Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Agence de la santé publique du Canada

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».

Section IV – Autres sujets d’intrt

Organigramme

Organigramme de l'Agence de la sant publique du Canada

Plan stratgique 2007-2012 : Information, savoir, action

En 2006-2007, l’Agence a labor un tout premier plan stratgique qui encadrera ses orientations au cours des cinq prochaines annes. Le plan stratgique fixe les priorits atteindre au niveau des politiques et des programmes. De plus, il dfinit les secteurs en fonction desquels l’Agence articulera ses efforts et ses ressources l’appui de telles priorits. Munie d’orientations stratgiques et de priorits claires, l’Agence disposera d’un cadre de politiques pour s’assurer que ses plans d’activits annuels soient dment intgrs, que ses ressources soient centres en consquence et que son travail tout entier repose sur une planification intgre des ressources humaines de mme que sur une structure de responsabilisation claire. En outre, le plan stratgique dote l’Agence des assises ncessaires pour procder l’examen critique de tous ses programmes et pour prendre des dcisions en matire de rationalisation, de raffectation, de rajustement et de ringnierie, par souci d’amliorer la gestion et d’assurer la prestation efficace des programmes.

Le plan stratgique de l’Agence nonce trois objectifs :

  1. Anticiper et combler les besoins sanitaires des Canadiens
    l’appui de cet objectif stratgique, l’Agence privilgiera un certain nombre de priorits qui faonnent sa capacit de rduire les ingalits en matire de sant et qui contribuent renforcer les capacits en sant publique. L’atteinte de cet objectif dpendra de la capacit de l’Agence de raliser efficacement son mandat, de maintenir sa crdibilit et d’amliorer sa rputation, dj excellente. cet gard, les priorits relatives aux politiques et aux programmes correspondent des domaines dans lesquels l’Agence a rsolument dcid de progresser au cours des cinq prochaines annes, plus prcisment en s’attaquant aux grands dfis de sant publique, aux principaux dterminants de la sant, aux ingalits en matire de sant qui frappent les Autochtones, les enfants et les personnes ges de mme qu’aux lacunes touchant les capacits en sant publique.
  2. S’assurer que les interventions reoivent l’appui de fonctions intgres d’information et de savoir
    L’Agence centrera ses programmes et ses activits de recherche afin d’appuyer l’atteinte des priorits tablies conformment au premier objectif. La russite de cette dmarche dpendra de l’amlioration du lien entre les fonctions d’information et de savoir de l’Agence, d’une part, et les mesures qu’adopte cette dernire d’autre part.
  3. Poursuivre le dveloppement des effectifs professionnels et dvous de l’Agence en leur offrant les outils et le leadership ncessaires et en instaurant une culture favorable
    Pour continuer de dispenser des programmes, des conseils et des activits de recherche de qualit en matire de sant publique, l’Agence doit veiller ce que la structure et les ressources humaines reoivent tout l’appui ncessaire en termes d’organisation, de gestion et de culture. L’objectif consiste s’assurer que l’Agence soit en bonne posture et qu’elle dispose des moyens requis pour atteindre les deux objectifs prcdents. Bref, il s’agit d’tablir une gestion adquate pour fournir des rsultats conformes aux priorits.

En s’efforant de raliser ces objectifs, l’Agence tentera de susciter une participation encore plus grande de la part de ses nombreux partenaires, dont Sant Canada et les autres membres du portefeuille de la Sant, les autres ministres fdraux, les provinces et les territoires, les diffrents intervenants ainsi que les organisations non gouvernementales. En travaillant de manire concerte l’atteinte des priorits dcrites dans le plan stratgique, l’Agence occupera une position privilgie pour donner corps efficacement la vision que partagent le ministre de la Sant et le gouvernement du Canada : des Canadiens et des collectivits en sant dans un monde plus sain.

Planification d’activits ministrielle

En 2006‑2007, l’Agence a fait des progrs en ce qui touche son tout premier plan d’activits ministriel, initiative importante conue pour faciliter la mise de l’avant du plan stratgique quinquennal. Les secteurs de programme et de soutien ont dfini leurs objectifs, cern les dfis auxquels ils font face et formul des stratgies en vue la mise au point d’un premier plan d’activits pour l’Agence. De plus, ils ont pos les jalons d’un processus annuel efficace de planification des activits.

Par ailleurs, une mthode de planification intgre des ressources humaines et des activits a t labore afin d’aider l’Agence combler les besoins courants et futurs de personnel, grce l’examen des effectifs en poste, la prvision des obligations de travail et la conduite d’une analyse d’carts permettant d’valuer la capacit de l’Agence de concrtiser ses plans et d’atteindre ses priorits. La dmarche de planification a donn lieu d’intenses analyses et rflexions stratgiques au sein des groupes organisationnels de l’Agence. La conception de la mthode de planification intgre des ressources humaines et des activits a concid avec l’examen organisationnel et la restructuration de l’Agence, qui mettait encore la dernire main son plan stratgique quinquennal. La cration d’un plan complet et cohrent de planification intgre des ressources humaines et des activits pour l’Agence est prvue pour 2007-2008.

Gestion des ressources humaines

Pour soutenir l’efficacit des communications et des consultations patronales-syndicales, l’Agence a mis au point une structure qui, en fin d’exercice 2006-2007, comptait deux tribunes consacres aux questions patronales-syndicales : le Comit national de consultation patronale-syndicale (CNCPS) et le Comit de consultation patronale-syndicale sur les ressources humaines (CCPSRH). Une fois cr, le CNCPS a convoqu une runion en 2006-2007. De mme, le CCPSRH a organis une runion portant sur diffrents sujets, laquelle a permis d’aborder et de faire avancer d’importants dossiers.

Des indices manifestes, recueillis la suite de la cration des deux comits, tmoignent d’un changement de position de la direction l’gard des consultations et des communications avec les agents ngociateurs. Auparavant, les cadres se montraient circonspects l’ide de consulter les agents ngociateurs ou de les aviser de questions ayant une incidence sur leurs membres. Cependant, la mise sur pied des comits a amorc un changement soutenu en faveur d’une transparence et d’une ouverture accrues l’gard non seulement du dialogue avec les agents ngociateurs, mais aussi du consentement faire participer ces derniers la prise de dcision de mme qu’ l’laboration conjointe des politiques et des procdures.

L’Agence a ralis d’importants progrs en ce qui touche la formation des gestionnaires au nouveau rgime de dotation tabli par la Loi sur la modernisation de la fonction publique, conformment l’exigence de dlgation des pouvoirs de dotation. la suite de cette formation, les gestionnaires ont ragi avec ouverture d’esprit l’ide de participer davantage au processus de nomination, d’exercer une plus grande responsabilit l’gard des dcisions de dotation ainsi que de recevoir une formation et de l’information sur les tendances et les approches nouvelles.

Toujours en rapport avec la dotation, on a procd l’examen de l’applicabilit et de l’efficacit des politiques ministrielles conues pour rgir la mise en œuvre de la nouvelle Loi sur l’emploi dans la fonction publique l’Agence. Cet examen a men l’instauration d’une nouvelle politique sur les nominations intrimaires de mme qu’ la modification des politiques existantes de dotation, en vue de maintenir une cohrence interne en ces matires.

En 2006-2007, au titre du renforcement de la capacit interne de l’Agence de raliser son mandat, on a procd l’examen approfondi des services de ressources humaines dispenss par Sant Canada conformment au protocole d’entente conclu entre ce ministre et l’Agence. Il s’agissait du premier exercice du genre depuis la cration de l’Agence de la sant publique du Canada, en septembre 2004. Portant sur les bureaux de la rgion de la capitale nationale, sur le pilier de Winnipeg et sur les bureaux rgionaux de tout le Canada, l’examen avait pour but de s’assurer que les services offerts soient bien inspirs sur le plan des activits des deux parties dans le contexte du portefeuille de la Sant, et ce, tant sur le plan de l’efficacit que de la reddition de comptes et de l’efficience. L’examen a permis l’Agence de franchir de nouvelles tapes en ce qui touche la mise en place d’une infrastructure propre lui permettant de dispenser des services de ressources humaines l’interne. Ainsi, en fin d’exercice, elle avait pris l’entire charge de ses politiques de ressources humaines, de ses relations de travail et de la planification de ses ressources humaines — fonctions dont la gestion est dsormais indpendante de Sant Canada.

Dveloppement durable

La vrificatrice gnrale du Canada a demand que les dossiers horizontaux soient mieux dirigs. Donnant suite au leadership exerc par le gouvernement fdral, la premire stratgie complte de dveloppement durable de l’Agence formule des engagements qui sont centrs sur les buts, objectifs et lignes directrices du gouvernement fdral en matire de dveloppement durable. La Stratgie de dveloppement durable 2007-2010 de l’Agence englobe les recommandations de la commissaire l’environnement et au dveloppement durable relatives l’atteinte de progrs dmontrs en matire de dveloppement durable ainsi qu’ l’adoption d’une approche axe sur les rsultats pour la gestion des initiatives de dveloppement durable. De plus, la Stratgie favorise le concept d’horizontalit en dmontrant l’intgration des considrations conomiques, sociales et environnementales dans un cadre de sant publique. Dans sa Stratgie de dveloppement durable, l’Agence s’engage collaborer avec d’autres intervenants — notamment Sant Canada, l’initiative Transport actif de Transports Canada et les membres du Northern Antibiotic Resistance Partnership — de mme qu’ coordonner son travail avec le leur.

La mise au point finale de la stratgie de dveloppement durable a inspir les activits de gestion du risque de l’Agence, car elle a permis de cerner des possibilits d’attnuation des risques par le biais des engagements en matire de dveloppement durable.

Cadre de communication des risques

L’administrateur en chef de la sant publique a procd au lancement du cadre de communication stratgique des risques, assorti d’un guide connexe. Cet outil nouveau et particulier est conu pour aider l’Agence faire de la communication stratgique des risques un lment d’une gestion concrte du risque.

Aux employs de l’Agence qui travaillent la gestion et la communication des risques, le cadre et le guide procurent un processus scientifique qui appuie la prise de dcisions efficaces. Les outils et les mthodes qui y sont associs s’avrent indispensables la planification et l’exercice d’une communication fructueuse des risques, cette dernire tant vue comme partie intgrante d’une fonction dcisionnelle efficace qui englobe les intervenants et, en bout de ligne, le public canadien.

La mise au point du cadre et du guide s’est chelonne sur trois ans. Un projet pilote a d’abord t men avec succs Sant Canada en 2005. Par la suite, le Conseil excutif de l’Agence a approuv le cadre et autoris sa mise en œuvre l’chelle de l’organisation.

En tant que groupe charg de promouvoir l’adoption et la mise en œuvre de la communication des risques stratgiques l’chelle de toute l’Agence, la Direction des communications a commenc fournir une orientation et un appui quant la manire d’appliquer le cadre. La formation en cette matire a dbut pour les employs des quipes de communications, de politiques et de programmes qui collaborent aux dossiers lis au risque. Des plans de mise en œuvre intgrale, par le biais de la formation des intresss et de l’application du cadre, ont t tablis en vue d’intgrer la communication des risques stratgiques l’approche que prne l’Agence pour garantir l’efficacit de la prise de dcision et des communications.

Centre d’excellence en valuation et en conception de programmes

En 2006‑2007, le Centre d’excellence en valuation et en conception de programmes de l’Agence a constitu un comit consultatif de l’valuation dont la prsidence est assure par l’administrateur en chef adjoint de la sant publique et qui compte cinq autres membres votants. Le dirigeant de la vrification y sige galement, mais sans droit de vote. Les membres sont notamment chargs d’examiner des rapports d’valuation, de les recommander l’administrateur en chef de la sant publique (ACSP), d’examiner les rponses et les plans d’action de la direction et de les recommander l’ACSP, de surveiller l’laboration et la mise en œuvre d’une politique d’valuation pour l’Agence, de se pencher sur l’efficacit de la fonction d’valuation l’Agence ainsi que d’examiner le plan d’valuation fond sur le risque tabli par l’Agence et de le recommander l’ACSP. En 2006‑2007, le comit a revu cinq rapports d’valuation portant sur les programmes de l’Agence et les a recommands l’ACSP, pour prsentation ultrieure au Secrtariat du Conseil du Trsor.

Par ailleurs, le Centre d’excellence en valuation et en conception de programmes a entrepris un important travail en vue de la mise au point d’un plan quinquennal d’valuation fond sur le risque, conformment aux exigences du Secrtariat du Conseil du Trsor. Ce plan veillera notamment ce que la prestation des programmes de l’Agence s’accompagne d’orientations et de conseils au meilleur niveau, compte tenu du calendrier des valuations venir et du niveau estimatif de risque associ chaque programme.

Programme de perfectionnement des employs du groupe conomique et services de sciences sociales (ES)

La mise en œuvre du programme de perfectionnement des employs du groupe ES s’est poursuivie. Ce programme de recrutement et de perfectionnement professionnel cible les membres du personnel de l’Agence faisant partie du groupe ES. Une premire campagne de recrutement externe a eu lieu, et les candidats qualifis sont censs entreprendre leur affectation au courant du nouvel exercice.

Nouvelle architecture des activits de programme pour 2007‑2008

En 2005-2006, l’Agence comptait un seul rsultat stratgique et une seule activit de programme. Une architecture des activits de programme amliore, devant entrer en vigueur en cours d’exercice 2007‑2008, a t labore afin de reflter les responsabilits de l’Agence et d’tablir des rapports plus dtaills sur les ralisations et sur l’utilisation des ressources. Les plans de mise au point des autres lments de la Structure de gestion, des ressources et des rsultats de l’Agence ont t rviss, de sorte que le calendrier s’inscrive dans la dmarche en cours l’chelle de l’administration fdrale, laquelle devrait tre mene terme en 2007-2008.


TABLEAU DE CONCORDANCE

 

2006-2007

2007-2008

Rsultat stratgique

Une population plus en sant grce des mesures de promotion de la sant et de prvention des maladies et des blessures

Des Canadiens en meilleure sant et un renforcement des capacits en sant publique

Activits de programme

Sant de la population et sant publique

Promotion de la sant

Prvention et contrle des maladies

Mesures et interventions d’urgence

Renforcement des capacits en sant publique

Services internes


 


Activits de programme pour 2007-2008

Descriptions des activits de programme

Promotion de la sant

Avec le concours de ses partenaires, l’Agence de la sant publique du Canada appuie des mesures efficaces de promotion de modes de vie sains et traite des principaux dterminants de la sant et des facteurs de risques majeurs des maladies chroniques, et ce, en contribuant au dveloppement des connaissances, en favorisant la collaboration et en amliorant l’change d’information entre les secteurs et les administrations.

Prvention et contrle des maladies

Avec le concours de ses partenaires, l’Agence dirige les efforts du gouvernement fdral et met en œuvre des initiatives pancanadiennes visant protger la sant publique l’chelle nationale et internationale. Au nombre de ces initiatives figurent les suivantes :

  • exercer une surveillance, mener des enqutes et prsenter des rapports sur les maladies, les blessures, les risques pour la sant et l’tat gnral de la sant publique au Canada et l’chelle internationale;
  • appuyer le dveloppement des connaissances, la collaboration intersectorielle et internationale ainsi que l’laboration de politiques et de programmes visant la prvention, le contrle et l’attnuation de l’incidence des maladies et des blessures.

Mesures et interventions d’urgence

L’Agence de la sant publique du Canada agit comme un pivot en matire de prvention, de prparation, d’intervention et de rtablissement de la situation dans un contexte de risques et de complications sanitaires provoqus par les catastrophes naturelles ou d’origine humaine. L’Agence applique les dispositions lgislatives et rglementaires de la Loi sur la mise en quarantaine et collabore avec ses partenaires internationaux pour reprer les closions de maladies mergentes partout dans le monde. Exerant un leadership en ce qui touche l’identification des menaces nouvelles pour la sant et la scurit des Canadiens ainsi que les mesures d’intervention par la surveillance, l’analyse et la gestion des risques, l’Agence travaille de concert avec Sant Canada, d’autres ministres fdraux, les provinces et territoires, les organisations internationales et le secteur bnvole et communautaire pour identifier, dvelopper et mettre en œuvre les priorits associes une bonne prparation. L’Agence de la sant publique du Canada gre et appuie le dveloppement des plans d’urgence en matire de sant pour les catastrophes naturelles et d’origine humaine, y compris le plan national d’intervention en cas de grippe. L’Agence s’affaire activement dvelopper et parrainer des programmes de formation en prparation aux situations d’urgence et coordonne les efforts antiterroristes pour intervenir en cas d’accidents ou d’activits terroristes impliquant des substances dangereuses. Chef de file en matire de bioscurit, l’Agence est prte fournir des services sociaux et de sant en cas d’urgence et gre la Rserve nationale de secours contenant du matriel allant de trousses pour traumatismes jusqu’ des hpitaux d’urgence de 200 lits.

Renforcement des capacits en sant publique

En concertation avec ses partenaires nationaux et internationaux, l’Agence dveloppe et fournit des outils, des applications, des pratiques, des programmes et une vision qui appuient et renforcent les capacits des praticiens de premire ligne de la sant publique partout au Canada. L’Agence facilite et appuie la cration de rseaux avec les provinces, les territoires et les autres partenaires et intervenants pour atteindre les objectifs en matire de sant publique. Le travail de l’Agence amliore les pratiques de sant publique, accrot la capacit des ressources humaines au sein des administrations, contribue au dveloppement des connaissances et des systmes d’information et appuie un systme lgislatif et de politique en matire de sant publique qui volue au rythme des attentes et des besoins changeants de la population.


Abrviations utilises dans le prsent rapport


Abrviation

Signification

ACDI

Agence canadienne de dveloppement international

ACRCS

Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer du sein

ACSP

Administrateur en chef de la sant publique

APEC

Forum de coopration conomique Asie-Pacifique

ASPC

Agence de la sant publique du Canada

C. difficile

Clostridium difficile

CAREID

Canada-Asia Regional Emerging Infectious Diseases (projet)

CARMEN

Conjunto do Acciones para la Reduccion Multifactorial de las Enfermedades No Tranmisibles (initiative de l’OPS)

CCES

Consortium conjoint pour les coles en sant

CCNI

Comit consultatif national de l’immunisation

CICPE

Crdit d’impt pour la condition physique des enfants

CLSE

Comportements lis la sant des enfants d’ge scolaire

CMIU

Centre de mesures et d’interventions d’urgence (sous-unit de l’Agence)

CNC

Centre national de collaboration

COU

Centre d’oprations d’urgence

CPCMC

Centre de prvention et de contrle des maladies chroniques (sous-unit de l’Agence)

CPCMI

Centre de prvention et de contrle des maladies infectieuses

CPS

Centre pour la promotion de la sant (sous-unit de l’Agence)

DGMIMU

Direction gnrale des maladies infectieuses et des mesures d’urgence (sous-unit de l’Agence)

DGPSPOR

Direction gnrale de la pratique en sant publique et des oprations rgionales (sous-unit de l’Agence en 2006‑2007)

DSPTR

Division des services de paiement de transfert et de la responsabilisation (sous-unit de l’Agence)

DSS

Dterminants sociaux de la sant

EISU

quipe d’intervention sanitaire d’urgence

ETCAF

Ensemble des troubles causs par l’alcoolisation fœtale

EURO

Bureau rgional de l’OMS pour l’Europe

GCSP

Gnrateur de cartes en sant publique

GECMT

Groupe d’experts en contrle des maladies transmissibles

GMVS

Groupe des modes de vie sains

GRC

Groupe de rfrence canadien

ICCS

Initiative canadienne sur le cancer du sein

ICIS

Institut canadien d’information sur la sant

ICRCPMV

Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie

ITS

Infection transmise sexuellement

LLZOA

Laboratoire de lutte contre les zoonoses d’origine alimentaire (sous-unit de l’Agence)

LNM

Laboratoire national de microbiologie (sous-unit de l’Agence)

MNT

Maladie non transmissible

OBNS

Organisme bnvole national de sant

OMS

Organisation mondiale de la sant

ONG

Organisation non gouvernementale

OPS

Organisation panamricaine de la sant (bureaux rgionaux de l’OMS pour les Amriques)

PAPACUN

Programme d’aide prscolaire aux Autochtones dans les collectivits urbaines et nordiques

PCAP

Programme de contributions l’activit physique

PCCC

Partenariat canadien contre le cancer

PCSIN

Programme canadien de surveillance des infections nosocomiales

PICRA

Programme intgr canadien de surveillance de la rsistance aux antimicrobiens

PNIPMNT

Programme national intgr de prvention des maladies non transmissibles

PNSME

Programme national de surveillance des maladies entriques

RCS

Rseau canadien de la sant

RMISP

Rseau mondial d’information en sant publique

RNA

Rserve nationale d’antiviraux

RNS

Rserve nationale de secours

RPSP

Rseau pancanadien de sant publique

SCD

Stratgie canadienne sur le diabte

SCHIRPT

Systme canadien hospitalier d’information et de recherche en prvention des traumatismes

SCLC

Stratgie canadienne de lutte contre le cancer

SCT

Secrtariat du Conseil du Trsor

SISPi

Systme d’information en sant publique intgr

SNSD

Systme national de surveillance du diabte

SPC

Scurit publique Canada

SPVP

Secrtariat des prparatifs en vue d’une pandmie (sous-unit de l’Agence)

SRAS

Syndrome respiratoire aigu svre

VNO

Virus du Nil occidental

VPH

Virus du papillome humain