des films produits et de supplments et la cration de deux sites Internet Racisme au travail/Racism at work

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    Rcit d'une mdiation, Finding Dawn

  3. Un Canada uni chez lui et respect l'tranger :
    Le gouvernement s'est engag promouvoir les valeurs et les intrts que partagent les Canadiens et Canadiennes. De manire plus gnrale, le gouvernement s'est engag promouvoir et dfendre l'tranger les valeurs qui sont fondamentales pour le Canada : la libert, la dmocratie, la primaut du droit et les droits de la personne.

    L'ONF produit des œuvres cinmatographiques novatrices et percutantes qui vhiculent les valeurs canadiennes ici et dans le monde. Par le biais de ses documentaires ou films d'animation, l'ONF est un instrument de choix pour transmettre les valeurs fondamentales de notre pays.

    Initiatives

    • laboration d'une entente avec le gouvernement hatien en vue d'offrir une collection de films documentaires, de fiction et d'animation qui enrichiront la programmation de la tlvision nationale et des autres tlvisions en Hati. La mission de l'ONF aura galement comme objectif d'valuer la mise en place des projets structurants de formation en cinma, qui utilisent le cinma comme outil social.

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    Souvenirs of Canada, Chroniques afghanes, The Bicycle: Fighting AIDS with Community Medicine

  4. Les immigrants et les Autochtones
    Le gouvernement canadien s'est engag amliorer les possibilits pour tous les Canadiens, notamment les Autochtones et les nouveaux arrivants.

    L'ONF joue un rle unique dans la production et la distribution d'œuvres audiovisuelles ralises par les membres de ces communauts ethnoculturelles et autochtones. De plus, plusieurs initiatives de l'agence fdrale ont t cres spcifiquement pour rejoindre les membres de diverses communauts autochtones et ethnoculturelles.

    Initiatives

    • First Stories est un programme de formation destin aux cinastes autochtones de la relve. Cette initiative permet des jeunes cinastes autochtones du Manitoba, de la Saskatchewan et du Nord de suivre une srie de sminaires intensifs au terme desquels ils sont invits dposer des propositions de court mtrage portant sur des enjeux sociaux.
    • Wapikoni Mobile est un studio de production cinmatographique ambulant imagin par la cinaste Manon Barbeau, et appuy par l'ONF, qui va la rencontre des jeunes Autochtones. Ces derniers sont initis aux techniques de production et signent leurs premiers films ou clips sonores.

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    Wabanaki, Qallunaat! Why White People Are Funny, Apples and Indians, Wapos Bay, Series.

  5. Les soins de la sant
    Le gouvernement canadien s'est engag offrir des soins de sant de qualit en temps opportun. Au cours des annes, l'ONF a produit de nombreux films abordant la thmatique du systme de sant au Canada et soulevant les rpercussions de maladies autant mentales que physiques sur les Canadiens et Canadiennes. De plus, l'ONF a t l'instigateur de plusieurs initiatives visant dceler et encourager le talent de personnes handicapes.

    Initiatives

    • Lanc en 2006, le projet Cinaste en rsidence (Filmmaker in Residence - FiR), un partenariat sans prcdent entre l'ONF et l'hpital St-Michael, situ dans un quartier dfavoris de Toronto, donne la parole aux intervenants sociaux et aux professionnels de la sant.

    • Le programme de stages en cration mdiatique de l'ONF et de l'ACPFT est le tout premier programme national de formation visant faciliter l'intgration des personnes handicapes dans l'industrie du cinma et de la tlvision. Il offre des Canadiennes et Canadiens handicaps - cinastes, producteurs et autres - une formation en cours d'emploi dans les secteurs du cinma et de la tlvision. Jusqu' cinq stagiaires seront encadrs par des maisons de production indpendantes membres de l'ACPFT et ayant une entente de dveloppement ou de coproduction avec l'ONF.

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    La peau et les os, aprs..., The Interventionists: Chronicles of a Mental Health Crisis Team, Flight from Darkness, Unspeakable.

 

Priorits de l'Office national du film du Canada


Rsultat stratgique
Produire et rendre accessibles des œuvres audiovisuelles pertinentes, ambitieuses et innovatrices qui offrent aux Canadiens et aux Canadiennes une meilleure comprhension du Canada et du monde.
Lien aux secteurs de rsultats du gouvernement du Canada :
Une socit diversifie qui favorise la dualit linguistique et l'inclusion sociale.
Activit de programme : production d'œuvres audiovisuelles 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
1. Maintenir une programmation globale d'œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes.
  • 85% de la programmation de l'ONF touchera des enjeux sociaux;
Satisfait toutes les attentes 47 103$ 45 847$
2. Renforcer la production de longs mtrages documentaires et dvelopper une approche cohrente des productions courts mtrages
  • La programmation se caractrisera par la production de documentaires d'opinion, de films d'animation, de films de fiction innovateurs et de produits nouveaux mdias;
Satisfait toutes les attentes
3. Consolider la capacit de l'ONF reprer et encourager les talents les plus prometteurs et travailler avec eux - assurant ainsi la promotion des cinastes de la relve et des talents issus des milieux autochtones ou de milieux culturels divers.
  • Le dveloppement et le perfectionnement continus de nouveaux talents;
Continu
4. Favoriser les partenariats par les coproductions.
  • Le maintien du nombre de coproductions nationales et internationales;
Satisfait toutes les attentes
5. Renforcer l'innovation sur les plans du contenu, de la forme et de la technologie.
  • Les projets produits seront innovateurs par leur contenu, leur forme et leur diffusion; ils feront place l'exprimentation;
Satisfait toutes les attentes
6. Maintenir le dveloppement de coproductions internationales.
  • Le maintien du nombre de coproductions internationales.
Satisfait toutes les attentes
Activit de programme : distribution d'œuvres audiovisuelles 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
7. Accrotre les revenus tirs de la collection de l'ONF et optimiser les ventes et les prventes.
  • Augmenter notre chiffre d'affaires et nos revenus pour l'ensemble de nos marchs et territoires;
Satisfait toutes les attentes 2 370$ 3 134$
8. Offrir les comptences spcialises et les rseaux de distribution de l'ONF aux secteurs priv et public
  • Acqurir un plus grand nombre de productions complmentaires au catalogue de l'ONF;
Satisfait toutes les attentes
  • Renforcer l'image de marque de la distribution de l'ONF.
Continu
Activit de programme : accs aux œuvres audiovisuelles et au dveloppement des rseaux 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
9. Maintenir, favoriser et accrotre la conservation et l'accs quitable la collection de l'ONF - dans les nouveaux formats numriques mergents.
  • Amliorer l'accs la collection de l'ONF par l'entremise de ses diffrentes activits et outils, notamment, ses mdiathques et ses autres ressources; continuer la numrisation de la collection de l'ONF;
Satisfait toutes les attentes 11 726$ 12 608$
10. Rejoindre davantage les communauts par tout le Canada.
  • Favoriser la participation citoyenne par des projections publiques ou d'autres moyens jugs appropris;
Satisfait toutes les attentes
11. Intensifier la prsence de l'ONF dans les communauts, la tlvision et dans les rseaux d'apprentissage.
  • Amliorer la qualit de la prsence de l'ONF et de ses productions la tlvision, dans les festivals, dans les coles, au cours des activits de l'industrie et auprs du gouvernement fdral;
Continu
12. Multiplier les occasions de faire rayonner l'image de marque de l'ONF au Canada et l'tranger.
  • Augmenter la reconnaissance de marque de l'ONF dans les tldiffusions; augmenter la reconnaissance du rle de l'ONF par les coproductions; maintenir une image de marque rpute et prise;
Continu
  • Assurer une prsence soutenue des productions de l'ONF dans les divers rseaux communautaires et ducatifs au Canada;
Continu
  • Augmenter la couverture de presse et la visibilit de l'ONF dans les mdias.
Continu
Activit de programme : services de recherche et de conseil 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
13. Maintenir, favoriser et accrotre les initiatives de recherche et dveloppement afin de repositionner l'ONF comme chef de file, avec ses partenaires et dans le milieu cinmatographique canadien.
  • Un effort apprciable de recherche et dveloppement des techniques et de la technologie en audiovisuel.
Satisfait toutes les attentes 3 640$ 6 847$
14. Mener des projets de recherche et participer d'autres projets.
  • Maintenir l'ONF comme tant le point de rfrence en cinmatographie
Continu
15. Collaborer davantage avec le gouvernement et d'autres organismes.

 

Contexte de l'Office national du film du Canada

L'Office national du film du Canada est un lieu exceptionnel de cration, dont le mandat est de produire et de distribuer des films et d'autres documents audiovisuels pour des auditoires canadiens et les marchs trangers, dans le but de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et de contribuer au rayonnement de ses valeurs.

Environnement d'affaires internes

Fin du terme du commissaire et prsident

Le 18 dcembre 2006 marquait la fin du mandat de cinq ans de M. Jacques Bensimon la tte de l'ONF. Pendant le processus de slection d'un nouveau commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'Office national du film du Canada (ONF), M. Claude Joli-Cœur, directeur des Relations d'affaires et services juridiques de l'Office national du film, a agit comme commissaire intrimaire du 19 dcembre 2006 au 11 juin 2007, date laquelle le 15e commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'Office national du film du Canada (ONF), M. Tom Perlmutter, est entr en fonction.

Fin du Plan stratgique 2002-2006

L'anne 2006-2007 marquait non seulement la fin du terme du prcdent commissaire, mais galement la dernire anne du plan stratgique quinquennal de 2002-2006. Au cours des cinq dernires annes, l'ensemble des activits de l'ONF visait le repositionner en tant que partenaire essentiel dans un environnement cinmatographique national et international en constant changement. Le nouveau commissaire en consultation avec le conseil d'administration, les employs de l'ONF et les principaux partenaires stratgiques de l'institution devrait entreprendre la production du prochain plan stratgique de l'ONF ds l'automne 2007.

Restructuration

Parmi les changements apports au sein de ses diffrentes directions, deux ramnagements auront eu un impact particulier sur les faons dont l'organisme ralise ses activits.

Le Programme franais a men bien une importante refonte. Sa structure organisationnelle a t adapte de faon mieux reflter ses responsabilits. Ses activits sont dsormais regroupes au sein de trois grands secteurs de production, chacun plac sous la responsabilit d'un producteur excutif : Animation, Qubec et Rgions (studios Acadie et Ontario et Ouest), ce qui a notamment permis de renforcer la structure de programmation francophone hors Qubec. En leur sein, les responsabilits ont t partages de faon favoriser le dveloppement et le partage d'expertises : un poste de producteur, multiplateforme, a notamment t cr afin de tirer parti des occasions offertes par ce domaine en mergence.

L'anne 2006-2007 a aussi t marque par le regroupement des activits de mise en march et de communications au sein d'une seule direction, Marketing et communications, et par l'implantation d'une nouvelle structure de gestion. L'intgration de ces deux services a entran une rorganisation majeure et de nouveaux processus de travail ont t mis en place. Par ce biais, l'ONF a grandement amlior sa capacit rejoindre ses diffrents publics, avec une plus grande cohrence, et s'est dot d'outils pour consolider sa prsence dans plusieurs secteurs cls de la socit, contribuant ainsi l'atteinte des objectifs de visibilit fixs dans le Plan stratgique 2002-2006. Ces nouvelles faons de procder permettent galement d'optimiser les ententes passes avec diffrents partenaires institutionnels, dans le cadre desquelles il est dsormais plus facile d'inclure divers produits et activits.

Environnement d'affaires externes

Attentes du gouvernement

L'ONF rend des comptes au ministre du Patrimoine canadien, charg d'administrer la Loi sur le cinma qui rgit ce dernier. Cet organisme canadien vocation culturelle est financ principalement par des crdits parlementaires, par les revenus tirs de la vente de ses produits et par des redevances.

Le gouvernement du Canada a fait de la saine gouvernance des institutions gouvernementales et du rtablissement de l'imputabilit une priorit de son mandat lectoral. La Loi fdrale sur la responsabilit propose des mesures prcises qui visent accrotre la responsabilisation, la transparence et la surveillance des activits gouvernementales. De plus, le cadre de responsabilisation de gestion nonce la liste des attentes concernant la gestion moderne de la fonction publique afin d'assurer un rendement organisationnel suprieur.

L'analyse et la conformit aux exigences gouvernementales en matire de bonne gestion est un processus continuel chez cet organisme vocation culturelle, de mme qu'une priorit organisationnelle. L'ONF maintient des pratiques d'affaires qui favorisent la bonne gouvernance, l'imputabilit et assure le lien de confiance avec la population canadienne. Il s'est assur que toutes ses activits respectent ou excdent les plus hauts standards dans ces domaines.

Profil de la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada

Le plus rcent rapport conomique sur la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada, Profil 2007, rapportait que la production cinmatographique et tlvisuelle dans son ensemble avait augment de 5,8% pour se chiffrer 4,8 milliards de dollars. La production cinmatographique canadienne, compose des longs et courts mtrages d'abord prsents au public dans les salles de cinma, a grimp de 75,6% en 2005-2006 par rapport l'anne prcdente, ce qui en a port la valeur 323 millions de dollars. Cette hausse survient aprs avoir expriment une forte rgression en 2003-2004 et 2004-2005. En tout, 80 films destins aux salles de cinma ont t raliss au Canada, soit 76 longs mtrages et 4 courts mtrages.3 La hausse du volume de production cinmatographique s'explique principalement par l'augmentation du nombre de productions budget plus lev dans le long mtrage de fiction ainsi que par la reprise des activits de production trangre. Cependant, le nombre de coproductions officielles avec l'tranger a continu sa chute avec une rduction de 177 millions de dollars en 2005-2006. Le march des prventes l'tranger est galement la baisse aprs avoir connu des annes exceptionnelles dans les annes 1990. La valeur d'exportation de la production cinmatographique canadienne4 a tripl pour se chiffrer 88 millions de dollars.

La production cinmatographique et tlvisuelle a t la source de 124 300 emplois quivalents temps plein dont plus de 8 600 emplois directs et indirects grce au secteur de la production cinmatographique seulement. Le PIB rel attribuable au groupe des industries du film et de la vido a augment de 1,5% en 2005-2006.

Un des principaux risques auquel fait face l'industrie canadienne de la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada est la hausse constante des cots de production combine la stagnation du financement public et priv. En effet, la haute dfinition, l'interactivit et la mise en forme que ncessitent les nouvelles plateformes de distribution font monter les cots alors que les nouveaux apports financiers sont trs minimes. Ces deux facteurs entranent donc une baisse de production. Avec la fragmentation des marchs, l'investissement tranger dans le domaine cinmatographique et audiovisuel au Canada ainsi que les prventes internationales sont la baisse. Ces facteurs privent les producteurs d'importantes sources de revenus et rehaussent l'importance des divers programmes gouvernementaux pour le financement de productions audiovisuelles.

Tous ces lments affectent non seulement les producteurs privs, mais ont galement une incidence sur les oprations de l'Office national du film.

Le genre documentaire

La rputation d'excellence du Canada dans le genre documentaire n'est plus faire, ces derniers tant souvent prims pour l'loquence de leur caractre social. Le volume total de production de documentaires a continuellement augment depuis le dbut des annes 2000 et s'tablissait 383 millions de dollars la fin du dernier exercice. La majorit des documentaires produits l'taient premirement pour le march de la tlvision.

Bien que la vaste majorit des œuvres cinmatographiques canadiennes tournes pour le cinma soient des œuvres de fiction, 3% de celles-ci taient des documentaires totalisant 11 millions de dollars. Ces rsultats expliquent que seulement 5 des 80 œuvres cinmatographiques destines aux salles taient des documentaires. Depuis 2003-2004, il y a eu une rgression constante du volume de production pour le documentaire canadien, passant de 24 millions en 2003-2004 11 millions en 2005-2006, ce qui explique la baisse de 50% du nombre de documentaires destins au cinma entre 03-04 et 05-06. la lumire de l'augmentation de l'intrt l'chelle mondiale pour le genre documentaire depuis le succs de films tels que Bowling for Columbine ou the Inconvenient Truth, et des œuvres canadiennes comme Les voleurs d'enfance et Manufactured Landscapes ces chiffres semblent premire vue surprenants. Cependant, le financement du long mtrage documentaire ne bnficiait pas d'autant de ressources dans le pass que celui des œuvres de fiction. Tlfilm Canada a inscrit en 2006-2007, titre exceptionnel, ce genre parmi ceux soutenus par le Fonds du long mtrage du Canada. L'industrie du documentaire estime qu'il faut un budget de plus d'un million de dollars pour raliser un long mtrage documentaire et assumer la publicit ncessaire pour accroitre l'auditoire pour ce type de film. Selon les conclusions de l'industrie du documentaire si on veut en faire (le documentaire) un lment permanent du cinma canadien -et perptuer ainsi la longue tradition d'excellence dont jouit le pays dans ce genre cinmatographique, il faut tablir un programme (de financement) spcial qui pourra soutenir la production d'une liste de films chaque anne.5

Dans un pareil contexte, l'ONF souligne l'importance du genre documentaire pour l'industrie cinmatographique canadienne et prend des mesures concrtes pour soutenir la cration d'œuvres canadienne. Il joue un rle unique et essentiel dans la distribution de documentaires, entre autres, en distribuant les films qu'il produit, coproduit et distribue pour le compte des producteurs indpendants. L'ONF met la disposition de l'industrie un savoir-faire unique qui allie crativit et innovation technologique. L'Office a fait des documentaires d'opinion une de ses priorits oprationnelles, car la population veut voir des films qui l'aident mieux comprendre les enjeux qui la touchent. Les documentaires de l'ONF sont un outil important pour favoriser la rflexion au sein de la population canadienne et des divers intervenants des milieux politiques, conomiques et sociaux.

La transition au numrique

Le 17 mai dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des tlcommunications canadiennes (CRTC) modifiait sa rglementation l'gard des tldiffuseurs conventionnels et fixait au 31 aot 2011 la date laquelle les tldiffuseurs canadiens devront diffuser uniquement des signaux en mode numrique. Dans son avis public, le CRTC constatait que la transition la tldiffusion numrique/HD progressait lentement au Canada - surtout par rapport aux tats-Unis qui a fix au 17 fvrier 2009 la fin de la transmission en mode analogique de tous les signaux de la tlvision en direct. Pour leur part, les tats membres de l'Union europenne ont entre 2008 et 2012 pour passer de la transmission analogique la transmission numrique. Au Royaume-Uni, la suppression du service analogique commencera en 2008 et tout service analogique aura cess avant 20126.

Le Conseil a aussi expliqu qu'il craignait que les tlspectateurs canadiens ne puissent avoir accs qu' une faible quantit d'missions canadiennes en HD. Ces derniers pourraient alors se tourner vers des services trangers, avec pour corollaire la possibilit qu'il soit difficile de les rorienter vers des services canadiens mme lorsque ceux-ci proposeront un plus grand nombre d'missions canadiennes en HD7.

titre de producteur public, l'ONF doit se prparer bien avant qu'une date d'arrt ne soit fixe au Canada. Pour tre prt en 2009-2010, il doit produire tous ses documentaires et films d'animation en HD d'ici 2008-2009, puisque le cycle de production dure environ 18 mois.

De nouvelles plateformes de diffusion

Grce la numrisation, les Canadiens et Canadiennes peuvent, o qu'ils se trouvent, regarder films et missions de tlvision sur le support et sur la plateforme de leur choix : DVD, baladeur numrique, lecteur de vido mobile, diffusion Web ou autre. Mme si la rvolution numrique offre des possibilits extraordinaires aux maisons de production et aux distributeurs, elle pose aussi d'normes difficults. L'ONF se prpare cette rvolution depuis quelques annes dj en crant des partenariats et en menant des recherches sur la qualit de l'image, les modes de transfert innovateurs, l'accessibilit et la diffusion en vue de la transition vers la technologie numrique. Durant les prochaines annes, la multiplication des formats numriques posera de nombreux dfis l'ONF. La HD deviendra le format de tournage, de tldiffusion et de distribution incontournable sur les marchs canadiens et trangers. Sans capacit de production HD et de distribution numrique sur plateformes multiples, l'Office mettrait en pril son mandat et ses activits de distribution, et ses revenus pourraient accuser une forte baisse.

L'ONF doit rapidement adapter sa chane de production, ses stratgies de distribution et les mthodes de gestion de sa collection pour s'assurer de satisfaire aux objectifs de son programme et conserver son rle de chef de file auprs de ses partenaires et de la population canadienne. Toutefois, les cots sont importants pour l'industrie prive comme pour l'organisation. Cette transition reprsente un dfi de taille.



SECTION II - ANALYSE DES ACTIVITS DE PROGRAMME PAR RSULTAT STRATGIQUE

Rsultat stratgique

Le rsultat stratgique de l'ONF consiste produire et rendre accessibles des œuvres audiovisuelles pertinentes, ambitieuses et innovatrices, qui offrent aux Canadiens et aux Canadiennes une meilleure comprhension de leur pays et du monde.

Activit de Programme 1. Production d'œuvres audiovisuelles

L'Office national du film produit des œuvres audiovisuelles pertinentes sur les plans social et culturel qui abordent les grands sujets de proccupation des Canadiens et Canadiennes. Ces activits de production comprennent la conceptualisation, la recherche, l'laboration, la production proprement dite et le marketing social de documentaires, films d'animation, contenu nouveaux mdias ou autres nouvelles formes audiovisuelles.

De par ses activits de production, l'ONF joue un rle important dans la dcouverte, le perfectionnement et l'encadrement des talents et des crateurs. Il appuie ainsi les cinastes, ce qui fait de lui un incubateur de nouveaux talents. De plus, il remplit son mandat national et international qui est de produire, distribuer et promouvoir des films destins faire connatre et comprendre le Canada aux Canadiens et aux autres nations.


RMR 2006-2007 (selon l'AAP)
Activits Priorits
Production : Une programmation d'œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes.
  1. Maintenir une programmation globale d'œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes.
  2. Renforcer la production de longs mtrages documentaires et dvelopper une approche cohrente des productions courts mtrages.
  3. Consolider la capacit de l'ONF reprer et encourager les talents les plus prometteurs et travailler avec eux - assurant ainsi la promotion des cinastes de la relve et des talents issus des milieux autochtones ou de milieux culturels divers.
  4. Favoriser les partenariats par les coproductions.
  5. Renforcer l'innovation sur les plans du contenu, de la forme et de la technologie.
  6. Maintenir le dveloppement de coproductions internationales.

Ressources financires en milliers de dollars


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
47 103 50 890 45 847

Ressources humaines


Prvues Autorisations Relles
275 275 221

Les priorits

1. Maintenir une programmation globale d'œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes.

Rsultat prvu :
85 % de la programmation de l'ONF portera sur des enjeux sociaux;

Indicateurs :

  • Diversit des genres et des sujets traits dans les productions de l'ONF;
  • Degr d'atteinte des auditoires et niveau d'intrt pour les films (auditoire la tlvision, auditoire autre qu' la tlvision et rayonnement du site Internet);
  • Participation de la population canadienne.

Rsultat prvu :

85 % de la programmation de l'ONF portera sur des enjeux sociaux;

Le mandat principal de l'ONF consiste produire des œuvres audiovisuelles pertinentes et distinctives qui tmoignent des grands enjeux sociaux d'ici et d'ailleurs, de la diversit et de la richesse des communauts du pays, et ce, pour le plus grand bnfice des Canadiens et des Canadiennes. Les œuvres documentaires, d'animation et de fiction produites par l'ONF utilisent des technologies innovatrices et des formats de production varis. Elles sont des outils d'accroissement de connaissance, d'ducation, d'innovation sociale et de participation des diverses communauts qui composent le Canada. Plus de 85% de la programmation 2006-2007 portait sur de grands enjeux contemporains nationaux et internationaux.

Indicateurs :

Diversit des genres et des sujets traits dans les productions de l'ONF


Sujets traits en 2006-2007
  • Adolescence
  • Agressions sexuelles
  • Ains
  • Anorexie
  • Autochtones
  • Culture arabe
  • conomie canadienne
  • Environnement
  • Handicaps physiques et mentaux
  • Identit canadienne
  • Immigration
  • Racisme
  • Sant
  • Sport
  • Tabagisme
  • Violence conjugale
  • etc.

Tout au long de son cycle de planification stratgique, l'ONF s'est mobilis afin de produire des œuvres audiovisuelles sur des grands enjeux qui sont au cœur des proccupations des citoyennes et des citoyens. L'anne 2006-2007 ne fait pas exception puisque divers sujets d'intrt public ont t abords dans les productions cinmatographiques ralises au cours de cette priode. Les 127 productions originales et coproduites abordent autant de sujets diffrents et de points de vue varis refltant les ralits vcues au Canada et l'tranger.

Que ce soit les nombreux obstacles rencontrs par les personnes mobilit rduite tels qu'illustrs par la course la mairie de Vancouver de Sam Sullivan dans Citizen Sam en passant par la dmarche de sensibilisation du ralisateur Patricio Enríquez contre les tortures commises au Chili sur l'Esmralda, un bateau d'tat, les films de l'ONF offrent une perspective saisissante du monde qui nous entoure. Le rapport annuel 2006-2007 de l'ONF offre une liste complte des œuvres produites par l'Office ainsi qu'une description dtaille des enjeux abords dans ces films.


Genres utiliss en 2006-2007 nombre pourcentage
Animation 26 20%
Documentaire 97 76%
Fiction 4 4%
Total 127 100%

Les divers genres cinmatographiques privilgis par l'ONF pour ses œuvres cinmatographiques permettent de prsenter de diverses faons aux cinphiles les multiples sujets proposs. Ainsi la cuve de 26 œuvres des studios d'animation a permis de mettre la porte de tous, y compris les plus jeunes, les tribulations d'un jeune garon asthmatique, la difficult d'avoir deux identits culturelles, la culture autochtone, etc. Bien qu'ayant pour but principal le divertissement, les quatre fictions produites par l'ONF transmettent des messages transformateurs leur public et permettent de rejoindre un auditoire plus large et moins familier avec d'autres genres cinmatographiques. L'ONF jouit d'une rputation internationale dans la production de documentaires d'opinion, aussi il va de soi que ses cinastes privilgient ce genre dans le but de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et contribuer au rayonnement de ses valeurs comme le dmontre les 97 documentaires produits au sein de l'ONF.

Degr d'atteinte des auditoires et niveau d'intrt pour les films (auditoire la tlvision, auditoire autre qu' la tlvision et rayonnement du site Internet)


Auditoire 2006-2007 2005-2006
Tlvision 6 781 000 5 948 000
Visionnement public 145 941 154 563
Internet 3 693 571 4 733 366

L'ONF rejoint les Canadiens de tout ge et de toute origine travers divers canaux de distribution et diffusion. La tlvision demeure un moyen privilgi pour atteindre le public, mais Internet devient de plus en plus crucial, surtout en ce qui concerne les jeunes. Nos films sont galement vus par le public dans les cinmas, lors des festivals et de visionnages publics, mais aussi grce la vente de nos films par la vido sur demande aux consommateurs, aux coles et aux divers organismes culturels et sociaux.

Auditoire la tlvision

En 2006-2007, 6 781 000 tlspectateurs canadiens ont regard des films de l'ONF la tlvision, ce qui reprsente une hausse de 14 % par rapport l'anne prcdente. Il faut noter que cette anne, l'ONF s'est dot d'un nouveau logiciel qui lui permet de mieux prendre la mesure des auditoires de plus en plus importants des chanes spcialises.

Dveloppement et achalandage du site Internet

onf.ca

Cette anne encore l'achalandage du site Internet de l'ONF a fait bonne figure avec 3 693 571 de visiteurs. Le nombre des sessions d'utilisateurs a galement lgrement augment pour un total de 42 522 550 pages affiches, soit 522 000 de plus que l'anne prcdente.

Au total, 30 nouveaux microsites et productions Web ont t mis en ligne sur le site de l'ONF au cours de l'anne 2006-2007.

Parole Citoyenne / Citizenshift

L'ONF a galement mis en œuvre des initiatives Web novatrices qui permettent aux jeunes et la population en gnral de dbattre d'enjeux sociaux et politiques. C'est notamment le cas de Parole citoyenne et CitizenShift qui sont les tout premiers forums de discussion qui explorent les multiples possibilits de l'outil Web pour dbattre de sujets sociaux. Ces sites sont avant tout des espaces publics et technologiques qui s'engagent donner la parole aux citoyens.

Participation de la population canadienne

Assistance aux visionnements publics

Rendre l'ONF prsent dans la vie des gens demeure un dfi constant et demande des efforts renouvels. Afin de dvelopper des liens plus troits avec la population, l'ONF a poursuivi sa tradition d'organiser des visionnements de ses films dans diverses communauts d'un ocan l'autre.

En plus de visiter des communauts ou groupes spcifiques qui sont directement concerns par certains sujets discuts dans ses films, l'ONF organise galement des tournes de projections de ses films tournant autour d'une thmatique prcise. Au cours de la dernire anne, la principale initiative de visionnement public organise par l'ONF prsentait les grands classiques de Norman McLaren dans plusieurs communauts partout au Canada, dont plusieurs taient peu desservies par le rseau de distribution commerciale traditionnelle, ainsi que dans les grandes villes des tats-Unis et de l'Europe. Cette grande tourne fut galement accompagne d'ateliers d'initiation l'animation destins aux enfants qui suscitrent un engouement certain dans les villes o ils furent offerts.

2. Renforcer la production de longs mtrages documentaires et dvelopper une approche cohrente des productions courts mtrages.

Rsultat prvu :
La programmation se caractrisera par la production de documentaires d'opinion, de films d'animation, de films de fiction innovateurs et de produits nouveaux mdias;

Rsultat prvu :
La programmation se caractrisera par la production de documentaires d'opinion, de films d'animation, de films de fiction innovateurs et de produits nouveaux mdias;

Depuis toujours, l'ONF contribue crer un environnement cinmatographique au Canada dans lequel les divers genres et formats de films peuvent s'panouir et donner la pleine mesure de leurs possibilits. Lors des discussions entourant l'laboration du plan stratgique prcdent, il a t dcid que l'ONF concentrerait ses efforts et ses ressources sur le cinma d'animation d'auteur et les documentaires qui se dmarquent tout en faisant certaines incursions innovatrices dans les formes hybrides et la fiction alternative.

Indicateurs :

Long mtrage documentaire


Format du documentaire 2006-2007 %
Long mtrage 18 19%
Moyen mtrage 20 20%
Court mtrage 59 61%
Total 97 100%

Inspir par la vision du premier commissaire de l'ONF, John Grierson, et par le dveloppement du cinma direct dans les annes 60 par ses crateurs, l'ONF est un chef de file mondial du documentaire social et engag. La popularit croissante du long mtrage documentaire destin premirement au cinma a renforc la dtermination de l'ONF explorer le potentiel de ce genre. En 2006-2007, l'ONF a produit 18 longs mtrages documentaires (90 minutes ou plus), soit 19% de tous les documentaires produits au cours de l'anne.

En tant que producteur public du Canada et champion de longue date du documentaire destin aux salles, l'ONF s'est joint au programme pilote pour le long mtrage documentaire destin aux salles qui est assorti d'une enveloppe de plus de 2 millions de dollars pour la production et l'achvement de longs mtrages documentaires destins aux salles de cinma canadiennes. Le Programme pilote offert en partenariat avec Tlfilm Canada, CBC et Rogers reprsente pour l'ONF une belle occasion de travailler avec les secteurs public et priv pour renforcer l'industrie canadienne du documentaire et porter davantage de documentaires l'cran. Le programme rpondra aux besoins des deux marchs linguistiques. Mis sur pied en 2005-2006 titre de projet pilote d'un an, le Programme pilote pour le long mtrage documentaire destin aux salles a contribu au dveloppement et la production de sept documentaires de langues anglaise et franaise, ainsi qu' l'achvement de six projets de documentaires en anglais et en franais provenant de l'ensemble du Canada.

Court mtrage


Format des films de l'ONF (tous genres confondus) 2006-2007 %
Court mtrage 88 69%
Moyen mtrage 20 16%
Long mtrage 19 15%
Total 127 100%

Au cours de la dernire anne, l’ONF a entrepris de repenser l’ensemble de ses initiatives de production, de diffusion et de distribution du court mtrage. Ce faisant, il reconnat l’importance de ce format de production, en particulier pour les cinastes mergents, et l’intrt croissant qu’il suscite, au Canada comme ailleurs dans le monde.

En outre, dans son dsir de valoriser le court mtrage sur la scne internationale, l'ONF a tabli un partenariat avec le March du film du Festival de Cannes, le Short Film Corner afin d’organiser un vaste concours international de courts mtrages. Pour la deuxime anne, l’ONF a remis au laurat de la Palme d’or du court mtrage, le prix Norman-McLaren, dot d’une bourse et assorti d’une offre optionnelle de distribution internationale ou de coproduction de la prochaine œuvre de l’artiste. La deuxime Comptition en ligne Cannes 2006 prsentait pour sa part dix courts mtrages en provenance de six pays, slectionns parmi prs de neuf cents films inscrits au Short Film Corner. Le film B is for Bomb, une production de la documentariste sud-africaine Carey McKenzie, a t choisi par vote du public : le concours a donn lieu prs de 44 000 visionnages, soit une augmentation de 308 % par rapport l’dition 2005. De plus, l’ONF a command une tude sur le court mtrage en 2006-2007 qui servira de fer de lance dans l’laboration d’une stratgie dtaille pour l’anne 2007-2008.

3. Consolider la capacit de l'ONF reprer et encourager les talents les plus prometteurs et travailler avec eux, assurant ainsi la promotion des cinastes de la relve et des talents issus des milieux autochtones et culturels divers.

Rsultat prvu :
Le dveloppement et le perfectionnement continus de nouveaux talents;

Indicateur :

  • Diversit l'cran et en coulisses

Rsultat prvu :
Le dveloppement et le perfectionnement continus de nouveaux talents;

L'ONF a toujours investi beaucoup d'nergie s'ouvrir davantage la relve, puisqu' il offre un lieu d'apprentissage unique caractris par une tradition cinmatographique d'une grande richesse. L'Office a toujours aspir tre un tremplin pour les jeunes talents qui veulent s'investir dans la production et la ralisation de films documentaire et d'animation.

En mettant en œuvre de nombreux programmes et projets de perfectionnement, l'ONF dcouvre et encourage le talent, consolide le cinma canadien et favorise l'exprimentation. Son soutien aux cinastes canadiens se traduit par tout un ventail d'activits offertes l'chelle du pays. Ce faisant, l'ONF encourage des voix distinctives de partout au pays se faire entendre.

Les diffrents programmes et initiatives mis sur pied par l'organisme pour rallier les cinastes de la relve, dont nombre sont issus de cultures diverses, des minorits de langues officielles et des communauts autochtones, ont fait que pour la deuxime anne conscutive, plus de la moiti des productions et coproductions de l'ONF sont aujourd'hui ralises par des cinastes de la relve. L'ONF est fier de cet accomplissement et est bien rsolu continuer dans cette voie. Voici quelques initiatives de l'ONF qui ont encourag la diversit l'cran et en coulisses.

Indicateur :

Diversit l'cran et en coulisses

Initiatives pour la relve :

Hothouse 3

Maintenant sa troisime dition, ce programme favorise l'panouissement des nouveaux talents, offre une formation complte en cinma d'animation professionnel et rinvente ce moyen d'expression en concevant des mthodes d'animation plus rapides et plus souples, qui exaltent les formes de mtrage les plus courtes tout en maintenant l'excellence sur les plans de la cration et de la technologie. Cette anne, six cinastes de la relve ont relev le dfi de passer douze semaines conscutives au Studio d'animation de l'ONF de Montral pour crer un film de 30 secondes.

Momentum 2006

Il s'agit d'un programme pour la relve qui donne la chance des jeunes cinastes d'amliorer leur expertise en recherche, en criture et en ralisation travers une srie d'ateliers et grce au mentorat. Ainsi, ils peuvent explorer des mthodes de production innovatrices pour raliser un film qui correspond aux standards de l'industrie. Ces films sont diffuss sur CBC Newsworld. Pour la troisime anne conscutive, les ateliers de formation en documentaire Momentum ont eu lieu au mois de janvier. En fvrier, chaque participant a t suivi par une conseillre pour le dveloppement de son projet. Le concours s'est termin en mars par la slection d'un projet de court mtrage que l'ONF a produit.

Yukon Vrit

Yukon Vrit est un programme de mentorat destin aux documentaristes qui en sont leurs premires armes. Le programme, offert en partenariat avec la Yukon Film Society, consiste en une srie d'ateliers participatifs destins aux personnes intresses se lancer en production de film et vidos, qui possdent de l'exprience et des aptitudes dans des domaines de crativit connexes.

Huit cinastes ont t slectionns pour participer des ateliers pratiques intensifs. Tous ont bnfici de soutien et de mentorat tandis qu'ils produisaient leur premier court mtrage, l'automne 2006.

Initiatives pour les Autochtones :

Wapikoni Mobile

Il s'agit d'un studio de production cinmatographique ambulant imagin par la cinaste Manon Barbeau, et appuy par l'ONF, qui va la rencontre des jeunes Autochtones. Ces derniers sont initis aux techniques de production et signent leur premier film ou clip sonore. En 2006-2007, 8 communauts autochtones ont t visites par l'quipe des studios volants de Wapikoni. Depuis les dbuts de ce projet, 445 jeunes des communauts autochtones isoles du Qubec ont t forms en technologie numrique, 76 courts mtrages furent raliss par ces jeunes Autochtones et treize prix furent dcerns ces films. Plus de 49 projections des œuvres ralises furent prsentes devant un public autochtone et non-autochtone et un total de 64 vnements de diffusion dans des festivals, colloques ou autres vnements spciaux furent organiss depuis 2004. En janvier 2006, un premier studio permanent Wemotaci a t pris en charge par quatre jeunes autochtones forms dans le studio Wapikoni et deux autres studios permanents dans les communauts de Kitcisakik et de Mashteuiatsh ont commenc leurs oprations en 2006-2007.

First Stories

Ce partenariat avec CBC vise dvelopper les talents et l'expertise d'Autochtones en production cinmatographique et tlvisuelle. Cette initiative permet des cinastes autochtones de la relve du Manitoba, de la Saskatchewan et du Nord de suivre une srie de sminaires intensifs au terme desquels ils sont invits dposer des propositions de court mtrage portant sur des enjeux sociaux. Lanc en 2005, First Stories - Manitoba a donn quinze jeunes Autochtones l'opportunit de partager des histoires qui sont importantes pour eux et leur communaut.

Nunavut Animation Lab

Le Nunavut Animation Lab est le fruit d'une initiative conjointe de l'ONF, de l'Inuit Broadcasting Corporation, du Banff Centre, du rseau de tlvision des peuples autochtones (APTN), du National Screen Institute, de Nunavut Film et du gouvernement du Nunavut. Ce projet a pour but de servir de porte-voix aux cinastes du Nunavut par le biais d'ateliers, de partage de connaissances et de techniques de pointe et de la cration de films d'animation. Les professionnels du cinma du Nunavut trouvent ainsi le moyen de se faire entendre dans le monde entier grce aux mdias lectroniques.

Le premier volet du Nunavut Animation Lab s'est cltur avec succs. Quatre jeunes animateurs d'Iqaluit et Pangnirtung ont t choisis pour poursuivre leur formation et tourner un court mtrage d'animation (moins de cinq minutes). Ils ont t retenus parmi les 38 rsidents du Nunavut qui ont particip aux ateliers intensifs donns en fvrier Cape Dorset, Iqaluit et Pangnirtung. Ces ateliers avaient pour but d'initier les artistes de la relve et les cinastes chevronns aux dernires techniques d'animation faisant appel du matriel hautement perfectionn. Les quatre gagnants ont entam Winnipeg une semaine d'ateliers sur le rcit, coordonns par le National Screen Institute, afin de dvelopper et peaufiner leur bauche. Ils sont alls ensuite au Banff Centre en faire la ralisation et l'animation. Les films seront disponibles en inuktitut, en anglais et en franais. Banff, les jeunes cinastes ont travaill auprs de collgues expriments et de mentors qui les ont aids mener bien leur projet, et rflchir aux moyens de le commercialiser. Les films recevront une diffusion mondiale par le biais du site Web de l'ONF, des festivals et du rseau national APTN.

Initiatives pour les communauts de langue officielle en situation minoritaire :

Programme de mentorat destin aux cinastes francophones de l'Ontario

Ce projet pilote en collaboration avec le Conseil des arts de l'Ontario fut offert pour la premire fois en 2006. Il a permis quatre cinastes francophones ontariens d'tre suivis dans une dmarche de perfectionnement artistique sur le long terme par un mentor expriment dans le domaine de la prproduction, production ou postproduction. Les quatre ralisatrices slectionnes cette anne ont galement eu la chance d'tre encadres personnellement en montage, structuration de l'histoire, scnarisation et camra HD.

AnimAcadie

Lors de la troisime dition du concours AnimAcadie, des modifications importantes ont t apportes ce projet conu sous l'gide du Programme de partenariat interministriel pour les communauts de langue officielle (PICLO), dont l'objectif est de soutenir les communauts de langue officielle en situation minoritaire. En mettant cette anne l'accent sur la scnarisation et en invitant les laurats travailler avec les ralisateurs gagnants des annes prcdentes, l'ONF a voulu contribuer non seulement l'mergence d'œuvres profondment originales et d'une grande qualit, mais aussi renforcer les liens qui existent entre les diffrents acteurs du milieu.

Concours PICLO 2006

Cette initiative vise offrir aux auteurs, aux ralisateurs et aux producteurs œuvrant en franais l'extrieur du Qubec la possibilit de dvelopper leurs comptences en matire de production dramatique tlvisuelle. Le concours a galement pour objectif d'largir le bassin des professionnels et des crateurs francophones provenant de provinces autres que celle du Qubec.

Les huit scnaristes dont le projet a t retenu en 2006 ont reu une aide financire ainsi que l'appui d'un conseiller en scnarisation de l'Institut national de l'image et du son (INIS). Par la suite, ils ont finalis le matriel cratif et se sont associs avec un producteur œuvrant en franais l'extrieur du Qubec. Ce concours est organis conjointement par l'ONF, Tlfilm et Radio-Canada. L'Office national du film agit en tant que producteur associ et Tlfilm Canada en tant qu'investisseur alors que Radio-Canada est associe la production et acquerra les droits de diffusion ses antennes rgionales et nationale.

Cinaste recherch(e)

Ouvert aux Canadiens francophones ayant dj ralis un film d'animation sonoris, dans des conditions artisanales ou scolaires, le concours permet un(e) laurat(e) de raliser un premier court mtrage anim professionnel dans les studios ONF de Montral. Cr en 1980, l'initiative du Studio Animation et Jeunesse, le concours Cinaste recherch(e) a permis l'mergence de nombreux cinastes d'animation, tels que Michle Cournoyer (La Basse Cour, 1992), Pierre M. Trudeau (Enfantillage, 1990) et Nicolas Brault (Antagonia, 2002). Les premires œuvres ralises dans le cadre du concours ont rcolt plus d'une trentaine de prix internationaux.

Initiatives pour la diversit culturelle :

72 Heures Chrono

Cette comptition organise par Taling Dialo, un groupe de cinastes de la diversit culturelle canadienne, permet des jeunes Africains de crer un documentaire court mtrage tout en recevant de la formation de cinastes canadiens de la diversit culturelle. L'initiative en tait sa quatrime dition cette anne et a attir une dizaine de jeunes du Qubec qui, en collaboration avec des Burkinabs gs entre 18 et 25 ans, ont particip la quatrime dition de cette aventure dont le thme tait Jeunesse et Cinma . En 72 heures, six quipes ont tourn six courts mtrages de six minutes. Documentaire, fiction et docu-fiction en rsultrent. Cette exprience a non seulement permis aux jeunes Qubcois et Burkinabs de se dcouvrir, de s'exprimer par l'image, mais aussi de vivre une exprience interculturelle unique.

Reel Diversity

La cinquime dition de cette comptition annuelle, qui se fait en partenariat avec CBC, CBC Newsworld et Vision TV, a offert la possibilit huit cinastes de la relve des minorits visibles de participer une sance de formation intensive de trois jours et trois d'entre eux de produire un documentaire avec l'ONF, qui a t tldiffus nationalement par la suite. Ce programme d'envergure nationale donne de nouveaux talents l'occasion de se faire connatre en proposant aux auditoires d'ici et d'ailleurs des sujets et des traitements originaux rarement vus dans les mdias grand public. Jusqu' maintenant, Reel Diversity a donn naissance 23 films qui, en plus d'tre prsents dans 35 prestigieux festivals de film canadiens et trangers, ont t prims plusieurs reprises.

Projets pour les personnes handicapes

Open i

Open-i est un programme de mentorat en vido numrique et comptence mdiatique destin aux jeunes handicaps. Au cours des deux dernires annes, des cinastes du projet AccessNFB ainsi que des moniteurs de la Cinmathque Pacifique et des conseillers jeunesse - certains handicaps, d'autres pas - ont travaill auprs de cinq groupes de jeunes dans tout le Lower Mainland pour les aider concrtiser leur vision cratrice, c'est--dire raconter leurs propres histoires au moyen de la vido numrique. En 2006-2007, cinq courts mtrages de trs grande qualit, aux genres et styles trs diffrents et portant sur les sujets les plus divers ont t raliss. Plusieurs des jeunes artistes qui ont particip au programme cette anne ont annonc qu'ils embrasseraient une carrire dans les mdias; trois d'entre eux suivront d'ailleurs la formation Summer Visions de la Cinmathque pour continuer d'approfondir leurs connaissances en cinma.

4. Favoriser les partenariats par les coproductions.

Rsultat prvu :
Le maintien du nombre de coproductions nationales et internationales;

Indicateur :

  • Nombre de coproductions nationales et internationales

Rsultat prvu :
Le maintien du nombre de coproductions nationales et internationales;

Nombre de coproductions

Par le biais de ses productions originales et de ses coproductions, l'ONF mise sur des contenus riches tant sur le plan artistique que social. L'accent des dernires annes sur le dveloppement de coproductions avec les secteurs privs et publics du Canada et de l'tranger a permis d'optimiser les ressources financires, techniques et cratives de l'ONF et d'entreprendre des projets d'envergures nationale et internationale. Au cours des cinq annes du Plan stratgique, le nombre de coproductions avec le secteur priv a augment de manire significative.

Indicateur :

Nombre de coproductions nationales et internationales


Productions 2006-2007 % 2005-2006 %
Productions 100% ONF 75 59% 51 50%
Coproductions nationales et internationales 52 41% 51 50%
Total 127 100% 102 100%

En 2006-2007, l'ONF a maintenu son nombre de coproductions avec des acteurs d'ici et d'ailleurs. Dans plusieurs cas, il est essentiel de mentionner que sans la participation de l'Office, ces coproductions n'auraient pas vu le jour. L'Office national du film est une maison de production et de distribution intgre qui dispose de services techniques de postproduction, un laboratoire de conservation ainsi qu'une collection audiovisuelle et des archives d'une richesse exceptionnelle, accessibles aux coproducteurs des tarifs trs avantageux. Selon les besoins spcifiques de chaque projet, l'ONF peut mettre contribution toutes ses ressources financires, techniques et cratives. Les retombes pour les coproducteurs indpendants sont nombreuses.

La coproduction permet d'accrotre les moyens de dvelopper une stratgie de promotion et de mise en march assurant une visibilit optimale des œuvres auprs des publics cibls. Une quipe spcialise collabore troitement avec les producteurs partenaires pour que cette tape cruciale soit couronne de succs.

Les coproductions peuvent bnficier d'un rseau de distribution trs bien implant dans le secteur de l'ducation, les marchs institutionnels et auprs des consommateurs. Un numro de tlphone sans frais et un service de vente en ligne permettent l'achat de vidos en tout temps. Il est plutt rare que des films d'auteur produits dans le secteur priv, plus particulirement les documentaires et les films d'animation, œuvres uniques, profitent d'une distribution l'chelle du pays.

L'ONF est le plus important distributeur canadien et vend plusieurs milliers de cassettes par anne, sans intermdiaire. Dans le cadre d'une coproduction, un partage des droits de distribution peut tre ngoci dans le meilleur intrt du projet, selon les crneaux viss. L'ONF peut agir titre d'agent de vente dans les territoires canadiens et dans le monde, notamment dans les marchs institutionnels et de vente directe, des conditions quivalentes celles pratiques dans l'industrie.

Finalement, des ententes-cadres et des partenariats d'envergure conclus avec des joueurs cls de l'industrie mondiale de l'audiovisuel, permettent aux productions de l'ONF et aux coproductions de se positionner avantageusement sur la scne internationale.

5. Renforcer l'innovation sur les plans du contenu, de la forme et de la technologie.

Rsultat prvu :
Les nouveaux produits seront innovateurs par leur contenu, leur forme et leur diffusion; ils feront place l'exprimentation

Indicateur :

  • Plusieurs applications innovatrices
  • Reconnaissance de prix dans les festivals

Rsultat prvu :
Les nouveaux produits seront innovateurs par leur contenu, leur forme et leur diffusion; ils feront place l'exprimentation;

Depuis de nombreuses annes, l'ONF est reconnu pour sa contribution la cinmatographie mondiale tant au plan de l'innovation technique que formelle. L'ONF est dtermin maintenir sa rputation d'excellence et de chef de file sur les plans du contenu, de la forme et de la technologie en explorant de nouveaux crneaux pour la production d'œuvres audiovisuelles, telles que la production HD, la production pour nouvelles plateformes et l'utilisation de nouvelles techniques de production en animation. L'ONF tient galement explorer le potentiel de stratgies novatrices de distribution et d'accessibilit mettant contribution les nouveaux mdias, dont Internet et la distribution numrique.

Cette dernire anne a t riche en ralisations : l'ONF est actif dans la production pour nouvelles plateformes et a russi diversifier ses revenus de distribution grce aux nouvelles technologies. L'engagement de l'ONF vis--vis la production et la distribution de contenus novateurs destins aux nouvelles plateformes a confirm, cette anne, sa capacit stimuler les crateurs d'ici et faire du Canada un leader dans ce domaine sur la scne internationale.

Indicateurs :

Plusieurs applications innovatrices

Cinaste en rsidence

Lanc en 2006, le projet Cinaste en rsidence (Filmmaker in Residence - FiR), un partenariat sans prcdent entre l'ONF et l'hpital St-Michael's, situ dans un quartier dfavoris de Toronto, a dj commenc donner ses premiers rsultats concrets. Trente ans aprs le programme Challenge for Change/Socit nouvelle, qui l'inspire, et nourri par la rvolution numrique, la collaboration unique entre les deux principaux partenaires donne la cinaste Katerina Cizek la possibilit de travailler directement avec les intervenants de premire ligne et leurs clients pour crer des œuvres audiovisuelles et mettre les outils multimdias dans les mains des acteurs sociaux concerns.

Jusqu' prsent deux films ont t raliss. Le premier, The Bicycle, accompagne les mdecins de St-Michael's qui sont l'origine du projet Dignitas International au Malawi, o des travailleurs communautaires luttent sur la ligne de front contre la pandmie du sida. The Interventionists : Chronicles of a Mental Health Crisis Team suit une quipe forme d'une infirmire et d'un policier torontois rpondant aux appels d'urgence suscits par des personnes troubles sur le plan motionnel.

Shorts in Motion

Unanimement salue lors de sa premire mondiale au MIPCOM 2006, la ptillante anthologie de dix films de deux minutes Shorts in Motion - The Art of Seduction, prsente par Bravo!Fact de CHUM Television, coproduite par l'ONF et Marblemedia, a bnfici au Canada d'un lancement en ligne au mois d'octobre. La qualit intrinsque des œuvres qui la composent, signe par des personnalits, des cinastes et des artistes connus, et l'avant-gardisme du projet lui ont valu le prix Best Made for Mobile Video Service, dcern par la prestigieuse Groupe Speciale Mobile Association (GSMA).

Contenus novateurs socialement engags

Dsireux de contribuer largir constamment le bassin des crateurs et cratrices susceptibles de relever le dfi li la production de contenus et d'applications interactives et innovatrices pour la technologie mobile et haut dbit, l'ONF, sur la scne internationale, a accept en 2006 de commanditer le volet contenus novateurs socialement engags du concours Content 360, organis pour la premire fois dans le cadre du MIPTV. la suite des dlibrations d'un jury international prsid par le directeur gnral du Programme anglais, il a offert au projet laurat une entente de coproduction (dveloppement) d'un film d'animation pour nouvelles plateformes sur l'art de la rue et les jeunes qui le crent. Le succs de cette initiative a amen l'ONF poursuivre son engagement dans l'dition 2007 du concours.

Reconnaissance de prix dans les festivals


Festivals de films 2006-2007 2005-2006
Prix remports aux festivals canadiens 56 48
Prix remports aux festivals internationaux 97 95
Total 153 143

Depuis sa cration, l'ONF a remport plus de 5 000 prix, dont plus de 90 prix Gnie et 6 Prix Jutra. La cuve de prix pour l'anne 2006-2007 confirme la tradition d'excellence cinmatographique de l'Office. Sur la scne internationale, l'ONF a ainsi rcolt plus de 97 rcompenses, dont son 12e Oscar pour le film The Danish Poet. Plus prs de chez-nous, 56 productions de l'ONF ont t primes dans divers festivals et vnements travers le Canada. Deux de ses coproductions, The Danish Poet et Manufactured Landscapes, ont t rcompenses au gala des prix Gnie de l'Acadmie canadienne du cinma et de la tlvision, respectivement pour le meilleur court mtrage et le meilleur documentaire. Le long mtrage documentaire force de rves, une coproduction de l'ONF, a remport le Jutra du meilleur documentaire. Au dernier gala annuel des prix Gemini, huit films et coproductions furent mis en nomination dans six catgories. Le film House Calls, de Ian McLeod, a enlev le prestigieux prix Donald-Brittain du meilleur documentaire caractre social ou politique, alors que Being Caribou a gagn le Gemini dans la catgorie Meilleure mission documentaire - science, technologie, nature ou environnement et que Franois Dagenais a reu le Gemini de la Meilleure direction photo - mission ou srie documentaire pour la coproduction de l'ONF No More Tears Sister. l'occasion du 21e Gala des Prix Gmeaux, le pendant franais des prix Gemini, les films de l'ONF ont t nomms neuf reprises dans huit catgories pour finalement remporter trois prestigieuses statuettes. L'anne 2006-2007 marquait galement la troisime anne de suite qu'un film de l'ONF tait honor du prix Canada. C'est la production Wapos Bay: There's No "I" in Hockey qui a reu la prestigieuse rcompense qui honore l'excellence en programmation tlvisuelle refltant le mieux la diversit raciale et culturelle du Canada.

Au cours de l'anne, l'ONF n'a pas t rcompens seulement pour la qualit de ses œuvres audiovisuelles les plus rcentes. En effet, la srie The Champions a t honore au gala des ’uvres magistrales du Trust pour la prservation de l'audiovisuel du Canada (Trust AV). Cette crmonie organise chaque anne par l'organisme rend hommage aux ralisations des artistes et artisans des secteurs du cinma, de la tlvision, de la musique et de la radio, et souligne l'importance de prserver les trsors audiovisuels du Canada.

6. Maintenir le dveloppement de coproductions internationales.

Rsultat prvu :
Le maintien du nombre de coproductions internationales;

Indicateur :

  • Nombre de coproductions internationales
  • Accords de partenariats internationaux

Rsultat prvu :
Le maintien du nombre de coproductions internationales;

Par ses coproductions internationales, les partenariats qu'il noue avec les grands festivals et marchs, et les accords de coopration innovateurs qu'il signe avec des gouvernements et organismes du monde, l'ONF fait connatre l'excellence cinmatographique canadienne l'chelle internationale. Ces ententes-cadres et partenariats d'envergure conclus avec des joueurs cls de l'industrie mondiale de l'audiovisuel, permettent aux coproductions avec l'industrie prive canadienne de se positionner avantageusement sur la scne internationale. Ainsi, au fil des ans, l'ONF a continu augmenter le nombre de ses partenariats internationaux. En 2006-2007, il a aussi cherch, avec succs, en largir la porte.

Indicateurs :

Nombre de coproductions internationales

Afin de tirer profit de la mondialisation des marchs et d'accrotre sa notorit internationale, l'ONF a mis sur le dveloppement de coproductions internationales. Cinq des œuvres produites par l'ONF cette anne comprennent un ou des producteurs trangers, publics ou privs. Ces relations fructueuses sont l'origine d'œuvres comme Killer's Paradise et La plante blanche. Bien que le nombre de coproductions internationales ait lgrement diminu par rapport l'an dernier, passant de 7 5 films, cette diminution reflte la ralit de l'industrie cinmatographique canadienne en gnral qui a galement expriment une baisse de coproductions l'tranger. Cette diminution s'explique en grande partie par l'volution de la politique et de la rglementation en Europe et au Royaume-Uni qui a beaucoup nui aux coproductions officielles avec le Canada8.

Accords de partenariats internationaux

La mise en œuvre de l'entente entre l'Office national du film et le secrtariat d'tat l'audiovisuel du ministre brsilien de la Culture tmoigne du potentiel d'accords de coopration entre institutions partageant les mmes objectifs. Cette anne, les reprsentants des parties signataires se sont rencontrs au Canada, l'occasion du Festival international du film de Toronto. Un premier documentaire, coproduit par l'ONF, la socit brsilienne GrifaMixer et Discovery Canada, est en cours de ralisation. Par ailleurs, la suite d'un appel de propositions lanc par les responsables du Fonds de dveloppement cr par les parties, quatre projets de coproduction ont t choisis et bnficient d'une aide au dveloppement du scnario. Enfin, dans le cadre du volet dveloppement technologique et formation de l'entente, deux jeunes animateurs brsiliens sont venus participer au programme Hothouse 4 2007, donn cette anne par la ralisatrice de The Danish Poet, Torill Kove.

Dans le mme esprit, l'ONF a aussi sign cette anne un accord de coopration avec la Media Development Authority de Singapour et la Singapore Film Commission, qui couvre les secteurs de la coproduction, de la formation et du dveloppement technologique.

 

Activit de Programme 2. Distribution d'œuvres audiovisuelles

L'ONF a galement pour mandat de distribuer ses produits aussi largement que possible au Canada et l'tranger. En mettant ses œuvres sur le march, l'ONF maximise ses recettes. Sous cette activit sont regroupes les comptences et les capacits de l'ONF en matire de distribution commerciale. L'activit distribution s'entend de la commercialisation des catalogues audiovisuels de l'ONF et de sa cinmathque de plans d'archives bien tablie; du dveloppement et de la diversification des marchs sur lesquels il distribue ses produits, au Canada comme l'extrieur; de la cration de compilations pour des marchs spcifiques; de l'offre d'un service la clientle de qualit; de l'augmentation de son fonds d'œuvres audiovisuelles par des acquisitions ou des ententes de partenariat; des tudes de march.

Par ses activits de distribution, l'ONF dveloppe des rapports de coopration stratgique avec les secteurs public et priv au Canada et l'tranger afin de mettre sa collection la disposition de tous les Canadiens et Canadiennes ainsi que des cinphiles du monde entier.


RMR 2006-2007 (selon l'AAP)
Activit de programme 2 Priorits
Distribution d'œuvres audiovisuelles
  • Accrotre les revenus tirs de la collection de l'ONF et optimiser les ventes et les prventes.
  • Offrir les comptences spcialises et les rseaux de distribution de l'ONF aux secteurs priv et public.

Ressources financires en milliers de dollars


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
2 370 2 391 3 134

Ressources humaines


Prvues Autorisations Relles
45 45 49

 

Les priorits

1. Accrotre les revenus tirs de la collection de l'ONF et optimiser les ventes et les prventes.

Rsultat prvu :
Augmenter notre chiffre d'affaires et nos revenus pour l'ensemble de nos marchs et territoires;

Indicateur :

  • valuation trimestrielle des ventes, prventes et revenus de l'ONF

Rsultat prvu :
Augmenter notre chiffre d'affaires et nos revenus pour l'ensemble de nos marchs et territoires;

En 2006-2007 le chiffre d'affaires de l'ONF a totalis 6 630 M$, une baisse significative par rapport au chiffre d'affaires de 8 882 M$ raliss lors de l'exercice financier prcdent. Bien que le chiffre d'affaires de cette anne, soit lgrement en de des prvisions annuelles projetes au dbut de l'anne fiscale, ces rsultats sont plus en conformit avec le bilan des cinq dernires annes. L'anne 2005-2006 fut une anne exceptionnelle qui est le fruit de rsultats excellents dans les marchs institutionnel et tlvisuel. Plusieurs ventes uniques importantes et signatures d'ententes majeures avaient t conclues lors de cette priode.

Il est noter que les activits de distribution ont permis de gnrer des revenus totaux de plus de 5 338 millions de dollars et que prs de 1 180 M$ ont t redistribus ses partenaires commerciaux provenant en majorit de l'industrie indpendante du cinma canadien.

Indicateur :

Ventes, prventes et revenus de distribution de l'ONF


Revenus de distributions 2006-2007 2005-2006
Tlvision 1 315 280 $ 2 005 950 $
Distribution en salle 61 796 $ 292 636 $
Institutionnel et ducatif 2 405 130 $ 2 780 251 $
Consommateur 1 040 531 $ 1 179 053 $
Total 5 338 342 $ 6 939 836 $

Marchs consommateur et institutionnel

Les efforts soutenus de l'quipe de ventes sur le march institutionnel canadien ont donn d'excellents rsultats, avec des revenus de 1 832 M$, un rsultat suprieur aux prvisions et, de loin, la moyenne des annes prcdentes. Le march consommateur canadien a lui aussi connu une trs bonne anne, grce notamment la disponibilit accrue des productions de l'ONF en format DVD et des campagnes promotionnelles bien cibles, qui se sont traduites par des revenus de 686 000 $. Des succs similaires ont t enregistrs sur le march consommateur europen, o les revenus, qui ont totalis 154 717 $, ont plus que doubl par rapport l'anne dernire.

March tlvisuel

Partout en Amrique, les turbulences sur les marchs de la tlvision, rendus incertains par l'arrive de la technologie haute dfinition et le morcellement constant des publics, ont eu un impact sur les revenus enregistrs au Canada (421 000 $, soit 18 % de moins qu'en 2005-2006) ainsi que sur les marchs des tats-Unis et de l'Amrique latine (489 000 $, en baisse de 19 %). La baisse des revenus de l'ONF dans le march de la tlvision est galement attribuable la diminution du nombre de nouveaux produits disponibles et la composition de ces nouveaux produits (production ONF vs coproductions vs acquisitions).

Plans d'archives

Les revenus tirs des ventes de plans d'archives de l'ONF s'lvent pour leur part 515 605 $, en baisse de 32 % par rapport l'anne prcdente. Comme par le pass, ces revenus proviennent majoritairement du Canada (89 %), o des vnements comme le conflit de travail entre la Canadian Film and Television Producers Association (CFPTA) et l'Alliance of Canadian Cinema Television and Radio Artists (ACTRA) et la crise au Fonds de tlvision canadien l'automne ont incit de nombreux producteurs la prudence : certains ont rduit leurs budgets de production, d'autres ont tout simplement remis leurs projets plus tard. Par contre, il convient de noter que la numrisation des plans d'archives de l'ONF pourrait se traduire par une augmentation des ventes ds 2008-2009.

Distribution en salle

Les revenus provenant de la distribution en salle ont galement diminu en 2006-2007, passant de 293 000 63 000. Il faut cependant noter que cet cart est largement d une correction au rapport d'un des coproducteurs de l'ONF qui a amen une distorsion dans la comparaison des revenus raliss au cour des deux annes. Des revenus de 92 000 $ comptabiliss en 2005-2006 ont d tre corrigs la baisse. Cette correction est reflte en 2006-2007.

2. Offrir les comptences spcialises et les rseaux de distribution de l'ONF aux secteurs priv et public.

Rsultat prvu :
Acqurir un plus grand nombre de productions complmentaires au catalogue de l'ONF;
Renforcer l'image de marque de la distribution de l'ONF

Indicateur :

  • Attention particulire, chaque trimestre, au nombre d'acquisitions de productions audiovisuelles ralises et leurs retombes
  • Suivi des progrs faits en vue de dvelopper de nouveaux outils Internet pour nos clients du march consommateur

Rsultat prvu :
Acqurir un plus grand nombre de productions complmentaires au catalogue de l'ONF;

Nombre d'acquisitions

Avec sa politique d'acquisition, l'ONF cherche acqurir les droits de distribution de documentaires et de films d'animation canadiens ou trangers (productions uniques ou en srie). De cette manire, l'ONF met au service des producteurs du secteur priv canadien et tranger son savoir-faire en matire de diffusion de documentaires sociaux, d'œuvres exprimentales et de films d'animation. Depuis 2002, l'ONF a constamment augment le nombre de titres qu'il s'est procur.

Indicateur :

Attention particulire, chaque trimestre, au nombre d'acquisitions de productions audiovisuelles ralises et leurs retombes


Acquisitions 2006-2007 2005-2006
Nombre 24 55
Revenus nets 546 000$ 556 000$

Aprs une anne record pour le nombre de productions audiovisuelles acquises par l'ONF, les rsultats de l'exercice financier qui vient de se terminer sont plus prs de la moyenne des cinq dernires annes. La baisse de plus de cinquante pourcent exprimente en 2006-2007 s'explique par une diminution importante du nombre de sries comportant plusieurs titres. Les titres acquis au cours de l'anne ont gnr des revenus nets de 546 000$ aprs avoir remis les royauts aux producteurs et dduit les dpenses de distribution.

Rsultat prvu :

Renforcer l'image de marque de la distribution de l'ONF.

Le mandat de l'ONF indique que l'Office a non seulement la responsabilit de produire mais galement de distribuer des films destins faire connatre et comprendre le Canada aux Canadiens et aux autres nations ainsi que de promouvoir la production et la distribution de telles œuvres. Afin de bien excuter son rle de distributeur public, il est important de rehausser auprs des membres de l'industrie cinmatographique l'image de marque du rseau de distribution de l'ONF.

Dans le pass, toutes les comptences en distribution commerciale ont t regroupes dans le pass sous une mme direction. Cette entit a pour objectif principal d'optimiser les ventes et les revenus de l'ONF et de ses partenaires. Depuis plusieurs mesures ont t entreprises pour renforcer les diffrentes composantes du rseau de distribution au pays et l'tranger de l'Office.

Indicateur :

Suivi des progrs faits en vue de dvelopper de nouveaux outils Internet pour nos clients du march consommateur

Le principal outil de ventes en ligne de l'ONF, la Boutique en ligne ONF, a subi une cure de rajeunissement en 2006-2007. En effet le site Internet de cette cinmathque virtuelle a t totalement renouvel afin de servir les consommateurs d'une manire efficace et efficiente tout en rencontrant du mieux possible leurs attentes. La collection de l'ONF est dsormais accessible en quelques clics! De plus, avec l'ajout du CRM, les promotions en ligne de l'ONF sont dsormais mieux cibles dans un souci constant d'amliorer le service la clientle.

 

Activit de programme 3. Accs aux œuvres audiovisuelles et dveloppement des rseaux

Les activits d'accs et de rayonnement rendent accessibles aux Canadiens et Canadiennes des ressources mdiatiques pertinentes favorisant leur engagement citoyen et leur apprentissage continu. Ainsi, l'ONF accrot la prsence et l'utilisation de documents primaires et secondaires tirs de sa vaste collection dans diffrents circuits d'apprentissage; cre de nouveaux rseaux quand il n'en existe pas; favorise les connaissances mdiatiques dans l'ensemble de la population canadienne et l'encourage utiliser intgralement sa collection.

Certaines des activits d'accs et de rayonnement consistent assurer en permanence l'accs la collection de l'ONF en grant la collection - conservation, indexage, catalogage, et enfin, restauration - et la rendre plus accessible aux gnrations futures grce une utilisation novatrice des nouvelles technologies et de partenariats, notamment les cinmathques et les centres d'apprentissage en ligne pour les coles ainsi que les centres de consultation numrique.

Les activits de rayonnement regroupent notamment les activits menes dans les centres de consultation et les cinmas ONF Montral et Toronto, les collections disposes dans 49 bibliothques partenaires de toutes les rgions du Canada, les projections publiques rgulires organises de l'Atlantique au Pacifique, le programme d'adhsion, les cinmathques en ligne, les ateliers pour les publics de tous ges, ainsi que les ateliers de matre et un site Web complet qui renferme des productions interactives, des possibilits de dialoguer et de partager des connaissances. Ces activits servent trouver, tablir et maintenir des relations permanentes et profondes dans les collectivits canadiennes et, en second lieu, dans le monde. Elles servent en outre consolider l'image de marque de l'ONF ainsi qu' faire connatre et comprendre le Canada et sa place dans le monde aux Canadiens et Canadiennes.


RMR 2006-2007 (selon L'AAP)
Activit de programme 3 Priorits
Accs aux œuvres audiovisuelles et dveloppement des rseaux
  • Maintenir, favoriser et accrotre la conservation et l'accs quitable la collection de l'ONF - dans les nouveaux formats numriques mergents.
  • Rejoindre davantage les communauts par tout le Canada.
  • Intensifier la prsence de l'ONF dans les communauts, la tlvision et dans les rseaux d'apprentissage.
  • Multiplier les occasions de faire rayonner l'image de marque de l'ONF au Canada et l'tranger.

Ressources financires en milliers de dollars


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
11 726 14 284 12 608

Ressources humaines


Prvues Autorisations Relles
110 110 122

Les priorits

1. Maintenir, favoriser et accrotre la conservation et l'accs quitable la collection de l'ONF - dans les nouveaux formats numriques mergents.

Rsultat prvu :
Amliorer l'accs la collection de l'ONF par l'entremise de ses diffrentes activits et outils, notamment ses mdiathques et ses autres ressources; continuer la numrisation de la collection de l'ONF;

Indicateurs :

  • valuation de l'utilisation des titres de l'ONF auprs de ses diffrents partenaires, notamment le nombre de prts de films par des bibliothques partenaires

Rsultat prvu :
Amliorer l'accs la collection de l'ONF par l'entremise de ses diffrentes activits et outils, notamment ses mdiathques et ses autres ressources; continuer la numrisation de la collection de l'ONF;

Afin de rendre ses œuvres accessibles tous les publics, dans l'ensemble des provinces et territoires canadiens, l'ONF a tabli un vaste rseau de distribution qui regroupe de nombreux partenaires des secteurs public (bibliothques publiques et scolaires) et priv (entreprises de distribution, maisons de vente par catalogue, chanes de cinma, clubs vido, etc.). Ses productions sont diffuses rgulirement par les rseaux de tlvision traditionnels et spcialiss et ses mdiathques modernes, Montral et Toronto, donnent accs des milliers de titres de sa collection. Le public canadien peut galement se procurer les œuvres de l'ONF sept jours sur sept, en furetant dans le catalogue virtuel de son site Internet ou par tlphone, en utilisant le numro sans frais 1-800-267-7710, du lundi au samedi.

Indicateur :

valuation de l'utilisation des titres de l'ONF auprs de ses diffrents partenaires, notamment le nombre de prts de films par des bibliothques partenaires

Vitrines ONF

Vritables vitrines de l'ONF Montral et Toronto, la CinRobothque et la Mdiathque ont, ensemble, accueilli cette anne plus de 210 000 visiteurs en plus d'organiser et de participer de nombreuses activits hors de leurs murs.

Montral, o 106 369 personnes ont franchi ses portes, la CinRobothque a raffirm son rle dynamique au cœur de la vie culturelle en s'associant troitement des vnements d'envergure comme la Fte des enfants ou le Festival Montral en lumire. Parmi les 378 nouveaux titres de sa collection, qui compte dsormais plus de 9 000 œuvres, The Danish Poet, demand en visionnage individuel par 1587 personnes, a sans contredit t le plus populaire. Par ailleurs, les classes de matre, les ateliers de fins de semaine et les projections organises l'occasion des clbrations des 65 ans des studios d'animation de l'ONF ont tous fait salle comble. Ses responsables ont aussi ajout quatre nouveaux ateliers sur le cinma au programme existant, qui a attir un nombre record de 22 326 participants.

La Mdiathque, Toronto, a elle aussi dpass ses objectifs et a accueilli 105 110 visiteurs. Sa rputation en matire d'ateliers pour les enfants lui a valu de devenir partenaire de la Canadian Opera Company dans le cadre du projet Animate the Opera, une compilation vido des productions de plus de 150 tudiants et professeurs de la rgion torontoise qui a t prsente la soire d'ouverture du Four Seasons Center for the Performing Arts devant plus de 1000 personnes. Ses collaborations avec la Fondation Historica, la Comptition nationale de vido Arrtez le racisme! et le Festival international de films pour la jeunesse ViewFinder l'ont aussi amen donner une srie d'ateliers pour les enfants et les jeunes un peu partout au pays et mme Denver, aux tats-Unis, l'occasion de la prsentation des films de McLaren au Starz Denver Film Festival.

Les personnes l'extrieur de Montral et de Toronto peuvent accder aux services de l'ONF via le site internet de l'Office au www.onf.ca ainsi que par la ligne sans frais au numro 1 800 267-7710.

Bibliothques partenaires

Circulation des oeuvres audiovisuelles de l'ONF dans 39 bibliothques partenaires.

Afin de rendre ses films accessibles au plus grand nombre de citoyens et citoyennes canadiens, l'ONF a tabli des relations contractuelles avec 49 bibliothques partenaires. La majorit des bibliothques partenaires reoivent des copies gratuites des nouvelles productions de l'ONF. Plusieurs des partenaires de l'ONF achtent galement des titres de l'ONF pour augmenter leur collection. Certaines bibliothques, en plus de prter les films de l'ONF leurs usagers, organisent galement des sances de visionnement des titres de l'ONF pour le public.

Une rcente tude a rvl que les Canadiens empruntent de moins en moins d'œuvres audiovisuelles de l'ONF par le biais des bibliothques partenaires. En 2006, 34 des 49 bibliothques partenaires rapportaient un dclin dans le nombre d'emprunts des films de l'ONF. De plus, toutes les bibliothques ont not une tendance la baisse des emprunts des titres de l'ONF au cours des dernires annes. Cette baisse s'explique par le fait que l'ONF dposait auparavant ses films en format VHS et qu'un grand nombre de films tenus en inventaire par les bibliothques sont disponibles dans un format dsuet. Les dpts de films sont faits dsormais en format DVD et une solution pour remplacer les copies VHS des bibliothques est prsentement l'tude.

Ceci dit, le dclin de la circulation des titres de l'ONF doit tre mis en contexte. Plusieurs bibliothques ont indiqu que l'emprunt des films ne provenant pas de l'ONF ont galement connu une forte diminution. Ce dclin peut tre attribu l'inventaire important de copies VHS de plusieurs bibliothques, le remplacement des lecteurs VHS par les lecteurs DVD et l'abandon des abonns des emprunts de copies VHS.

Numrisation de sa collection


Vote numrique (numrisation, traitement d'image et encodage audio, vido et Web) 2006-2007 2005-2006
Films numriss en MPEG2 1 405 1 620
Films numriss en MPEG4 1 301 1 347
Extraits numriss pour le Web 926 517
Films numriss pour le Web9 1 027 271
Films numriss pour le baladeur numrique 59 12
Total des units 4 718 3 767

L'ONF a considrablement amlior l'accessibilit sa collection grce la numrisation de ses titres. Le Fonds Mmoire canadienne, initiative du Contenu canadien en ligne, a aid la numrisation de la collection de mme que le procd de rplication DVD a favoris l'augmentation de l'offre de titres DVD pour la vente. ce jour, plus de 4 718 films ou extraits de films ont t numriss. Au cours de la dernire anne, plusieurs coffrets DVD de prestige ont t dvelopps afin de rendre accessible le patrimoine cinmatographique canadien au grand public. Le plus populaire de la cuve 2006-2007 fut sans contredit le coffret intitul Norman McLaren - L'intgrale.

2. Rejoindre davantage les communauts partout au Canada.

Rsultat prvu :
Favoriser la participation citoyenne par des projections publiques ou d'autres moyens jugs appropris;
Amliorer la qualit de la prsence de l'ONF et de ses productions la tlvision, dans les festivals, dans les coles, au cours des activits de l'industrie et auprs du gouvernement fdral.

Indicateurs :

  • Analyser les mesures d'auditoires pour les productions de l'ONF
  • valuer par des tudes de cas l'impact social de nos productions

Rsultat prvu :
Favoriser la participation citoyenne par des projections publiques ou d'autres moyens jugs appropris;

Rendre l'ONF prsent dans la vie des gens demeure un dfi constant et demande des efforts renouvels. Afin de renouer des liens plus troits avec la population, l'ONF a mis sur des projets qui permettaient de favoriser l'accs sa collection et d'encourager le dialogue avec les citoyens. De plus, les nouvelles technologies de production et de distribution multimdia permettront l'ONF de mieux relever ce dfi.

Indicateur :

Analyser les mesures d'auditoires pour les productions de l'ONF

Projections publiques


Projections publiques 2006-2007 2005-2006
Projections (salles commerciales, de rpertoire et communautaires) 2 435 2 500
Spectateurs aux projections publiques 145 941 154 563

Des visionnements publics sont organiss en franais et en anglais dans diverses communauts l'chelle du pays et sont souvent accompagns de discussions avec des ralisateurs ou des intervenants du milieu communautaire. Ces visionnements peuvent tre proposs dans le cadre d'une srie programme en partenariat avec un organisme (par exemple, avec les maisons de la culture de Montral) ou dans le cadre d'vnements communautaires particuliers. Cette anne plus de 145 941 personnes ont visionn des films de l'ONF lors des 2 435 sances organises par l'ONF ou par ses partenaires. Entre 2002-2006, 5 769 visionnements publics ont eu lieu et 782 335 personnes y ont assist.

Grce un partenariat avec la Qikigtani Inuit Association et le ministre de la Culture, de la Langue, des Ans et de la Jeunesse du Nunavut, une srie de projections communautaires de films de l'ONF dpeignant la vie inuit fut organise l't et l'automne 2006. Cette tourne avait non seulement pour but de faire connatre les films aux Inuits et leur en faciliter l'accs, mais galement d'observer la raction de la communaut et d'identifier les personnages l'cran avec l'aide de l'auditoire. Beaucoup d'ans prsents ont reconnu des parents et des amis d'enfance dans plusieurs de ces films qui n'avaient jamais t prsents dans la rgion. Dans les communauts d'Iqaluit, de Cape Dorset et de Pond Inlet, les spectateurs de tous les groupes d'ges ont particulirement apprci les scnes de chasse ainsi que les images montrant les gens et illustrant le mode de vie sur la terre du Nunavut. Les sances de visionnage ont attir un auditoire de plus de 300 personnes. Plus de 20 films, dont des classiques et des nouveauts, ont t prsents.

Aprs une premire participation russie aux Rendez-vous de la Francophonie avec 32 projections gratuites de ses films dans 19 villes du Canada, l'ONF rcidivait encore cette anne avec 86 projections dans 33 villes, dans tous les territoires et provinces du Canada. Il est noter que prs de 90% de ces projections (76) avaient lieu dans des communauts francophones hors Qubec.

Tlvision


Auditoire tl 2006-2007 2005-2006
Nombre de tldiffusions 1 218 1 484
Nombre de tlspectateurs 6 781 000 5 948 000

En 2006-2007, 6 781 000 tlspectateurs canadiens ont regard l'une des 1 218 tldiffusions des films de l'ONF la tlvision, ce qui reprsente une hausse de 14 % par rapport l'anne prcdente. Il faut noter que cette anne, l'ONF s'est dot d'un nouveau logiciel qui lui permet de mieux prendre la mesure des auditoires de plus en plus importants des chanes spcialises.

Institutionnel

L'ONF dveloppe prsentement une mthodologie pour calculer le nombre de personnes qui visionnent les films de l'ONF, lorsque qu'une copie est vendue dans les milieux ducatif, culturel, communautaire, hospitalier et des soins de la sant ainsi qu'au march consommateur. En 2006-2007, les ventes brutes du march institutionnel au Canada ont augment de 2,4% par rapport l'anne prcdente pour se chiffrer 2 073 429$. Globalement, les ventes brutes dans le march consommateur ont gnr 747 765$, ce qui reprsente une diminution de 2,5% par rapport 2005-2006.

Rsultat prvu :
Amliorer la qualit de la prsence de l'ONF et de ses productions la tlvision, dans les festivals, dans les coles, au cours des activits de l'industrie et auprs du gouvernement fdral;

Festival


Festival de films 2006-2007 2005-2006
Participation des festivals canadiens 68 72
Films prsents aux festivals canadiens 380 336
Participation des festivals internationaux 282 364
Films prsents aux festivals internationaux 463 519

L'ONF s'est illustr dans plusieurs festivals tant au Canada qu' l'tranger. De 2002 2006, les productions de l'ONF ont reu en moyenne 150 prix et particip 390 festivals par anne, soit en comptition officielle ou hors concours, lors d'vnements spciaux. La prsentation des films de l'ONF lors de festivals permet de faire connatre les artistes d'ici travers le Canada et sur la scne internationale.

Secteur ducatif

Grce des stratgies de distribution et de dveloppement des rseaux, l'ONF s'est enracin davantage dans le milieu ducatif. L'ONF offre notamment ses productions aux diteurs scolaires pour qu'ils puissent les ajouter leurs catalogues. De plus, des ateliers thmatiques et des ateliers spcialiss sont organiss spcialement pour les tudiants. Les premiers sont des activits programmes la Mdiathque et la CinRobothque, dans le cadre desquelles les visiteurs des milieux scolaires ou du grand public explorent des aspects de l'expertise de l'Office, comme les techniques d'animation. Les seconds sont des activits offertes par l'Office dans le cadre d'vnements professionnels, notamment des confrences d'enseignants. De plus, dans la section Ressources ducatives du site Web de l'ONF, lves, enseignants, parents et internautes curieux d'explorer l'univers de l'ONF trouvent un vritable carrefour d'apprentissage et ont accs gratuitement une foule d'outils et de ressources.

Suite la coproduction ONF/CBC The Weight of the World / Le poids du monde, traitant du problme de l'obsit, l'ONF et la CBC se sont associs de nouveau en organisant le Dfi des coles/Le poids du monde. Cette initiative vise encourager la discussion l'cole sur ce phnomne alarmant et fournir aux jeunes de 9 14 ans des informations ludo-ducatives sur la sant et leur alimentation. Sous la forme d'un site Web et d'une trousse d'accompagnement, lves et professeurs ont la possibilit d'utiliser gratuitement le matriel ducatif propos et participer ainsi au Dfi. Plus de 4 500 enseignants et environ 500 000 lves ont ainsi rpondu l'appel et dj pris part cette activit.

D'autres projets avec les milieux scolaires ont connu galement beaucoup de succs. Fort de la popularit du Dfi le Poids du monde, l'ONF, en collaboration avec CBC Montreal et les Services la famille juive, a lanc un nouveau projet pilote, intitul Stand by Me, portant cette fois sur la violence et l'intimidation l'cole. Aprs visionnage en classe de films comme Glasses de Brian Duchesherer et Bully Dance de Janet Perlman, et en utilisant les guides d'enseignement labors par l'ONF, les professeurs de quelque 800 tudiants de la fin du primaire et du dbut du secondaire, dans six coles, ont anim des discussions autour de ce problme.

valuer par des tudes de cas l'impact social de nos productions

Bien que l'ONF n'ait pas fait d'tudes de cas spcifiques sur l'impact social de l'ensemble de ses productions en 2006-2007, plusieurs initiatives et œuvres audiovisuelles de l'ONF ont eu des rpercussions notables sur les communauts vises par ces projets ou films.

Tales from Bridgeview

L'ONF et l'Initiative de revitalisation des quartiers ont dvelopp conjointement un projet communautaire de vido numrique : Tales from Bridgeview. Ce projet pilote regroupait cinq courts mtrages numriques crs par sept lves de l'cole lmentaire Bridgeview sous l'œil avis de Nettie Wild, l'une des plus minentes cinastes du Canada. Tales from Bridgeview a mis le pouvoir des mdias et la force du rcit au service du dveloppement de la collectivit.

Anime tes clics

Grce l'appui du Fonds Mmoire canadienne, l'ONF a utilis l'Anne McLaren comme un prtexte pour interpeller les artistes en herbe l'occasion du lancement du site Objectif Animation. Dans le cadre du concours Anime tes clics!, prs d'un millier de jeunes Canadiennes et Canadiens gs de 9 20 ans se sont initis la technique de la pixilation, chre au matre. Cent soixante-dix d'entre eux ont soumis une œuvre originale, la manire de McLaren et sur des musiques qu'il a composes, qu'ils ont cre l'aide d'un appareil photo numrique ou d'un cellulaire.

I was here - Cinaste en rsidence

L'initiative Cinaste en rsidence, en plus d'tre un projet socital innovateur, a aussi gnr le projet I was here, dans le cadre duquel sept jeunes femmes, enceintes ou mres depuis peu, et qui toutes ont dj vcu dans la rue, ont reu des camras numriques et un site personnel de blogage photo pour documenter leur vie quotidienne Toronto. Ces rsultats remarquables ont entre autres pris la forme d'une expo photo, lance l'htel de ville de Toronto en prsence du maire.

3. Intensifier la prsence de l'ONF dans les communauts, la tlvision et dans les rseaux d'apprentissage.

Rsultat prvu :
Assurer une prsence soutenue des productions de l'ONF dans les divers rseaux communautaires et ducatifs au Canada;

Indicateurs :

  • Mesurer l'assistance aux projections de films et aux rtrospectives de l'ONF
  • valuer le programme d'adhsion

Rsultat prvu :
Assurer une prsence soutenue des productions de l'ONF dans les divers rseaux communautaires et ducatifs au Canada;

Indicateurs :

Mesurer l'assistance aux projections de films et aux rtrospectives de l'ONF

En vertu d'un partenariat avec la Ville de Montral, l'ONF a offert en 2006 une nouvelle saison de 23 projections gratuites, dont dix-sept soires documentaires souvent prcdes de films d'animation et six sances pour enfants, dans les Maisons de la culture Ahuntsic, Cte-des-Neiges, Montral-Nord, Notre-Dame-de-Grce, Plateau Mont-Royal, Pointe-aux-Trembles, Rosemont-La-Petite-Patrie, Saint-Laurent et Verdun-Ile-des-Sœurs. La majorit de ces programmes se droulait en prsence de cinastes, d'artisans ou d'invits spciaux venus changer avec le public aprs chaque projection. Un autre partenariat, cette fois-ci avec YWCA Canada, a permis de faire la promotion de la collection de l'ONF auprs de l'ensemble des organisations membres : douze d'entre elles ont tenu des projections publiques et prives de ses films l'occasion de la Semaine sans violence, organise en octobre de chaque anne par l'organisation pour lutter contre la violence faite aux femmes.

Dans le cadre du concours national Mettons fin au racisme, organis par Patrimoine canadien, l'ONF a conu et donn des sminaires d'initiation au traitement vido aux enseignants intresss mobiliser leur classe autour du concours. Ces sances de formation ont immdiatement enthousiasm les professeurs participants. Cette anne, les ateliers ont t restructurs pour que les participants se familiarisent la fois avec les aspects techniques de la production, et la faon d'aborder les questions relatives au racisme avec les tudiants. Au total, dix-sept ateliers d'une demi-journe (dont trois en franais Winnipeg, Montral et Moncton), ont t donns travers le pays par trois facilitateurs de haut niveau, quelque 250 professeurs d'lves des 5e et 6e annes du primaire et du cours secondaire. Des lves plus gs ont galement particip ces formations pour devenir ensuite des leaders du projet au sein de leur classe. Produits par l'ONF, le Guide de l'animateur qui suggre aux professeurs diffrentes faons d'aborder le sujet en classe et le Manuel de ressources techniques axes sur la production vido, utiliss durant les ateliers, sont dsormais disponibles gratuitement sur son site Internet.

Le nombre de films soumis cette anne (319 au total), la qualit des dix œuvres laurates, qui seront diffuses toute l'anne par Radio-Canada/CBC, mais aussi les nombreux tmoignages reus des professeurs participants ont confirm le bien-fond de la dmarche. Immensment populaires auprs des enseignants, le Guide et le Manuel de l'ONF sont aujourd'hui utiliss dans d'autres contextes, notamment dans les cours d'ducation aux mdias.

valuer le programme d'adhsion

Nombre de membres

Le programme d'adhsion au Cinclub ONF permet aux amateurs de l'ONF de devenir membres et de recevoir les dernires nouvelles de l'ONF par courriel, de bnficier de tarifs spciaux pour l'achat de certains titres de l'ONF, de recevoir des invitations des vnements organiss par l'Office (lancements, classes de matre, etc.) et d'avoir accs CinRoute sur Internet. En 2006-2007, le Cinclub comptait 35 000 membres, soit une hausse de 3000 cinphiles en un an.

4. Multiplier les occasions de faire rayonner l'image de marque de l'ONF au Canada et l'tranger.

Rsultat prvu :
Augmenter la couverture de presse et la visibilit de l'ONF dans les mdias.

Rsultat prvu :
Augmenter la couverture de presse et la visibilit de l'ONF dans les mdias.

En 2006-2007, l'ONF a poursuivi la consolidation de son image de marque en s'assurant que l'ensemble des facettes de ses activits de production, de distribution, d'accs et de dveloppement des rseaux, tout comme celles lies la recherche, obtiennent la visibilit laquelle elles ont droit. L'ONF a pris une approche plus globale pour la promotion des productions venir, afin de s'assurer que les Canadiennes et Canadiens reconnaissent les productions de l'ONF et qu'ils puissent en tirer le meilleur parti selon leurs intrts. Cette nouvelle approche est particulirement pertinente dans un contexte de changements technologiques qui bouleversent l'environnement. C'est d'ailleurs pour renforcer sa prsence et permettre un meilleur accs ses productions que l'ONF s'est dot d'une direction du marketing et des communications au cours de la dernire anne. Dj, en 2006-2007, la nouvelle orientation de la direction du marketing et communications a permis de bonifier et d'enrichir les relations que l'ONF entretient avec de nombreux partenaires, pour le plus grand bnfice des Canadiens, des Canadiennes et des spectateurs d'un peu partout dans le monde.

Le remarquable succs des nombreux vnements, au Canada et dans le monde, organiss l'occasion de l'Anne McLaren illustre le potentiel d'une telle approche. Les excellentes relations que l'ONF entretient avec les responsables du Festival de Cannes ont permis que le coup d'envoi international de ces clbrations soit donn en mai, lors de la prsentation de treize de ses œuvres remasterises dans le cadre de Cannes Classics. C'est Montral, dans le cadre du Festival du nouveau cinma, qu' eu lieu la premire canadienne de l'Intgrale de l'œuvre du clbre animateur. En tout, six villes canadiennes ont accueilli des rtrospectives Norman McLaren et ont offert des activits spciales, soit : Montral, Halifax, Calgary, Ottawa, Vancouver et Winnipeg. C'est au Centre Pompidou, Paris, qu'a eu lieu la premire internationale. Dans la seule capitale franaise, plus de 2500 personnes ont assist aux projections et particip aux ateliers organiss durant les trois semaines qu'a dur l'vnement. La tourne McLaren a ensuite travers - entre autres - Londres, Milan, Turin, Rome, Bruxelles, Berlin, suscitant partout des vnements spciaux et les commentaires logieux des mdias. Tandis que les spectateurs canadiens dcouvraient ou retrouvaient leur tour l'œuvre emblmatique du cinaste, de New York Los Angeles en passant par Washington, Chicago et Denver, les Amricains ont aussi accueilli les films de McLaren avec enthousiasme. Au terme de cette tourne, des milliers de personnes avaient assist des projections ou particip des ateliers portant sur divers aspects du travail du grand cinaste.

 

Activit de programme 4 : Services de recherche et de conseil

L'ONF a pour mandat de faire des recherches sur les activits filmiques et d'en rendre les rsultats disponibles ainsi que de conseiller (...) en matire d'activits filmiques. . L'activit recherche et conseil s'entend de la recherche lie la ralisation cinmatographique et l'industrie du film ainsi que de la conduite de projets techniques et de dveloppement visant faire progresser l'art et la science du cinma. Depuis toujours, l'ONF cre un milieu propice l'excellence et l'innovation, un milieu qui favorise l'incubation et le prototypage de nouveaux projets, la collaboration avec l'industrie et l'ouverture de nouvelles voies vers la crativit dans le domaine audiovisuel.


RMR 2006-2007 (selon l'AAP)
Activit de programme 4 Priorits
Services de recherche et de conseil
  1. Maintenir, favoriser et accrotre les initiatives de recherche et dveloppement afin de repositionner l'ONF comme chef de file, avec ses partenaires et dans le milieu cinmatographique canadien.
  2. Mener des projets de recherche et participer d'autres projets.
  3. Collaborer davantage avec le gouvernement et d'autres organismes.

Ressources financires en milliers de dollars


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
3 640 3 656 6 847

Ressources humaines


Prvues Autorisations Relles
70 70 95

Les priorits

1. Maintenir, favoriser et accrotre les initiatives de recherche et dveloppement afin de repositionner l'ONF comme chef de file, avec ses partenaires et dans le milieu cinmatographique canadien.

Rsultat prvu :
Un effort apprciable de recherche et dveloppement des techniques et de la technologie en audiovisuel;

Indicateurs :

  • Le dveloppement et la mise en œuvre d'un plan de recherche annuel
  • Le nombre de collaboration et de partenariats de recherche en tant que site-pilote et incubateur de recherche et dveloppement

Rsultat prvu :
Un effort apprciable de recherche et dveloppement des techniques et de la technologie en audiovisuel;

Ds ses dbuts, l'ONF a t un incubateur d'innovation technologique et cinmatographique tant sur la scne nationale qu'internationale. Fidle sa tradition, il a toujours t une organisation pionnire qui explore les frontires de la cinmatographie. En plus de conseiller le gouvernement et l'industrie, il entreprend galement des projets techniques et de dveloppement pour faire avancer l'art et la science cinmatographiques. Ses activits s'inscrivent dans un cadre vou l'excellence et l'innovation propice l'avnement et au prototypage.

Indicateur :

Le nombre de collaboration et de partenariats de recherche en tant que site-pilote et incubateur de recherche et dveloppement

L'ONF fait partie du Rseau E-Inclusion dont l'objectif est de fournir aux crateurs d'œuvres audiovisuelles des outils puissants leur permettant de se concentrer sur les aspects de cration et ainsi d'amliorer la richesse de l'exprience multimdia pour les personnes ayant une dficience sensorielle. Ce Rseau vise dvelopper des outils de traitement de contenu audiovisuels et des mthodes de cration de contenu spcifiques aux sens pour les producteurs multimdias. Dans le cadre d'un projet de recherche sur la vidodescription visant dterminer les types d'information utiles pour les personnes vivant avec une dficience visuelle et afin d'tablir une typologie d'lments informationnels utiles pour la comprhension de l'image en mouvement, quatre sessions interactives d'coute de description vido ont eu lieu. Le but de ces sessions tait d'valuer le travail en cours dans l'laboration de VD ainsi que l'impact de cette narration sur l'apprciation des films ONF. La vidodescription consiste offrir une description orale des lments visuels cls d'un film, de telle sorte que les personnes vivant avec un handicap visuel peuvent concevoir une imagerie mentale en rapport avec le droulement des images l'cran.

Afin de favoriser des synergies fructueuses avec les institutions spcialises du monde de l'ducation, l'ONF a sign en juin dernier des ententes de partenariat avec l'cole des mdias de la Facult de communication de l'UQAM et l'Institut national de l'image et du son (INIS) grce auxquelles les tudiants de ces deux institutions ont entre autres accs aux technologies de pointe dont l'ONF dispose dans ses bureaux de Montral. L'entente prvoit aussi que l'ONF, l'INIS et l'UQAM examineront galement la possibilit pour l'ONF d'offrir des programmes de perfectionnement professionnel comme des ateliers de matre aux tudiants de l'INIS et des cours de postproduction ceux de l'UQAM.

2. Mener des projets de recherche et participer d'autres projets.

Rsultat prvu :
Maintenir l'ONF comme tant le point de rfrence en cinmatographie;

Indicateurs :

  • Le nombre de collaboration et de partenariats de recherche en tant que site-pilote et incubateur de recherche et de dveloppement
  • L'valuation et l'utilisation des rsultats de ses recherches
  • La diffusion et l'utilisation des rsultats de ses recherches

Rsultat prvu :
Maintenir l'ONF comme tant le point de rfrence en cinmatographie;

L'ONF contribue au dveloppement de nouvelles technologies dans le domaine de l'audiovisuel. Le savoir-faire de son personnel technique est reconnu par tous et fait l'envie de ses partenaires d'ici et d'ailleurs. L'excellence de ce secteur permet l'Office d'accompagner ses nombreux collaborateurs dans leur recherche cinmatographique, que ce soit en production, en distribution ou pour l'accessibilit sa collection. De plus, il permet d'aider les nouveaux talents acqurir une expertise durable et essentielle leur dveloppement. L'obtention de son 12e Oscar pour le court mtrage d'animation, Le Pote danois, confirme la rputation d'excellence que l'ONF s'est forge l'chelle nationale et internationale au cours des annes.

Indicateur :

Le nombre de collaboration et de partenariats de recherche en tant que site-pilote et incubateur de recherche et de dveloppement

En fvrier de cette anne, l'ONF a lanc le Dfi Multimdia ONF, ouvert uniquement aux producteurs canadiens. Directement inspirs du programme Socit nouvelle/Challenge for Change, les projets admissibles doivent tre fonds sur des concepts multiplateformes et mener l'engagement de l'utilisateur par le biais d'une utilisation novatrice des rseaux et des dispositifs numriques. Le projet gagnant, qui bnficiera d'une entente de dveloppement avec l'ONF, sera dvoil au Festival mondial de tlvision de Banff, en juin 2007.

3. Collaborer davantage avec le gouvernement et d'autres organismes.

Rsultat prvu :
Maintenir l'ONF comme tant le point de rfrence en cinmatographie;

Indicateurs :

  • Le nombre et le type de collaboration avec le secteur public et ses rpercussions

Rsultat prvu :
Maintenir l'ONF comme tant le point de rfrence en cinmatographie;

Depuis sa cration, en 1939, l'ONF a tabli une tradition d'excellence cinmatographique reconnue tant au Canada que dans le reste du monde. Sa collection de prs de 12 000 titres en fait le plus important dpositaire de films canadiens. Au fil des ans, l'ONF a remport plus de 5 000 prix l'chelle nationale et internationale, dont 90 prix Gnie, 69 mises en nomination l'Academy Awards et 12 Oscars €” 11 pour des films et un pour l'ensemble de ses ralisations titre de producteur et de distributeur €”, deux Palmes d'or Cannes et un Ours d'or Berlin. Ds ses dbuts, l'ONF a t au cœur du dveloppement de la cinmatographie canadienne; il a jou un rle-cl en tant un incubateur de nouveaux talents et un lieu d'exprimentation. son apoge, ses artistes et artisans ont t louangs pour avoir invent un nouveau langage cinmatographique.

L'tablissement de partenariat joue un rle-cl dans la russite du mandat de l'ONF tout en permettant d'largir son champ d'activits. L'Office s'est donn pour stratgie de dvelopper des partenariats en production, en distribution, en diffusion de mme qu'en formation.

Indicateur :

Le nombre et le type de collaboration avec le secteur public et ses rpercussions

En 2006-2007, l'ONF a entrepris de nombreuses initiatives en collaboration avec diffrents partenaires de l'industrie cinmatographique, dont notamment l'tude The Case for Kids Programming en collaboration avec l'Association canadienne des producteurs de films et de tlvision. L'Office a galement renforc ses liens avec divers organismes du gouvernement fdral, dont Tlfilm Canada et Radio-Canada grce des initiatives conjointes telles que le Concours PICLO et le Fonds du long mtrage documentaire. Plusieurs programmes incluent diffrents partenaires. Dans l'Atlantique, c'est le cas d'AnimAcadie (ONF, Connections Productions, Tlvision franaise de Radio-Canada en Atlantique, Film Nouveau-Brunswick), ouvert aux scnaristes et d'Inspired (ONF, CTV, IFC Canada et Festival du film de l'Atlantique), qui offrent une formation et des services de production aux documentaristes de la relve, selon un modle semblable celui du NFB-TVO Documentary Calling Card en Ontario. Les succs de First Stories, dans les provinces de l'Ouest et du Wapikoni mobile au Qubec (avec les Productions les beaux jours, de Manon Barbeau) ont contribu la mise sur pied de Yukon Vrit, un programme de mentorat de l'ONF et de la Yukon Film Society, et du tout nouveau Nunavut Animation Lab qui, outre l'ONF, comprend pas moins de six partenaires. Autre nouveaut cette anne, l'ONF a mis sur pied Open I, un programme de mentorat en vido numrique destin aux jeunes personnes vivant avec un handicap, qui met contribution des cinastes handicaps du projet AccessNFB, des moniteurs de la Pacific Cinematheque et des conseillers jeunesse, en aidant de jeunes cinastes raconter leur propre histoire. Toujours dans un souci d'intgration des personnes handicapes dans le milieu de l'audiovisuel, l'ONF et l'ACPFT ont conclu une entente de partenariat dans le but d'offrir un programme de stages en cration mdiatique. Cette initiative offre des Canadiennes et Canadiens handicaps - cinastes, producteurs et autres - une formation en cours d'emploi.

Enfin, l'ONF a t un acteur de tout premier plan au Forum urbain mondial d'ONU-Habitat, dont le Canada tait l'hte en juin 2006. Trente ans aprs avoir jou un rle tout aussi important lors du premier Forum, en 1976, sa participation, pilote par le Programme anglais, comprenait cette fois sept volets et la signature d'un protocole d'entente sur les collaborations futures entre l'ONF et ONU-Habitat. Du ct environnemental, l'ONF participe activement au projet Greencode qui vise dvelopper un code environnemental pour l'industrie des mdias. Cette initiative regroupe divers partenaires des secteurs privs et publics l'chelle nationale et internationale.



SECTION III - RENSEIGNEMENTS SUPPLMENTAIRES

Renseignements sur l'organisation

L'ONF est redevable au Parlement par l'entremise de la ministre du Patrimoine canadien.

Structure organisationnelle

Structure organisationnelle

Gestion et administration de l'ONF

Gouvernance et responsabilit

L'Office national du film a t cr en 1939 par une loi du parlement. En plus de la Loi sur le Cinma, l'ONF est assujetti la Loi sur la gestion des finances publiques, une loi qui tablit l'administration financire du gouvernement du Canada et des agences fdrales. L'ONF est galement rgi par la Loi sur l'accs l'information, par la Loi sur la protection des renseignements personnels et par la Loi sur les langues officielles.

titre d'agence culturelle fdrale, l'ONF rend compte au Parlement par le biais de la ministre de Patrimoine canadien. La ministre, pour sa part, a confr au conseil d'administration de l'ONF le pouvoir de superviser le rendement gnral de l'Office. Le conseil d'administration de l'ONF est responsable des affaires de l'Office et joue un rle crucial qui consiste assurer la bonne excution des politiques fdrales au nom du gouvernement du Canada. Le conseil d'administration apporte un leadership et une orientation l'Office, fournit des conseils judicieux, approfondis et opportuns et analyse et tablit l'orientation gnrale et stratgique de l'Office. Le commissaire du gouvernement la cinmatographie occupe la fonction de prsident. Six membres reprsentant la population canadienne mettent leur expertise au profit du conseil et le directeur gnral de Tlfilm Canada est un membre d'office du conseil.

L'ONF a un vrificateur interne dont les activits relvent directement du conseil d'administration de l'ONF. De plus, Le Bureau du Vrificateur gnral (BVG) agit titre de vrificateur externe de l'ONF. Une fois par an, le BVG examine les tats financiers de l'ONF afin de dterminer s'ils sont exacts et conformes aux autorisations.

 

Priorits

L'ONF maintient des pratiques d'affaires qui favorisent la bonne gouvernance, l'imputabilit et assure le lien de confiance avec la population canadienne. Il s'est assur que toutes ses activits respectent ou excdent les plus hauts standards dans ces domaines. Pour y parvenir, L'ONF s'est donn les priorits suivantes :

  1. Grer les ressources de manire efficace et efficiente en faisant les valuations et vrifications pertinentes.
  2. Amliorer la responsabilisation, les pratiques commerciales et les systmes d'information.

Pour y arriver, nous avons mis en place une culture d'entreprise moderne o la transparence, la bonne gouvernance, l'imputabilit et la responsabilisation dans l'ensemble de l'organisation sont des lments essentiels d'une gestion efficace et efficiente.

Producteur et distributeur d'un contenu culturel qui ncessite des droits d'auteur importants, l'ONF s'est dot d'un systme lectronique de gestion du droit d'auteur (SEGDA). Dbut en 2003-2004, le systme est maintenant oprationnel. Nous enrichissons cet outil continuellement par l'intgration de nos bases de donnes historiques.

De plus, nous avons amlior les systmes de production, de distribution et d'administration de manire remplir les objectifs de l'ONF, qui consistent produire des œuvres audiovisuelles de grande qualit et les rendre accessibles au plus large auditoire possible. Par exemple :

  • L'ONF perfectionne constamment son systme de gestion intgre de l'information et du savoir Synchrone. Un poste de gestionnaire de l'information a t cr en 2005-2006 pour favoriser une meilleure collecte et une meilleure utilisation de l'information disponible l'ONF.
  • Afin de mesurer la performance de l'ensemble de ses activits, depuis deux ans, l'ONF a dvelopp de nouveaux indicateurs de rendement. En 2005-2006, nous avons termin le volet financier de ces indicateurs. Un comit des indicateurs de performance pour les diverses auditoires de l'ONF (Web, tl, consommateurs et institutionnels, visionnement public) a t mis en place et des indicateurs de performance pour les auditoires devraient tre implants au cours de l'anne 2007-2008.
  • L'ONF a galement labor un nouveau Plan de vrification interne de mme qu'un cadre de gestion intgre des risques et de gestion des renseignements personnels. Par exemple, nous avons revu les procdures lies la dlgation d'autorisation, particulirement pour la distribution. De plus, nous avons termin une vrification sur les coproductions internationales.
  • L'ONF a galement fait des valuations cette anne, qui concernait les partenariats et les activits de l'ONF en court mtrage.

L'ONF s'efforce de maintenir les cots administratifs au plus bas niveau possible. Ces dernires annes, il est parvenu les maintenir un niveau se situant aux environs de 10 % de son budget.

Cette anne encore, l'ONF a utilis les fonds publics consciencieusement en respectant les plus hauts standards de transparence, de bonne gouvernance et d'imputabilit. Nous nous sommes assurs de tirer le maximum de valeur de nos activits pour les Canadiens et les Canadiennes.

 

LOI APPLIQUE PAR LE PORTEFEUILLE

Loi sur le cinma, S.R.C.1985, ch. N-8.

(La dernire modification est entre en vigueur en 2002.)

BUREAUX DE L'OFFICE NATIONAL DU FILM

Sige social : Ottawa

Bureau central : Montral

Distribution au Canada

  • CinRobothque - Montral
  • Mdiathque - Toronto
  • Centre des appels (1 800 267-7710)
  • Site Web (www.onf.ca)

Distribution l'tranger

  • tats-Unis (New York)
  • Europe (Paris)

Centres de production anglaise

  • Edmonton
  • Halifax
  • Montral
  • Toronto
  • Vancouver
  • Winnipeg

Centres de production franaise

  • Moncton
  • Montral
  • Toronto
  • Qubec

 

LISTE DES PERSONNES-RESSOURCES POUR LE RAPPORT MINISTRIEL SUR LE RENDEMENT

Luisa Frate
Directrice, Administration,c.a.
(514) 283-9050
l.frate@onf.ca

Deborah Drisdell
Directrice, Planification stratgique et relations gouvernementales
(514) 283-3242
d.drisdell@onf.ca

 


Tableau Titre Inclus / Sans objet
Tableau 1 Comparaison des dpenses prvues et des dpenses relles (quivalents temps plein compris) Inclus
Tableau 2 Ressources par activit de programme Inclus
Tableau 3 Postes vots et lgislatifs Inclus
Tableau 4 Services reus titre gracieux Sans objet
Tableau 5 Prts, investissements et avances (non budgtaires) Sans objet
Tableau 6 Sources de revenus disponibles et non disponibles Inclus
Tableau 7 Fonds renouvelable (tat des oprations, tat des mouvements de trsorerie et Utilisation prvue des autorisations) Inclus
Tableau 8 Besoins en ressources par direction ou secteur Sans objet
Tableau 9 Frais d'utilisation
  • gabarit A, Loi sur les frais d'utilisation
  • gabarit B, Politique sur les normes de service pour les frais d'utilisation
Sans objet
Tableau 10 Progrs accomplis au regard du plan de rglementation du ministre Sans objet
Tableau 11 Renseignements sur les dpenses de projets Sans objet
Tableau 12 Rapport d'tape sur les grands projets de l'tat Sans objet
Tableau 13 Renseignements sur les programmes de paiements de transfert (PPT) Inclus
Tableau 14 Subventions conditionnelles (fondations)  
Tableau 15 tats financiers des ministres et organismes ( y compris les agents du Parlement) et tats financiers du fonds renouvelable Inclus
Tableau 16 Rponse aux comits parlementaires, aux vrifications et aux valuations Sans objet
Tableau 17 Stratgie de dveloppement durable Sans objet
Tableau 18 Approvisionnement et marchs Sans objet
Tableau 19 Service centr sur le client Sans objet
Tableau 20 Initiatives horizontales Sans objet
Tableau 21 Politiques concernant les voyages Sans objet
Tableau 22 Rservoirs de stockage Sans objet

 

Tableau 1 : Comparaison des dpenses prvues et des dpenses relles (quivalents temps plein compris)


(En milliers de dollars) 2004-05 Dpenses relles 2005-06 Dpenses relles 2006-2007
Budget principal Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
Production 46 891 47 337 47 103 47 103 50 890 45 847
Distribution 1 913 1 171 2 370 2 370 2 391 3 134
Accessibilit 12 325 12 660 11 726 11 726 14 284 12 608
Recherche 3 781 3 943 3 640 3 640 3 656 6 847
Total 64 910 65 111 64 839 64 839 71 221 68 436
             
Moins : revenus non disponibles - - - - - -
Plus : cot des services reus titre gracieux - - - - - -
Total des dpenses ministrielles 64 910 65 111 64 839 64 839 71 221 68 436
 
quivalents temps plein 498 498 500 500 500 486

 

Tableau 2 : Ressources par activit de programme

En milliers de dollars


2006-2007
Activit de programme Budgtaire Plus : Non-budgtaire Total
Fonctionnement Immobilisations Sub-ventions Contributions et autres paiements de transfert Total : Dpenses budgtaires brutes Moins : Revenus disponibles Total : Dpenses budgtaires nettes Prts, investissements et avances
Production                  
Budget principal 49 231 - - 151 49 382 2 279 47 103 - 47 103
Dpenses prvues 49 231 - - 151 49 382 2 279 47 103 - 47 103
Total des autorisations 52 993 - - 176 53 169 2 279 50 890 - 50 890
Dpenses relles 46 508 - - 170 46 678 831 45 847 - 45 847
Distribution                  
Budget principal 8 217 - - - 8 217 5 847 2 370 - 2 370
Dpenses prvues 8 217 - - - 8 217 5 847 2 370 - 2 370
Total des autorisations 8 238 - - - 8 238 5 847 2 391 - 2 391
Dpenses relles 8 385 - - 6 8 391 5 257 3 134 - 3 134
Accessibilit                  
Budget principal 11 853 - - 99 11 952 226 11 726 - 11 726
Dpenses prvues 11 853 - - 99 11 952 226 11 726 - 11 726
Total des autorisations 14 374 - - 136 14 510 226 14 284 - 14 284
Dpenses relles 12 934 - - 136 13 070 462 12 608 - 12 608
Recherche                  
Budget principal 3 823 - - - 3 823 183 3 640 - 3 640
Dpenses prvues 3 823 - - - 3 823 183 3 640 - 3 640
Total des autorisations 3 839 - - - 3 839 183 3 656 - 3 656
Dpenses relles 6 927 - - - 6 927 80 6 847 - 6 847

 

Tableau 3 : Postes vots et lgislatifs

En milliers de dollars


Poste vot ou lgislatif Libell tronqu du poste vot ou lgislatif 2006-2007
Budget principal Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
75 Fonds renouvelable- Office national du film 64 839 64 839 71 221 68 436
           
  Total 64 839 64 839 71 221 68 436

 

Tableau 6 : Sources des revenus disponibles

Revenus disponibles


(en milliers de dollars) Dpenses relles 2004-2005 Dpenses relles 2005-2006 2006-2007
Budget principal Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
Production 2 467 960 2 279 2 279 2 279 831
Distribution 5 260 7 173 5 847 5 847 5 847 5 257
Accessibilit 321 534 226 226 226 462
Recherche 189 215 183 183 183 80
Total des revenus disponibles 8 237 8 882 8 535 8 535 8 535 6 630

 

Tableau 7 : Fonds renouvelable - tat des mouvements de trsorerie


(En milliers de dollars) Dpenses relles 2004-2005 Dpenses relles 2005-2006 2006-2007
Dpenses prvues Montant autoris Dpenses relles
Revenus (Crdit parlementaire) 64 910 65 111 64 839 71 221 68 436
Dpenses nettes (64 910) (65 111) (64 839) (71 221) (68 436)
Excdent (dficit) - - - - -
Ajouter les postes hors trsorerie : - - - - -
    Dprciation / amortissement (3 541) (3 021) (2 000) (2 000) (2 729)
    Activits de placement - - - - -
    Acquisition de biens amortissables 1 856 2 018 2 000 2 000 3 145
Excdent de trsorerie (besoin) (1 685) (1 003) - - 416
Pouvoir : excdent cumulatif (prlvement) 11 937 10 934 13 825 13 825 11 350

 

Tableau 13 : Renseignements sur les programmes de paiements de transfert (PPT)


Contribution et autres paiements de transfert
(En milliers de dollars) 7) Dpenses relles 2004-2005 8) Dpenses relles 2005-2006 9) Dpenses prvues 2006-2007 10) Total des autorisations 2006-2007 11) Dpenses relles 2006-2007 12) carts entre 9 et 11
Distribution - 5 - - 6 (6)
Accessibilit 149 162 99 136 136 (37)
Recherche 1 - - - - -
Total 295 287 250 312 312 (62)

 

Tableau 15 : tats financiers des ministres et agences du gouvernement du Canada (y compris les mandataires du Parlement)

L'ONF prpare un rapport annuel qui comprend leurs tats financiers, qui est dpos au Parlement et des tats financiers qui sont disponibles lectroniquement au moment du dpt des RMR la Chambre des Communes l'adresse suivante :

www.onf.ca/publications/fr/rapportannuel/rap2006-2007/ONF-RapportA_06-07.pdf


1 Conseil du Trsor, Le rendement Canada 2006 : la contribution du gouvernement du Canada, Ottawa, 2006, p.43

2 Patrimoine canadien, Rapport sur les plans et les priorits, Ottawa, 2006, p. 12

3Groupe Nordicit, Profil 2007 : Rapport conomique sur la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada, Ottawa, fvrier 2007.

4Dans le rapport Profil 2007, la valeur d'exportation de la production cinmatographique canadienne se dfinie comme la mesure de l'apport tranger l'industrie canadienne de la production. L'expression valeur d'exportation est utilise de prfrence au terme exportation, car elle permet de mieux reflter la nature de la production cinmatographique et tlvisuelle canadienne.

5Idem, p. 6.

6Garry Sears, William Murray et Deborah Drisdell, La production numrique au Canada, 2006, p. 9.

7Avis public de radiodiffusion CRTC 2007-53.

8Groupe Nordicit, Profil 2007 : Rapport conomique sur la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada, Ottawa, fvrier 2007

9Note : Incluant Fonds Mmoire canadienne, Learn Alberta et Images d'une guerre oublie