Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Office national du film

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».

SECTION I - SURVOL

Jose Verner

La rcolte du 12e Oscar de l'histoire de l'Office national du film du Canada (ONF) pour le court mtrage d'animation Le pote danois, en fvrier dernier, a non seulement permis l'ONF de conclure l'anne 2006-2007 sur une note positive, mais a galement confirm l'excellence artistique du milieu cinmatographique et culturel canadien l'chelle internationale. Au fil de l'anne, de nombreux artistes et artisans des quatre coins du pays ont t prims pour la qualit exceptionnelle de leurs œuvres, et ce, au Canada et l'tranger.

Organisme audiovisuel canadien d'importance, l'ONF a jou un rle tout aussi essentiel en 2006-2007 qu' l'poque de sa cration, en 1939. En tant que producteur et distributeur public au Canada, l'ONF reflte les valeurs et les points de vue qui sont chers aux Canadiens en leur offrant des productions audiovisuelles novatrices et originales. De plus, l'ONF tire parti des nouvelles mthodes de productions et des nouvelles plateformes de diffusion pour rejoindre les multiples communauts rgionales, culturelles et linguistiques situes partout au pays.

titre de ministre du Patrimoine canadien, de la Condition fminine et des Langues officielles, je suis heureuse de prsenter le Rapport ministriel sur le rendement de l'Office national du film du Canada, qui fait le bilan de ses multiples ralisations au cours de l'anne 2006-2007. Ce rapport met en valeur le rle particulier et important que joue cet organisme au sein du portefeuille du Patrimoine canadien en vue de dfinir ce que nous sommes et de renforcer notre sentiment d'appartenance la socit canadienne.

L'honorable Jose Verner, C.P., dpute

 

MESSAGE DU COMMISSAIRE

Si l'on demandait la population canadienne de rcapituler brivement les performances de l'Office national du film du Canada pour l'anne 2006-2007, plusieurs rpondraient que le plus grand accomplissement de l'ONF au cours de la dernire anne fut l'obtention de l'Oscar du meilleur court mtrage d'animation pour Le Pote danois. Pour plusieurs en effet, obtenir une mise en nomination aux Academy Awards et repartir avec la statuette dore reprsente le summum du succs dans le milieu cinmatographique. Bien que la 69ime nomination de l'ONF la crmonie des Oscars, un sommet ingal par une institution en dehors d'Hollywood, fut couronne par un douzime Oscar de l'histoire de l'Office, ce n'est pas tellement les honneurs rcolts par les films de l'ONF qui sont garants d'une anne russie mais plutt l'impact que nos œuvres audiovisuelles, nos initiatives et nos programmes ont eu sur la vie quotidienne des Canadiens et Canadiennes, sur le milieu cinmatographique du pays et mme sur la communaut internationale.

En effet c'est lorsque plus de 750 000 jeunes tudiants, aprs avoir visionn le film Le poids du monde relvent le Dfi du Poids du monde et posent des gestes concrets pour lutter contre le surpoids ou que des jeunes mres de Toronto ayant vcu dans la rue prsentent au maire de Toronto un plan d'action pour aider les jeunes parents sans adresse fixe suite au projet I WAS HERE de Cinaste en Rsidence que l'Office est son meilleur. En combinant engagement social et engagement cratif, l'ONF relve avec succs le dfi de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et de contribuer au rayonnement de ses valeurs. Comme me l'a si bien fait remarquer l'un des auditeurs d'une prsentation sur les diffrents projets novateurs vocation communautaire de l'Office donne aux membres de l'industrie de l'audiovisuelle canadienne lors du dernier Festival de la tlvision de Banff : Voil exactement ce que l'ONF doit faire !

Par le truchement du cinma, l'Office national du film du Canada a toujours eu comme proccupation de permettre autant aux Canadiens et Canadiennes d'intervenir directement sur les enjeux de leur communaut respective. Le cinma socialement engag est inscrit dans les gnes de l'ONF depuis ses premires annes. Beaucoup d'initiatives des dernires annes se situent dans la parfaite ligne de la vision cratrice des dbuts de l'ONF. En effet, l'institution a toujours eu pour but de prsenter non seulement des œuvres audiovisuelles innovatrices, pertinentes et audacieuses, mais galement que ses films soient des outils favorisant la participation active des citoyens et citoyennes d'un ocan l'autre. Des sites comme Parole citoyenne / Citizen shift, plateformes de l'ONF voues la production mdiatique engage sur le plan communautaire, et le programme Cinaste en rsidence (Filmmakers in residence), le plus rcent effort de l'ONF pour rejoindre les diverses communauts et remettre dans les mains des citoyens le processus de cration, s'inspirent allgrement du programme Socit Nouvelle /Challenge for change des annes 70 et 80. Et les diffrents programmes destins spcifiquement aux personnes handicapes, aux autochtones et aux membres de diverses communauts culturelles refltent la mme volont d'offrir chacun, peu importe son arrire-plan, l'opportunit de faire entendre sa voix tout comme plusieurs films de l'ONF ont contribu largement donner aux Canadiens et Canadiennes (cinastes et auditoires) l'occasion de crer, de partager et de voir leurs histoires l'cran.

De nos jours, les nouvelles technologies permettent l'ONF de se rapproprier l'espace public et d'offrir de nouvelles avenues afin de mieux desservir les multiples collectivits qui composent la socit canadienne. En posant ds maintenant les assises qui lui permettront d'utiliser les nouvelles technologies de productions et les nouvelles plateformes de diffusions pour faire avancer des projets avant-gardistes et novateurs, l'ONF s'assure que ses productions audiovisuelles demeureront pertinentes et accessibles tous les publics, dans l'ensemble des provinces et territoires canadiens. L'ONF entend demeurer un acteur aussi essentiel l're numrique qu'il ne l'tait du temps o ses projectionnistes ambulants allaient de village en village pour organiser des visionnements publics.

En terminant, j'aimerais chaleureusement remercier M. Jacques Bensimon qui fut le 14ime Commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'ONF entre 2001 et 2006. La vision et le leadership exceptionnel de Jacques ont donn l'Office un nouvel essor et un nouveau dynamisme l'innovation et la cration d'œuvres audiovisuelles innovatrices de qualit au sein de l'institution. Je voudrais galement souligner l'excellent travail de M. Claude Joli-Cœur alors qu'il assurait le poste de commissaire par intrim de dcembre 2006 juin 2007. Son dvouement pour l'Office et sa passion du milieu cinmatographique canadien ont contribu au bon droulement des activits de l'institution entre le dpart de M. Bensimon et mon arrive la barre de l'ONF. Depuis plus de soixante-cinq ans, la passion, la crativit et le professionnalisme des employs et des partenaires de l'ONF ont permis que celui-ci devienne une institution-phare dans le milieu cinmatographique canadien jouissant d'une rputation enviable l'chelle internationale. Le mme esprit d'innovation et d'avant-gardisme des pionniers de l'ONF se retrouve toujours au sein de l'organisation et permettra l'Office de demeurer un lieu de cration unique au service de tous les Canadiens et Canadiennes.

Tom Perlmutter
Commissaire du gouvernement la cinmatographie
et prsident de l'Office national du film du Canada

 

Dclaration de la direction

Je soumets, aux fins de dpt au Parlement, le Rapport ministriel sur le rendement (RMR) de 2006-2007 de l'Office national du film du Canada.

Le prsent document a t prpar conformment aux principes de prsentation des rapports noncs dans le Guide de prparation de la Partie III du Budget des dpenses 2006-2007 : Rapports sur les plans et les priorits et Rapports ministriels sur le rendement:

  • Il est conforme aux exigences prcises de dclaration figurant dans les lignes directrices du Secrtariat du Conseil du Trsor;
  • Il repose sur le rsultat(s) stratgique(s) et sur l'architecture des activits de programme du ministre approuvs par le Conseil du Trsor;
  • Il prsente une information cohrente, complte, quilibre et fiable;
  • Il fournit une base pour la reddition de comptes l'gard des rsultats obtenus avec les ressources et les autorisations qui lui sont confies.
  • Il rend compte de la situation financire en fonction des montants approuvs des budgets des dpenses et des Comptes publics du Canada.

Nom : Luisa Frate, c.a.
Titre : Directrice, Administration

 

Renseignements sommaires

Raison d'tre de l'Office national du film

Mandat - L'Office national du film du Canada a pour mandat de susciter et promouvoir la production et la distribution de films dans l'intrt national, et notamment de :

  • produire et distribuer des films destins faire connatre et comprendre le Canada aux Canadiens et aux autres nations, et de promouvoir la production et la distribution de tels films;
  • faire des recherches sur les activits filmiques et en mettre les rsultats la disposition des producteurs et productrices de films;
  • conseiller le gouverneur en conseil en matire d'activits filmiques;
  • remplir, en matire d'activits filmiques, les autres fonctions que le gouverneur en conseil peut lui assigner .

Mission - La mission de l'ONF consiste produire et distribuer des œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes qui refltent la diversit culturelle et qui prsentent au Canada et au monde un point de vue authentiquement canadien.

L'ONF est un organisme intgr de production et de distribution qui dtient une imposante collection de films, un laboratoire de conservation, ainsi que des installations de postproduction et de recherche et dveloppement son bureau central, Montral. Le service des relations gouvernementales exerce ses activits partir d'Ottawa, tandis que les directions Marketing et Communications, Distribution, Relations d'affaires et Services juridiques, Planification stratgique et relations gouvernementales, Ressources humaines et Administration sont majoritairement situes Montral.

L'ONF est un centre de cration d'œuvres audiovisuelles unique en son genre. Ses œuvres sont produites dans les deux langues officielles. L'Office national du film du Canada possde des centres de production Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Montral, Moncton et Halifax, un bureau de production Qubec et deux centres de consultation, dont un Montral et l'autre Toronto.

 

Avantages pour la population canadienne et pour le monde

Dans son rapport Rendement Canada 20061, le gouvernement du Canada rapportait que Les Canadiens affirment que pour eux, une culture canadienne vigoureuse est importante et ils demandent donc au gouvernement de faire en sorte, en dpit d'un march culturel de petite taille, que les conditions propices l'enracinement de la culture canadienne soient dveloppes. Ils veulent des choix canadiens qui refltent la crativit et le talent canadiens, la dualit linguistique, la diversit multiculturelle et la place spciale que les peuples autochtones occupent au sein de leur socit. L'ONF est un instrument de choix du gouvernement canadien pour rpondre aux attentes des Canadiens et Canadiennes. L'Office est un lieu exceptionnel de cration, dont le mandat est de produire et de distribuer des films et d'autres documents audiovisuels pour des auditoires canadiens et les marchs trangers, dans le but de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et de contribuer au rayonnement de ses valeurs. L'ONF offre aux Canadiennes et aux Canadiens des œuvres au pouvoir transformateur, qui parlent des ralits de la vie quotidienne avec loquence. Qu'il s'agisse d'examiner des situations contemporaines ou d'effectuer un retour sur des pages de l'histoire du pays, l'ONF a continu favoriser l'expression de valeurs qui dfinissent les citoyens d'un ocan l'autre et fondent les faons dont les Canadiens choisissent de vivre ensemble. Les efforts constants de l'Office en vue de soutenir la relve, particulirement au sein des diverses communauts ethnoculturelles, et de donner aux jeunes cinastes les moyens d'articuler leur vision des ralits canadiennes ont t rcompenss par des œuvres marquantes qui n'ont de cesse d'largir et de renouveler les perspectives de chacun.

Grce l'application de nouvelles technologies dans le domaine de l'audiovisuel, l'ONF a su dvelopper divers rseaux de distribution traditionnels et virtuels qui rendent sa production cinmatographique et sa collection, vritable mmoire de la collectivit canadienne, encore plus accessible aux Canadiens et Canadiennes de toutes les provinces.

 

Total des ressources financires du ministre (en milliers de $)


Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
64 839 71 221 68 436

Total des ressources humaines du ministre


Prvues Total des autorisations Relles
500 500 486

 

Lien aux secteurs de rsultats du gouvernement du Canada

L'Office national du film du Canada est une agence culturelle relevant du ministre du Patrimoine canadien. Il soutient le ministre dans sa mission de faire de notre pays un lieu stimulant o rgne la cohsion et un lieu o tous les Canadiens peuvent participer la vie culturelle et sociale. L'agence culturelle contribue directement la ralisation des deux rsultats stratgiques du ministre2 :

  • les Canadiens et Canadiennes ralisent des expriences culturelles varies et les partagent entre eux et avec le monde;
  • les Canadiens et Canadiennes vivent dans une socit ouverte tous, fonde sur la comprhension interculturelle et la participation des citoyens.

Ces deux rsultats stratgiques sont leur tour intrinsquement relis aux objectifs du gouvernement du Canada ayant trait la consolidation des fondements sociaux du Canada. Il est question ici d'une socit inclusive qui favorise la dualit linguistique et la diversit ainsi qu'une culture et un patrimoine canadiens dynamiques.

 

Alignement avec les priorits du gouvernement

Par l'entremise du ministre du Patrimoine canadien, l'ONF contribue directement la ralisation des priorits du gouvernement fdral. Par diffrentes initiatives concrtes au sein de l'organisation et de l'industrie prive ainsi que par ses productions cinmatographiques originales refltant les grandes proccupations des Canadiens et Canadiennes, l'ONF assiste le gouvernement fdral dans la ralisation des priorits suivantes :

  1. La protection environnementale
    Le gouvernement s'est engag prendre des mesures pratiques pour amliorer l'environnement et adopter des normes environnementales strictes, notamment pour amliorer la qualit de l'air, rduire la pollution et s'attaquer aux missions de gaz effet de serre. La sensibilisation aux questions environnementales n'est pas trangre l'ONF qui a produit, au fil des ans, de nombreux films sur le sujet.

    Initiatives

    • L'ONF a support financirement et activement le projet Green Code, une initiative d'un groupe de plus en plus important de cinastes canadiens et trangers, de partenaires de l'industrie des mdias, de chercheurs et d'environnementalistes qui ont uni leurs efforts pour chercher, laborer, lancer et tablir un code vert pour l'industrie cinmatographique.

      Dans sa forme la plus simple, le projet Green Code est un ensemble de mesures - lignes directrices, normes, principes et pratiques - prises volontairement par l'industrie du cinma pour favoriser la durabilit de l'environnement.

    • L'ONF a galement mis sur pied un comit vert ayant pour but de sensibiliser les employs de l'ONF aux questions environnementales.

      Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

      Manufactured Landscapes, Les rfugis de la plante bleue, La Plante blanche;

  2. La scurit :
    Le gouvernement s'est engag mieux protger les Canadiens et les Canadiennes en faisant de la prvention contre le comportement criminel et en aidant les collectivits offrir des perspectives d'avenir aux jeunes et mettre fin au cycle de violence qui dtruit tant de vies et de collectivits.

    L'ONF produit, dans les deux langues officielles, un contenu audiovisuel canadien sur des enjeux sociaux qui proccupent les collectivits l'chelle du pays, qui s'intressent, entre autres, aux sources de la violence dans nos socits. De plus, des initiatives comme Vido Paradiso et Racisme au travail encouragent avec succs la participation des jeunes et des moins jeunes et leur fournissent un moyen d'expression original pour partager leurs ralits.

    Initiatives

    • Le programme Vido Paradiso, auquel l'ONF a collabor entre 2004 et 2007, est un studio ambulant de formation et de cration audiovisuelle pour les jeunes marginaux des centres urbains de Montral et de Qubec. Tout en apprivoisant la camra, les jeunes cinastes documentent leur ralit de l'intrieur : une faon de faire entendre leurs voix, de briser le silence.

    • Le projet Racisme au travail s'attaque la question du racisme en milieu de travail. Ce projet comprend trois lments principaux, soit la ralisation par des cinastes de la diversit issus de toutes les rgions du Canada, de cinq courts mtrages traitant de la question du racisme en milieu de travail, une compilation DVD (en anglais et en franais) des films produits et de supplments et la cration de deux sites Internet Racisme au travail/Racism at work

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    Rcit d'une mdiation, Finding Dawn

  3. Un Canada uni chez lui et respect l'tranger :
    Le gouvernement s'est engag promouvoir les valeurs et les intrts que partagent les Canadiens et Canadiennes. De manire plus gnrale, le gouvernement s'est engag promouvoir et dfendre l'tranger les valeurs qui sont fondamentales pour le Canada : la libert, la dmocratie, la primaut du droit et les droits de la personne.

    L'ONF produit des œuvres cinmatographiques novatrices et percutantes qui vhiculent les valeurs canadiennes ici et dans le monde. Par le biais de ses documentaires ou films d'animation, l'ONF est un instrument de choix pour transmettre les valeurs fondamentales de notre pays.

    Initiatives

    • laboration d'une entente avec le gouvernement hatien en vue d'offrir une collection de films documentaires, de fiction et d'animation qui enrichiront la programmation de la tlvision nationale et des autres tlvisions en Hati. La mission de l'ONF aura galement comme objectif d'valuer la mise en place des projets structurants de formation en cinma, qui utilisent le cinma comme outil social.

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    Souvenirs of Canada, Chroniques afghanes, The Bicycle: Fighting AIDS with Community Medicine

  4. Les immigrants et les Autochtones
    Le gouvernement canadien s'est engag amliorer les possibilits pour tous les Canadiens, notamment les Autochtones et les nouveaux arrivants.

    L'ONF joue un rle unique dans la production et la distribution d'œuvres audiovisuelles ralises par les membres de ces communauts ethnoculturelles et autochtones. De plus, plusieurs initiatives de l'agence fdrale ont t cres spcifiquement pour rejoindre les membres de diverses communauts autochtones et ethnoculturelles.

    Initiatives

    • First Stories est un programme de formation destin aux cinastes autochtones de la relve. Cette initiative permet des jeunes cinastes autochtones du Manitoba, de la Saskatchewan et du Nord de suivre une srie de sminaires intensifs au terme desquels ils sont invits dposer des propositions de court mtrage portant sur des enjeux sociaux.
    • Wapikoni Mobile est un studio de production cinmatographique ambulant imagin par la cinaste Manon Barbeau, et appuy par l'ONF, qui va la rencontre des jeunes Autochtones. Ces derniers sont initis aux techniques de production et signent leurs premiers films ou clips sonores.

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    Wabanaki, Qallunaat! Why White People Are Funny, Apples and Indians, Wapos Bay, Series.

  5. Les soins de la sant
    Le gouvernement canadien s'est engag offrir des soins de sant de qualit en temps opportun. Au cours des annes, l'ONF a produit de nombreux films abordant la thmatique du systme de sant au Canada et soulevant les rpercussions de maladies autant mentales que physiques sur les Canadiens et Canadiennes. De plus, l'ONF a t l'instigateur de plusieurs initiatives visant dceler et encourager le talent de personnes handicapes.

    Initiatives

    • Lanc en 2006, le projet Cinaste en rsidence (Filmmaker in Residence - FiR), un partenariat sans prcdent entre l'ONF et l'hpital St-Michael, situ dans un quartier dfavoris de Toronto, donne la parole aux intervenants sociaux et aux professionnels de la sant.

    • Le programme de stages en cration mdiatique de l'ONF et de l'ACPFT est le tout premier programme national de formation visant faciliter l'intgration des personnes handicapes dans l'industrie du cinma et de la tlvision. Il offre des Canadiennes et Canadiens handicaps - cinastes, producteurs et autres - une formation en cours d'emploi dans les secteurs du cinma et de la tlvision. Jusqu' cinq stagiaires seront encadrs par des maisons de production indpendantes membres de l'ACPFT et ayant une entente de dveloppement ou de coproduction avec l'ONF.

    Films sur le sujet produits en 2006-2007 par l'ONF

    La peau et les os, aprs..., The Interventionists: Chronicles of a Mental Health Crisis Team, Flight from Darkness, Unspeakable.

 

Priorits de l'Office national du film du Canada


Rsultat stratgique
Produire et rendre accessibles des œuvres audiovisuelles pertinentes, ambitieuses et innovatrices qui offrent aux Canadiens et aux Canadiennes une meilleure comprhension du Canada et du monde.
Lien aux secteurs de rsultats du gouvernement du Canada :
Une socit diversifie qui favorise la dualit linguistique et l'inclusion sociale.
Activit de programme : production d'œuvres audiovisuelles 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
1. Maintenir une programmation globale d'œuvres audiovisuelles distinctives, audacieuses et pertinentes.
  • 85% de la programmation de l'ONF touchera des enjeux sociaux;
Satisfait toutes les attentes 47 103$ 45 847$
2. Renforcer la production de longs mtrages documentaires et dvelopper une approche cohrente des productions courts mtrages
  • La programmation se caractrisera par la production de documentaires d'opinion, de films d'animation, de films de fiction innovateurs et de produits nouveaux mdias;
Satisfait toutes les attentes
3. Consolider la capacit de l'ONF reprer et encourager les talents les plus prometteurs et travailler avec eux - assurant ainsi la promotion des cinastes de la relve et des talents issus des milieux autochtones ou de milieux culturels divers.
  • Le dveloppement et le perfectionnement continus de nouveaux talents;
Continu
4. Favoriser les partenariats par les coproductions.
  • Le maintien du nombre de coproductions nationales et internationales;
Satisfait toutes les attentes
5. Renforcer l'innovation sur les plans du contenu, de la forme et de la technologie.
  • Les projets produits seront innovateurs par leur contenu, leur forme et leur diffusion; ils feront place l'exprimentation;
Satisfait toutes les attentes
6. Maintenir le dveloppement de coproductions internationales.
  • Le maintien du nombre de coproductions internationales.
Satisfait toutes les attentes
Activit de programme : distribution d'œuvres audiovisuelles 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
7. Accrotre les revenus tirs de la collection de l'ONF et optimiser les ventes et les prventes.
  • Augmenter notre chiffre d'affaires et nos revenus pour l'ensemble de nos marchs et territoires;
Satisfait toutes les attentes 2 370$ 3 134$
8. Offrir les comptences spcialises et les rseaux de distribution de l'ONF aux secteurs priv et public
  • Acqurir un plus grand nombre de productions complmentaires au catalogue de l'ONF;
Satisfait toutes les attentes
  • Renforcer l'image de marque de la distribution de l'ONF.
Continu
Activit de programme : accs aux œuvres audiovisuelles et au dveloppement des rseaux 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
9. Maintenir, favoriser et accrotre la conservation et l'accs quitable la collection de l'ONF - dans les nouveaux formats numriques mergents.
  • Amliorer l'accs la collection de l'ONF par l'entremise de ses diffrentes activits et outils, notamment, ses mdiathques et ses autres ressources; continuer la numrisation de la collection de l'ONF;
Satisfait toutes les attentes 11 726$ 12 608$
10. Rejoindre davantage les communauts par tout le Canada.
  • Favoriser la participation citoyenne par des projections publiques ou d'autres moyens jugs appropris;
Satisfait toutes les attentes
11. Intensifier la prsence de l'ONF dans les communauts, la tlvision et dans les rseaux d'apprentissage.
  • Amliorer la qualit de la prsence de l'ONF et de ses productions la tlvision, dans les festivals, dans les coles, au cours des activits de l'industrie et auprs du gouvernement fdral;
Continu
12. Multiplier les occasions de faire rayonner l'image de marque de l'ONF au Canada et l'tranger.
  • Augmenter la reconnaissance de marque de l'ONF dans les tldiffusions; augmenter la reconnaissance du rle de l'ONF par les coproductions; maintenir une image de marque rpute et prise;
Continu
  • Assurer une prsence soutenue des productions de l'ONF dans les divers rseaux communautaires et ducatifs au Canada;
Continu
  • Augmenter la couverture de presse et la visibilit de l'ONF dans les mdias.
Continu
Activit de programme : services de recherche et de conseil 2006-2007
Priorits Rsultats prvus Sommaire du rendement Dpenses prvues
(en milliers de $)
Dpenses relles
(en milliers de $)
13. Maintenir, favoriser et accrotre les initiatives de recherche et dveloppement afin de repositionner l'ONF comme chef de file, avec ses partenaires et dans le milieu cinmatographique canadien.
  • Un effort apprciable de recherche et dveloppement des techniques et de la technologie en audiovisuel.
Satisfait toutes les attentes 3 640$ 6 847$
14. Mener des projets de recherche et participer d'autres projets.
  • Maintenir l'ONF comme tant le point de rfrence en cinmatographie
Continu
15. Collaborer davantage avec le gouvernement et d'autres organismes.

 

Contexte de l'Office national du film du Canada

L'Office national du film du Canada est un lieu exceptionnel de cration, dont le mandat est de produire et de distribuer des films et d'autres documents audiovisuels pour des auditoires canadiens et les marchs trangers, dans le but de mieux faire connatre et comprendre les ralits sociales et culturelles du Canada et de contribuer au rayonnement de ses valeurs.

Environnement d'affaires internes

Fin du terme du commissaire et prsident

Le 18 dcembre 2006 marquait la fin du mandat de cinq ans de M. Jacques Bensimon la tte de l'ONF. Pendant le processus de slection d'un nouveau commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'Office national du film du Canada (ONF), M. Claude Joli-Cœur, directeur des Relations d'affaires et services juridiques de l'Office national du film, a agit comme commissaire intrimaire du 19 dcembre 2006 au 11 juin 2007, date laquelle le 15e commissaire du gouvernement la cinmatographie et prsident de l'Office national du film du Canada (ONF), M. Tom Perlmutter, est entr en fonction.

Fin du Plan stratgique 2002-2006

L'anne 2006-2007 marquait non seulement la fin du terme du prcdent commissaire, mais galement la dernire anne du plan stratgique quinquennal de 2002-2006. Au cours des cinq dernires annes, l'ensemble des activits de l'ONF visait le repositionner en tant que partenaire essentiel dans un environnement cinmatographique national et international en constant changement. Le nouveau commissaire en consultation avec le conseil d'administration, les employs de l'ONF et les principaux partenaires stratgiques de l'institution devrait entreprendre la production du prochain plan stratgique de l'ONF ds l'automne 2007.

Restructuration

Parmi les changements apports au sein de ses diffrentes directions, deux ramnagements auront eu un impact particulier sur les faons dont l'organisme ralise ses activits.

Le Programme franais a men bien une importante refonte. Sa structure organisationnelle a t adapte de faon mieux reflter ses responsabilits. Ses activits sont dsormais regroupes au sein de trois grands secteurs de production, chacun plac sous la responsabilit d'un producteur excutif : Animation, Qubec et Rgions (studios Acadie et Ontario et Ouest), ce qui a notamment permis de renforcer la structure de programmation francophone hors Qubec. En leur sein, les responsabilits ont t partages de faon favoriser le dveloppement et le partage d'expertises : un poste de producteur, multiplateforme, a notamment t cr afin de tirer parti des occasions offertes par ce domaine en mergence.

L'anne 2006-2007 a aussi t marque par le regroupement des activits de mise en march et de communications au sein d'une seule direction, Marketing et communications, et par l'implantation d'une nouvelle structure de gestion. L'intgration de ces deux services a entran une rorganisation majeure et de nouveaux processus de travail ont t mis en place. Par ce biais, l'ONF a grandement amlior sa capacit rejoindre ses diffrents publics, avec une plus grande cohrence, et s'est dot d'outils pour consolider sa prsence dans plusieurs secteurs cls de la socit, contribuant ainsi l'atteinte des objectifs de visibilit fixs dans le Plan stratgique 2002-2006. Ces nouvelles faons de procder permettent galement d'optimiser les ententes passes avec diffrents partenaires institutionnels, dans le cadre desquelles il est dsormais plus facile d'inclure divers produits et activits.

Environnement d'affaires externes

Attentes du gouvernement

L'ONF rend des comptes au ministre du Patrimoine canadien, charg d'administrer la Loi sur le cinma qui rgit ce dernier. Cet organisme canadien vocation culturelle est financ principalement par des crdits parlementaires, par les revenus tirs de la vente de ses produits et par des redevances.

Le gouvernement du Canada a fait de la saine gouvernance des institutions gouvernementales et du rtablissement de l'imputabilit une priorit de son mandat lectoral. La Loi fdrale sur la responsabilit propose des mesures prcises qui visent accrotre la responsabilisation, la transparence et la surveillance des activits gouvernementales. De plus, le cadre de responsabilisation de gestion nonce la liste des attentes concernant la gestion moderne de la fonction publique afin d'assurer un rendement organisationnel suprieur.

L'analyse et la conformit aux exigences gouvernementales en matire de bonne gestion est un processus continuel chez cet organisme vocation culturelle, de mme qu'une priorit organisationnelle. L'ONF maintient des pratiques d'affaires qui favorisent la bonne gouvernance, l'imputabilit et assure le lien de confiance avec la population canadienne. Il s'est assur que toutes ses activits respectent ou excdent les plus hauts standards dans ces domaines.

Profil de la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada

Le plus rcent rapport conomique sur la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada, Profil 2007, rapportait que la production cinmatographique et tlvisuelle dans son ensemble avait augment de 5,8% pour se chiffrer 4,8 milliards de dollars. La production cinmatographique canadienne, compose des longs et courts mtrages d'abord prsents au public dans les salles de cinma, a grimp de 75,6% en 2005-2006 par rapport l'anne prcdente, ce qui en a port la valeur 323 millions de dollars. Cette hausse survient aprs avoir expriment une forte rgression en 2003-2004 et 2004-2005. En tout, 80 films destins aux salles de cinma ont t raliss au Canada, soit 76 longs mtrages et 4 courts mtrages.3 La hausse du volume de production cinmatographique s'explique principalement par l'augmentation du nombre de productions budget plus lev dans le long mtrage de fiction ainsi que par la reprise des activits de production trangre. Cependant, le nombre de coproductions officielles avec l'tranger a continu sa chute avec une rduction de 177 millions de dollars en 2005-2006. Le march des prventes l'tranger est galement la baisse aprs avoir connu des annes exceptionnelles dans les annes 1990. La valeur d'exportation de la production cinmatographique canadienne4 a tripl pour se chiffrer 88 millions de dollars.

La production cinmatographique et tlvisuelle a t la source de 124 300 emplois quivalents temps plein dont plus de 8 600 emplois directs et indirects grce au secteur de la production cinmatographique seulement. Le PIB rel attribuable au groupe des industries du film et de la vido a augment de 1,5% en 2005-2006.

Un des principaux risques auquel fait face l'industrie canadienne de la production cinmatographique et tlvisuelle au Canada est la hausse constante des cots de production combine la stagnation du financement public et priv. En effet, la haute dfinition, l'interactivit et la mise en forme que ncessitent les nouvelles plateformes de distribution font monter les cots alors que les nouveaux apports financiers sont trs minimes. Ces deux facteurs entranent donc une baisse de production. Avec la fragmentation des marchs, l'investissement tranger dans le domaine cinmatographique et audiovisuel au Canada ainsi que les prventes internationales sont la baisse. Ces facteurs privent les producteurs d'importantes sources de revenus et rehaussent l'importance des divers programmes gouvernementaux pour le financement de productions audiovisuelles.

Tous ces lments affectent non seulement les producteurs privs, mais ont galement une incidence sur les oprations de l'Office national du film.

Le genre documentaire

La rputation d'excellence du Canada dans le genre documentaire n'est plus faire, ces derniers tant souvent prims pour l'loquence de leur caractre social. Le volume total de production de documentaires a continuellement augment depuis le dbut des annes 2000 et s'tablissait 383 millions de dollars la fin du dernier exercice. La majorit des documentaires produits l'taient premirement pour le march de la tlvision.

Bien que la vaste majorit des œuvres cinmatographiques canadiennes tournes pour le cinma soient des œuvres de fiction, 3% de celles-ci taient des documentaires totalisant 11 millions de dollars. Ces rsultats expliquent que seulement 5 des 80 œuvres cinmatographiques destines aux salles taient des documentaires. Depuis 2003-2004, il y a eu une rgression constante du volume de production pour le documentaire canadien, passant de 24 millions en 2003-2004 11 millions en 2005-2006, ce qui explique la baisse de 50% du nombre de documentaires destins au cinma entre 03-04 et 05-06. la lumire de l'augmentation de l'intrt l'chelle mondiale pour le genre documentaire depuis le succs de films tels que Bowling for Columbine ou the Inconvenient Truth, et des œuvres canadiennes comme Les voleurs d'enfance et Manufactured Landscapes ces chiffres semblent premire vue surprenants. Cependant, le financement du long mtrage documentaire ne bnficiait pas d'autant de ressources dans le pass que celui des œuvres de fiction. Tlfilm Canada a inscrit en 2006-2007, titre exceptionnel, ce genre parmi ceux soutenus par le Fonds du long mtrage du Canada. L'industrie du documentaire estime qu'il faut un budget de plus d'un million de dollars pour raliser un long mtrage documentaire et assumer la publicit ncessaire pour accroitre l'auditoire pour ce type de film. Selon les conclusions de l'industrie du documentaire si on veut en faire (le documentaire) un lment permanent du cinma canadien -et perptuer ainsi la longue tradition d'excellence dont jouit le pays dans ce genre cinmatographique, il faut tablir un programme (de financement) spcial qui pourra soutenir la production d'une liste de films chaque anne.5

Dans un pareil contexte, l'ONF souligne l'importance du genre documentaire pour l'industrie cinmatographique canadienne et prend des mesures concrtes pour soutenir la cration d'œuvres canadienne. Il joue un rle unique et essentiel dans la distribution de documentaires, entre autres, en distribuant les films qu'il produit, coproduit et distribue pour le compte des producteurs indpendants. L'ONF met la disposition de l'industrie un savoir-faire unique qui allie crativit et innovation technologique. L'Office a fait des documentaires d'opinion une de ses priorits oprationnelles, car la population veut voir des films qui l'aident mieux comprendre les enjeux qui la touchent. Les documentaires de l'ONF sont un outil important pour favoriser la rflexion au sein de la population canadienne et des divers intervenants des milieux politiques, conomiques et sociaux.

La transition au numrique

Le 17 mai dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des tlcommunications canadiennes (CRTC) modifiait sa rglementation l'gard des tldiffuseurs conventionnels et fixait au 31 aot 2011 la date laquelle les tldiffuseurs canadiens devront diffuser uniquement des signaux en mode numrique. Dans son avis public, le CRTC constatait que la transition la tldiffusion numrique/HD progressait lentement au Canada - surtout par rapport aux tats-Unis qui a fix au 17 fvrier 2009 la fin de la transmission en mode analogique de tous les signaux de la tlvision en direct. Pour leur part, les tats membres de l'Union europenne ont entre 2008 et 2012 pour passer de la transmission analogique la transmission numrique. Au Royaume-Uni, la suppression du service analogique commencera en 2008 et tout service analogique aura cess avant 20126.

Le Conseil a aussi expliqu qu'il craignait que les tlspectateurs canadiens ne puissent avoir accs qu' une faible quantit d'missions canadiennes en HD. Ces derniers pourraient alors se tourner vers des services trangers, avec pour corollaire la possibilit qu'il soit difficile de les rorienter vers des services canadiens mme lorsque ceux-ci proposeront un plus grand nombre d'missions canadiennes en HD7.

titre de producteur public, l'ONF doit se prparer bien avant qu'une date d'arrt ne soit fixe au Canada. Pour tre prt en 2009-2010, il doit produire tous ses documentaires et films d'animation en HD d'ici 2008-2009, puisque le cycle de production dure environ 18 mois.

De nouvelles plateformes de diffusion

Grce la numrisation, les Canadiens et Canadiennes peuvent, o qu'ils se trouvent, regarder films et missions de tlvision sur le support et sur la plateforme de leur choix : DVD, baladeur numrique, lecteur de vido mobile, diffusion Web ou autre. Mme si la rvolution numrique offre des possibilits extraordinaires aux maisons de production et aux distributeurs, elle pose aussi d'normes difficults. L'ONF se prpare cette rvolution depuis quelques annes dj en crant des partenariats et en menant des recherches sur la qualit de l'image, les modes de transfert innovateurs, l'accessibilit et la diffusion en vue de la transition vers la technologie numrique. Durant les prochaines annes, la multiplication des formats numriques posera de nombreux dfis l'ONF. La HD deviendra le format de tournage, de tldiffusion et de distribution incontournable sur les marchs canadiens et trangers. Sans capacit de production HD et de distribution numrique sur plateformes multiples, l'Office mettrait en pril son mandat et ses activits de distribution, et ses revenus pourraient accuser une forte baisse.

L'ONF doit rapidement adapter sa chane de production, ses stratgies de distribution et les mthodes de gestion de sa collection pour s'assurer de satisfaire aux objectifs de son programme et conserver son rle de chef de file auprs de ses partenaires et de la population canadienne. Toutefois, les cots sont importants pour l'industrie prive comme pour l'organisation. Cette transition reprsente un dfi de taille.