Guide de mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Table des matières

Préface

Ce document a pour but d'aider les ministères du gouvernement du Canada en leur proposant des outils et des solutions et en leur donnant des instructions pour améliorer la facilité d'emploi des sites Web. Il s'agit d'un document d'appoint qui doit être lu parallèlement à la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web.

Le Guide de mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web donne des instructions aux cadres supérieurs ministériels, aux dirigeants principaux de l'information, aux chefs des communications, aux gestionnaires de sites Web, aux spécialistes fonctionnels du Web et aux centres d'expertise quant à leurs responsabilités et à leurs rôles respectifs.

En particulier, les cadres supérieurs ministériels (CSM) sont responsables de la supervision et du suivi de la mise en œuvre des mesures prévues dans la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web (la Norme), incluant les produits qu'ils sont censés livrer selon la Norme, et de veiller à ce que les échéances qu'elle fixe soient respectées.

La Norme sur la facilité d'emploi des sites Web est une des trois nouvelles normes qui viennent remplacer la Normalisation des sites Internet (NSI) 2.0; les deux autres sont la Norme sur l'accessibilité des sites Web et la Norme d'interopérabilité du Web.

Section 1 : Introduction - Objet

Le Guide de mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web est le pendant de la Norme elle-même; il contient des détails relatifs à la mise en œuvre de la Norme sur une période de deux ans, sur les rôles et les responsabilités des cadres supérieurs ministériels (CSM), des dirigeants principaux de l'information (DPI), des chefs des communications, des gestionnaires de sites Web, des spécialistes fonctionnels du Web et des centres d'expertise ainsi que sur les approches et les mécanismes que ceux­ci pourront employer pour mettre la Norme en œuvre. Le document appuie l'engagement du gouvernement du Canada à l'égard de la facilité d'emploi des sites Web et d'une approche axée sur la clientèle pour la conception des sites et applications Web. Le document doit être lu en entier.

The Guidance on Implementing the Standard on Web Usability is a companion piece to the Standard on Web Usability (Standard) by providing details on implementing the Standard over a two year period; roles and responsibilities; approaches and mechanisms for use by Senior Departmental Officials (SDOs), Chief Information Officers (CIOs), Heads of Communications, Web Managers, functional specialists and Centres of Expertise. This document supports the Government of Canada's (GC) commitment to Web usability and a client-centred approach for developing websites (including Web applications). This document is intended to be read in its entirety.

Contexte

En mai 2000, le Conseil du Trésor a approuvé son premier ensemble de normes d'accessibilité au Web, soit la Normalisation des sites Internet 1.0, ou « NSI 1.0 ». Ces normes visaient à renforcer l'identité, la présence, la visibilité et l'accessibilité du gouvernement du Canada en ligne, en vue d'appuyer l'adoption d'une approche axée sur le client.

En décembre 2006, la NSI 1.0 a été remplacée par la « NSI 2.0 » pour tenir compte des pratiques exemplaires et, à la suite de consultations, pour profiter collectivement des leçons tirées de la mise en œuvre de la NSI 1.0 dans les sites Web du gouvernement du Canada, et notamment dans les applications Web. La NSI 2.0 est entrée en vigueur le 1er janvier 2007. Elle s'est appliquée immédiatement aux nouveaux sites et nouvelles applications Web du gouvernement du Canada introduits à partir de cette date, mais un échéancier de mise en œuvre de deux ans a été prévu pour les sites et applications Web qui existent déjà. Ces derniers devaient être conformes à la NSI au plus tard le 31 décembre 2008.

En janvier 2010, le secrétaire du Conseil du Trésor a annoncé que les normes de la NSI 2.0 seraient mises à jour. Elles seraient remplacées par trois nouvelles normes, soit la Norme sur l'accessibilité des sites Web, la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web et la Norme sur l'interopérabilité du Web. Cela signalait, en ce qui concerne la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, l'intention du gouvernement de faciliter la tâche des personnes et des entreprises qui cherchent et utilisent de l'information et des services dans ses sites et applications Web.

Section 2 : La Norme sur la facilité d'emploi des sites Web - Une nouvelle approche

La Norme définit la facilité d'emploi des sites Web comme suit :

La mesure dans laquelle des utilisateurs précis peuvent trouver, comprendre et utiliser des renseignements et des services en ligne. La facilité d'emploi d'un site Web peut être mesurée grâce à l'évaluation de l'efficacité et de l'efficience avec lesquelles les utilisateurs peuvent exécuter des tâches précises en ligne.

La Norme vise à ce que le niveau de facilité d'emploi des sites et applications Web du GC soit élevé. Elle s'applique à tous les ministères énumérés aux annexes I, I.1 et II de la Loi sur la gestion des finances publiques.

Conception axée sur l'utilisateur

La facilité d'emploi est fonction de l'objectif et du public cible d'un site Web. L'utilisation de pratiques exemplaires comme celles qui sont propres à la Conception axée sur l'utilisateur sont recommandées. Voici quelques exemples de ces pratiques exemplaires :

  1. Axer la conception sur les utilisateurs et les tâches
    • Déterminer les utilisateurs actuels ou escomptés.
    • Définir leurs principales exigences.
    • Définir le contexte dans lequel les utilisateurs se serviront du site ou de l'application Web.
  2. Mesurer la facilité d'emploi de façon empirique
    • Déterminer comment la réussite sera évaluée.
    • Mesurer la facilité d'emploi pendant l'ensemble du cycle de création Web.
  3. Modifier les sites Web (y compris les applications)
    • Se fonder sur des mesures empiriques.
    • Apporter des modifications en tenant compte des commentaires, des contraintes techniques et des considérations relatives aux activités.

Des mécanismes aidant à appliquer les pratiques exemplaires susmentionnées peuvent être obtenus par les divers moyens énumérés dans la section « Écouter et évaluer » de la Politique de communication.

Noms de domaines

La Norme exige que tous les sites Web du gouvernement du Canada soient conformes aux exigences relatives aux noms de domaines figurant à l'annexe B. Outre le fait qu'ils doivent utiliser au moins l'un des formats de nom de domaines figurant aux exigences 1.2.1 et 1.2.2, les ministères peuvent également opter pour des noms bilingues ayant un trait d'union ou des acronymes (par exemple, www.pco-bcp.gc.ca, www.tpsgc-pwgsc.gc.ca ou www.jeunesse-youth.gc.ca). Ces noms de domaines doivent satisfaire aux sections 1.4, 1.5, et 1.6 de l'annexe B de la Norme.

Éléments de mise en page et de conception des pages Web

La Norme sur la facilité d'emploi des sites Web présente une structure de base pour les éléments de mise en page et de conception des pages Web. La structure de base facilite l'application des éléments visuels et identificateurs du gouvernement du Canada.

Le Programme de coordination de l'image de marque (PCIM) est responsable de prescrire les éléments visuels et identificateurs utilisés dans l'ensemble des sites et applications Web du gouvernement. Les éléments visuels et identificateurs sont, entre autres, le mot-symbole « Canada », la signature du PCIM, la feuille d'érable, l'arrière-plan et les couleurs. Les éléments visuels et identificateurs ne sont pas inclus dans la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, mais ils sont disponibles dans la section du site Web du SCT réservée au PCIM.

La figure 1 présente un résumé de haut niveau des éléments de mise en page et de conception qui sont prescrits dans la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web en plus de désigner les éléments visuels et identificateurs du gouvernement du Canada prescrits par le PCIM. Veuillez noter que les exigences supplémentaires pour les avis figurant dans les sites Web et pages Web ainsi que les adresses Internet ne se trouvent pas dans la figure 1 mais peuvent être consultées dans la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web.

Figure 1 : Résumé des éléments de mise en page et de conception
La Figure 1 : Résumé des éléments de conception et de mise en page est une image de conception filaire indiquant les éléments obligatoires tels que décrit dans le texte précédent.

Éléments du site Web (prescrits par la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web)

  1. Titre du site (lien vers l'accueil)
  2. Hyperliens pour la sélection du langage
  3. Fil d'Ariane
  4. Recherche
  5. Priorités du GC sur la page d'accueil du ministère
  6. Date de modification
  7. À propos de nous
  8. Nouvelles
  9. Contactez-nous
  10. Restez branchés
  11. Avis
  12. Transparence

Éléments visuels et identificateurs du GC (prescrits par le PCIM)

  1. Favoricône
  2. Signature du programme de coordination de l'image de marque du gouvernement du Canada
  3. Barre de navigation du GC
  4. Zone de la bannière
  5. Mot-symbole « Canada »
  6. Barre de navigation du site
  7. Écran de fond
  8. Bas de page du site
  9. Bas de page du GC

Les éléments visuels et identificateurs sont, entre autres, le mot-symbole « Canada », la signature du PCIM, la feuille d'érable, l'arrière-plan et les couleurs

Zones des pages Web

Les éléments visuels et identificateurs du gouvernement du Canada sont prescrits par le PCIM et font partie des zones suivantes : barre de navigation du gouvernement du Canada, zone de la bannière, arrière-plan, pas de page du site et bas de page du gouvernement du Canada.

En outre, les ministères ont un certain pouvoir et une certaine flexibilité en ce qui concerne les autres zones obligatoires de la structure de base des pages Web, soit la barre de navigation du site, la zone du fil d'Ariane, la zone du contenu, la zone de la date des dernières modifications et le bas de page du site. Par exemple :

  • les ministères peuvent contrôler le contenu, sauf dans le cas des pages d'accueil des sites ministériels où une section est réservée aux priorités du gouvernement;
  • les ministères peuvent décider de facteurs tels que le contenu de la barre de navigation du site;
  • les ministères peuvent déterminer s'il y a lieu d'inclure des hyperliens supplémentaires dans le bas de page du site.

La figure 2 illustre les zones obligatoires.

Figure 2 : Résumé des zones obligatoires de la structure de base des pages Web.
La Figure 2 : Résumé des zones obligatoires de la structure de base des pages Web fait état des zones à l'égard desquelles les ministères disposent d'une certaine marge de manœuvre tel que décrit dans le texte précédent.

Utilisation des icônes des médias sociaux

Les ministères peuvent utiliser les icônes de certains médias sociaux, soit Twitter et YouTube. Pour ce faire, il faut d'abord passer par un processus d'approbation. Les détails concernant le processus d'approbation sont inclus dans la page du processus d'approvisionnement au titre des médias sociaux dans GCPEDIA. Cette section sera mise à jour avec de nouvelles directives dès que d'autres renseignements seront disponibles.

Mise en œuvre

La Norme exige que tous les sites et applications Web du GC accessibles au public soient conformes au plus tard le 31 juillet 2013.

Même si les éléments visuels et les identificateurs prescrits par le PCIM pourraient éventuellement être modifiés, on prévoit que la présentation des pages Web restera la même.

Les ministères sont encouragés à se conformer simultanément à la Norme sur l'accessibilité des sites Web et à la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, s'il y a lieu, par exemple en adoptant une méthode « action unique », ce qui pourrait les aider à réduire les ressources requises pour se conformer aux deux normes.

Le Bureau des normes du Web appuie les ministères dans la mise en œuvre de la nouvelle mise en page et du nouveau concept en publiant la Boîte à outils de l'expérience Web, qui respecte la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web et à la Norme sur l'accessibilité des sites Web. La BOEW consiste en une série d'outils et de solutions toutes faites servant à concevoir et à assurer l'entretien d'applications et de sites Web novateurs à la fois accessibles, faciles d'emploi et interopérables.

Le contrôle de la conformité à la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web sera effectué au moyen de divers mécanismes tels que le Cadre de responsabilisation de la gestion (CRG). De plus amples renseignements concernant le contrôle de la conformité seront communiqués à une date ultérieure.

Section 3 : Orientations à l'intention des cadres supérieurs ministériels (CSM)

Le cadre supérieur ministériel (CSM) doit aider l'administrateur général à superviser la mise en œuvre et le suivi de l'application de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web dans son ministère. Voici une description de ses responsabilités, assortie d'une série de recommandations.

Responsabilités du CSM

  • Superviser la mise en œuvre par son ministère de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web et s'assurer que le ministère s'y conforme constamment. Cela peut signifier :
    • coordonner et superviser les activités liées à la facilité d'emploi des sites Web réalisées par le dirigeant principal de l'information (DPI), le chef des communications et les responsables de contenu;
    • mettre en place un mécanisme de gouvernance du Web dans l'ensemble du ministère pour suivre les progrès de la gestion du Web, le rendement et la conformité à la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web.
  • Signaler à l'administrateur général toutes les difficultés importantes concernant la mise en œuvre de la Norme.
  • Déterminer les enjeux liés à la conformité à la Norme ou au rendement en matière de facilité d'emploi des sites Web, et y remédier.
  • Présenter au Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) des rapports sur les questions de rendement, notamment au moyen de l'établissement de rapports sur la conformité.
  • Encourager le personnel dont il est responsable à participer à des groupes de travail interministériels qui font la promotion des priorités en matière de mise en œuvre de la Norme au moyen de l'élaboration de lignes directrices et d'outils.

En vue de faciliter la mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, les CSM voudront peut­être considérer les recommandations suivantes.

  • Intégrer les exigences de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, y compris les pratiques exemplaires connexes, aux processus ministériels de création Web.
  • Faire en sorte que les mécanismes de responsabilisation appropriés soient en place pour appuyer les efforts du ministère visant à se conformer à la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web.
  • Offrir aux gestionnaires de sites Web et aux spécialistes fonctionnels des possibilités de formation et d'apprentissage pour les aider à concevoir des sites et applications Web conformes à la Norme.
  • Réduire le contenu redondant, insignifiant et dépassé des sites et applications Web du ministère.

Liste de contrôle à l'intention du cadre supérieur ministériel (CSM)

En mettant en œuvre la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, avez-vous :

  • Supervisé la mise en œuvre de la Norme par votre ministère, et veillé à ce qu'il s'y conforme constamment?
  • Signalé à l'administrateur principal les difficultés importantes liées à la mise en œuvre de la Norme?
  • Défini les enjeux liés à la conformité à la Norme ou au rendement en matière de facilité d'emploi des sites Web?
  • Présenté au Secrétariat du Conseil du Trésor des rapports sur les questions de rendement, notamment au moyen de l'établissement de rapports sur la conformité?
  • Encouragé le personnel dont vous êtes responsable à participer à des groupes de travail interministériels qui font la promotion des priorités en matière de mise en œuvre de la Norme au moyen de l'élaboration de lignes directrices et d'outils?

Avez-vous considéré les possibilités suivantes?

  • Intégrer les exigences de la Norme, y compris les pratiques exemplaires connexes, aux processus ministériels de création Web.
  • Faire en sorte que les mécanismes de responsabilisation appropriés soient en place pour appuyer les efforts du ministère visant à se conformer à la Norme.
  • Offrir aux gestionnaires de sites Web et aux spécialistes fonctionnels des possibilités de formation et d'apprentissage pour les aider à concevoir des sites et applications Web conformes à la Norme.
  • Réduire le contenu redondant, insignifiant et dépassé des sites et applications Web du ministère.

Section 4 : Orientations à l'intention des dirigeants principaux de l'information (DPI)

Cette section décrit les rôles et les responsabilités du dirigeant principal de l'information (DPI) du ministère ou de son équivalent pour la mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, en ce qui concerne les logiciels et les systèmes ainsi que les sites et applications Web.

Responsabilités du DPI

  • S'assurer que les pages et applications Web dont il est responsable soient conformes à la Norme d'ici le 31 juillet 2013.
  • S'assurer que les logiciels et les systèmes achetés par le ministère permettent aux sites et applications Web d'être conformes aux exigences de la Norme, ou qu'ils peuvent être modifiés pour permettre aux sites et applications Web d'être conformes à la Norme. Les logiciels et systèmes concernés peuvent entre autres être des systèmes de gestion ou des outils d'édition.
  • Encourager le personnel dont il est responsable à participer à des groupes de travail interministériels qui font la promotion des priorités en matière de mise en œuvre de la Norme au moyen de l'élaboration de lignes directrices et d'outils.

Le DPI devrait appuyer le CSM en appliquant les instructions qui suivent pour la réalisation des activités et des produits livrables dont il est responsable.

  • Intégrer les exigences de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, y compris les pratiques exemplaires connexes, aux processus ministériels de création Web.
  • Faire en sorte que les processus de création Web ainsi que les logiciels et les systèmes connexes puissent être adaptés en fonction des commentaires des utilisateurs et de l'évolution de la technologie.
  • Veiller à ce que le personnel dont il est responsable possède les connaissances et le savoir-faire nécessaires pour se conformer à la Norme.
  • Réduire le contenu Web redondant, insignifiant et dépassé.

Veuillez consulter l'annexe B pour trouver les lois, les politiques et les publications pertinentes ainsi que d'autres sources liées au Web.

Liste de contrôle à l'intention des dirigeants principaux de l'information (DPI)

En mettant en œuvre la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, avez-vous :

  • Fait en sorte que les pages et applications Web dont vous êtes responsable soient conformes à la Norme d'ici le 31 juillet 2013?
  • Fait en sorte que les logiciels et les systèmes achetés par le ministère permettent aux sites et applications Web de se conformer aux exigences de la Norme, ou qu'ils puissent être modifiés pour permettre aux sites et applications Web de s'y conformer? Les logiciels et systèmes concernés sont, entre autres, des systèmes de gestion du contenu Web ou des outils d'édition.
  • Encouragé le personnel dont vous êtes responsable à participer à des groupes de travail interministériels qui font la promotion des priorités en matière de mise en œuvre de la Norme au moyen de l'élaboration de lignes directrices et d'outils?

Avez-vous considéré les possibilités suivantes?

  • Intégrer les exigences de la Norme, y compris les pratiques exemplaires connexes, aux processus ministériels de création Web.
  • Faire en sorte que les processus de création Web et les cycles de vie de la gestion de projet puissent s'adapter en fonction des commentaires des utilisateurs et de l'évolution de la technologie.
  • Faire en sorte que le personnel dont vous êtes responsable possède les connaissances et le savoir-faire requis pour se conformer à la Norme.
  • Réduit le contenu redondant, insignifiant et dépassé des sites et applications Web.

Section 5 : Orientations à l'intention des chefs des communications

Cette section décrit les rôles et les responsabilités du chef des communications du ministère ou de son équivalent en ce qui concerne la mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, et plus particulièrement le contenu Web.

Responsabilités du chef des communications :

  • S'assurer que les pages et applications Web dont il est responsable soient conformes à la Norme d'ici le 31 juillet 2013.
  • Encourager le personnel dont il est responsable à participer à des groupes de travail interministériels qui font la promotion des priorités en matière de mise en œuvre de la Norme au moyen de l'élaboration de lignes directrices et d'outils.
  • Faire en sorte que tous les noms de domaines soient approuvés, en consultation avec le Bureau du Conseil privé.
  • Veiller à ce que les hyperliens vers les priorités du gouvernement soient approuvés aux fins de placement sur les pages d'accueil des ministères.
  • Faire en sorte que les objectifs, les responsables de contenu et les publics cibles soient définis pour chacun des sites Web du ministère.
  • Faire en sorte que les éléments visuels et identificateurs du gouvernement du Canada soient utilisés dans les sites Web tel que prescrit par le PCIM.

Le chef des communications doit appuyer le CSM en appliquant les orientations qui suivent pour la réalisation des activités et des produits livrables dont il est responsable.

  • Envisager la mise en place d'un processus ministériel de supervision de la création et de la mise hors service des noms de domaines de sites Web. Lorsque possible, le chef des communications doit réduire le nombre de noms de domaines gérés par le ministère.
  • Superviser l'élaboration et la mise en œuvre d'une structure de navigation secondaire et d'une architecture de l'information appropriées pour le site Web du ministère.
  • Faire en sorte que le personnel dont il est responsable possède les connaissances et le savoir-faire nécessaires pour se conformer à la Norme.
  • Faire en sorte que l'ensemble du contenu Web publié dans le site Web du ministère soit rédigé dans un langage simple et adapté au public cible (p. ex., collectivité scientifique).
  • Faire en sorte que le format des documents convienne au Web, afin qu'ils soient faciles à trouver et à utiliser.
  • Intégrer les exigences de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web aux exigences administratives quand il s'agit de sélectionner ou d'acquérir de nouvelles technologies de communication ou de retenir les services d'entrepreneurs.
  • Procéder constamment à l'examen du contenu et à la gestion du contenu redondant, insignifiant et dépassé.

Consulter l'annexe B pour trouver les lois, les politiques et les publications pertinentes ainsi que d'autres sources liées au Web.

Liste de contrôle à l'intention des chefs des communications

En mettant en œuvre la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, avez-vous :

  • Fait en sorte que les pages Web (contenues dans des sites Web dotés d'applications) dont vous êtes responsable soient conformes à la Norme d'ici le 31 juillet 2013?
  • Encouragé le personnel dont vous êtes responsable à participer à des groupes de travail interministériels qui font la promotion des priorités en matière de mise en œuvre de la Norme au moyen de l'élaboration de lignes directrices et d'outils?
  • Fait en sorte que l'ensemble des noms de domaines soient approuvés, en consultation avec le Bureau du Conseil privé?
  • Veillé à ce que les hyperliens vers les priorités du gouvernement soient approuvés aux fins de placement sur les pages d'accueil des ministères?
  • Fait en sorte que les objectifs, responsables de contenu et publics cibles soient définis pour chacun des sites Web du ministère?
  • Fait en sorte que les éléments visuels soient utilisés dans les sites Web tel que prescrit par le PCIM?

Avez-vous envisagé les possibilités suivantes?

  • Mettre en place un processus ministériel de supervision de la création et de la mise hors service des noms de domaines des sites Web.
  • Superviser l'élaboration et la mise en œuvre d'une structure de navigation secondaire approuvée et d'une architecture de l'information appropriées pour le site Web du ministère.
  • Faire en sorte que le personnel dont vous êtes responsable possède les connaissances et le savoir-faire nécessaires pour se conformer à la Norme.
  • Faire en sorte que l'ensemble du contenu publié dans le site Web du ministère soit rédigé en un langage simple et soit adapté au public cible.
  • Faire en sorte que le format des documents convienne au Web, pour qu'ils soient faciles à trouver et à utiliser.
  • Intégrer les exigences de la Norme aux exigences administratives lorsqu'il s'agit de sélectionner et d'acquérir de nouvelles technologies de communication ou de retenir les services d'entrepreneurs.
  • Procéder constamment à l'examen du contenu et à la gestion du contenu redondant, insignifiant et dépassé.

Section 6 : Orientations pour les gestionnaires de sites Web, les spécialistes fonctionnels et les responsables de contenu Web

Cette section décrit les rôles et les responsabilités des gestionnaires de sites Web, des spécialistes fonctionnels et des responsables de contenu Web ou leurs équivalents en ce qui concerne la mise en œuvre de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web. Cette section concerne également les centres d'expertise.

Les gestionnaires de sites Web, spécialistes fonctionnels et responsables de contenu Web doivent :

  • s'assurer que les sites et applications Web dont ils sont responsables respectent les exigences législatives énoncées dans toutes les annexes de la Norme;
  • veiller à ce que les pages Web archivées contiennent un avis indiquant qu'il s'agit de contenu archivé;
  • intégrer les approches et principes relatifs à la facilité d'emploi au processus de création Web.

Les gestionnaires de sites Web, spécialistes fonctionnels et responsables de contenu Web doivent considérer les pratiques exemplaires décrites ci-dessous pour la réalisation des activités et des produits livrables dont ils sont responsables. Des orientations supplémentaires seront fournies dans un document distinct pour aider les spécialistes fonctionnels à donner un haut niveau de facilité d'emploi aux sites Web du gouvernement du Canada.

Utiliser les processus propres à la Conception axée sur l'utilisateur dans le processus de création Web

Consulter les pratiques exemplaires propres à la Conception axée sur l'utilisateur, dans la Section 2, pour obtenir des orientations.

Définir les tâches principales

Déterminer de quelle façon le site Web appuie les objectifs du programme en déterminant les tâches que les utilisateurs accomplissent le plus souvent dans le site, par exemple trouver une réponse à une question, demander une subvention en ligne ou accéder à un service. Le contenu d'un site Web, son organisation et la structure de navigation appropriée doivent être conçus pour permettre l'exécution des tâches principales.

Les tâches énumérées ci-dessous sont fréquemment effectuées sur l'ensemble des sites Web du gouvernement du Canada et correspondent aux éléments obligatoires énoncés dans la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web.

  1. Trouver les coordonnées du propriétaire du site.
  2. Naviguer dans le site Web en utilisant la langue officielle de son choix.
  3. Faire des recherches dans le site Web.
  4. Accéder à des documents destinés aux médias, par exemple des communiqués de presse.
  5. Trouver des renseignements supplémentaires sur le ministère et son mandat.
  6. Rester informé grâce à des bulletins d'information en ligne, à des fils de syndication et aux médias sociaux.
  7. Comprendre les droits et obligations associés à l'utilisation du site.
  8. Retourner à la page d'accueil.

Déterminez les tâches les plus fréquemment effectuées dans votre site Web et envisagez de supprimer tout ce qui n'est plus pertinent ni nécessaire.

Examiner l'architecture de l'information du site Web

L'architecture de l'information est le mode d'organisation, d'identification et de navigation appliqué aux renseignements. Après avoir déterminé les principales tâches effectuées dans le site, et après avoir retiré le contenu redondant, insignifiant et dépassé, les propriétaires de sites devront peut-être réécrire ou réorganiser le contenu restant. Bien que l'architecture de l'information ne soit pas visible dans le site Web, elle a des incidences sur l'utilisation du site. Si elle est bien conçue, elle rend le site logique et « intuitif ». Si elle est mal conçue, le site semble inutilement complexe et dépourvu de renseignements pertinents pour les utilisateurs.

Une technique appelée « tri de cartes » peut servir à informer les propriétaires de sites sur les attentes des utilisateurs quand à l'organisation de l'information dans les sites. Le tri de cartes consiste à observer les utilisateurs pendant qu'ils classent de l'information dans diverses catégories. En demandant aux utilisateurs de d'associer une étiquette aux divers groupes d'information, on peut déterminer les mots à utiliser pour la navigation et le contenu en vue d'aider les utilisateurs du site à trouver ce qu'ils cherchent. On trouve un certain nombre d'outils de tri de cartes automatisés et peu coûteux en ligne.

Choisir une structure de navigation appropriée

L'architecture de l'information se rapporte à l'entreposage de l'information; la navigation se rapporte aux moyens de trouver l'information. Étant donné que les utilisateurs arrivent souvent dans un site Web à partir d'un moteur de recherche externe, la navigation permet à des publics multiples d'emprunter différentes voies pour accéder aux mêmes renseignements. Une bonne méthode de navigation est axée sur les tâches; elle ne se présente pas sous forme d'organigramme. Une barre de navigation horizontale est obligatoire pour la structure de navigation de base de tous les sites Web du gouvernement du Canada, selon la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web. Les étiquettes de la barre de navigation sont la responsabilité des propriétaires de sites. Ces derniers peuvent également mettre en œuvre l'une des structures de navigation secondaire recommandées (mégamenu, menu à onglets ou navigation combinée) pour aider les utilisateurs à trouver le contenu recherché.

Les structures de navigation secondaire recommandées sont fournies dans la section des normes pour le Web du site Web du SCT.

Utiliser des termes normalisés pour les pages Web

Les mots utilisés pour désigner les éléments de site Web peuvent à la fois aider et nuire aux recherches des utilisateurs. L'utilisation d'une terminologie uniforme aide les utilisateurs à apprendre comment utiliser les sites Web du gouvernement. Par conséquent, l'annexe C renferme une liste de termes couramment utilisés à l'appui des éléments qui doivent obligatoirement figurer dans le bas de page du site. Ces étiquettes ne devraient pas être utilisées ailleurs sur la page Web, à l'exception de la page titre et du fil d'Ariane, à moins qu'ils renvoient à la même information.

On trouvera dans la section du site Web du SCT consacrée au PCIM une autre liste de termes prescrits par le PCIM.

Actualiser les avis qui paraissent dans les sites Web et les pages Web, s'il y a lieu

Une version actualisée des exigences figure dans la Norme, en ce qui concerne les modalités. Des exemples d'avis seront fournis dans la section des normes pour le Web du site Web du SCT.

Prioriser certaines sections ou pages du site Web en vue de les améliorer

Les logiciels d'analyse du Web peuvent être utilisés pour déterminer les pages souvent consultées, ce qui peut aider les ministères à prioriser les sections sur lesquelles se concentrer pour obtenir les meilleurs résultats auprès des visiteurs de leurs sites.

Vérifier s'il existe une solution pour aider à améliorer la facilité d'emploi du site

Vérifier si l'on trouve déjà une solution dans la Boîte à outils de l'expérience Web pour éviter de travailler inutilement. Le Bureau des normes du Web publiera une collection de modèles qui a été élaborée en collaboration avec la collectivité du Web. Ces modèles préalablement mis à l'essai et applicables aux tâches les plus fréquentes seront accessibles en ligne et seront présentés dans la Boîte à outils de l'expérience Web, qui est décrite en détail ci-dessous.

Boîte à outils de l'expérience Web (BOEW)

La version la plus récente de la Boîte à outils de l'expérience Web est utile pour créer des pages Web (ou des sites Web à l'aide d'applications Web). La BOEW consiste en une série d'outils et de solutions toutes faites pour établir et maintenir des sites et applications Web novateurs à la fois accessibles, faciles d'emploi et interopérables.

Les deux premières versions de la BOEW ont été mises à la disposition des ministères en août 2010 et en février 2011; une nouvelle version est offerte depuis août 2011. Les futures versions devraient être offertes deux fois l'an.

Ces outils et solutions sont des logiciels libres que les ministères peuvent utiliser gratuitement. Voici des exemples du contenu de la BOEW :

  • éléments améliorés pour les formulaires figurant dans les sites Web (p. ex., les formulaires « Contactez­nous »);
  • améliorations de l'affichage (p. ex., caractéristiques de navigation, barres d'outils);
  • caractéristiques de personnalisation (p. ex., caractéristiques personnalisables des sites Web, géociblage - production d'informations ciblées sur l'endroit où l'utilisateur se trouve).

Les caractéristiques de la BOEW sont approuvées par les groupes de travail interministériels du GC.

Les avantages de l'utilisation de la BOEW sont les suivants :

  • réduction des coûts grâce à l'utilisation d'outils et de solutions Web toutes faites pour établir et maintenir des sites et applications Web innovateurs;
  • réduction du temps d'élaboration des sites et applications Web grâce à l'utilisation d'une vaste gamme de présentations et de modèles de sites et applications Web pris en charge;
  • utilisation de caractéristiques existantes de sites et applications Web respectant les normes sur l'accessibilité (WCAG 2.0 AA et WAI-ARIA) (anglais seulement), la facilité d'emploi et l'interopérabilité;
  • application de technologies avancées et innovatrices aidant à dépasser les limites de la fonctionnalité des sites et applications Web :
    • HTML5, CSS3, jQuery (cadre JavaScript) (anglais seulement),
    • liste toujours croissante de modules d'extension et de gadgets logiciels libres;
  • logiciels libres pouvant être utilisés gratuitement par les institutions et les collectivités externes du Web.

Liens utiles :

Listes de contrôle pour les gestionnaires, les spécialistes fonctionnels et leurs équivalents responsables des sites Web (dotés d'applications Web)

En mettant en œuvre la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, avez-vous :

  • Fait en sorte que les sites et applications Web soient conformes aux annexes de la Norme?
  • Fait en sorte que les pages Web archivées contiennent un avis indiquant qu'il s'agit de contenu archivé?
  • Intégré les principes et méthodes relatifs à la facilité d'utilisation au cycle de vie de la création Web?

Avez-vous considéré les possibilités suivantes?

  • Utiliser le processus propre à la Conception axée sur l'utilisateur dans le processus de création Web.
  • Déterminer les tâches les plus fréquemment effectuées dans les sites Web.
  • Examiner l'architecture de l'information du site.
  • Choisir une structure de navigation secondaire appropriée à l'appui des tâches de l'utilisateur.
  • Utiliser des termes normalisés pour les hyperliens figurant dans le bas de page du site.
  • Modifier les avis figurant dans les sites et pages Web, s'il y a lieu.
  • Prioriser certaines sections ou pages du site Web en vue de les améliorer.
  • Vérifier si une solution se trouve dans la Boîte à outils de l'expérience Web.

Section 7 : Conclusion

Le gouvernement du Canada appuie les exigences visant à renforcer l'identité, la présence, la visibilité et l'accessibilité du gouvernement en ligne depuis plus de 10 ans au moyen de la Normalisation des sites Internet.

En ce qui concerne la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web, une nouvelle approche est adoptée en vue de donner un niveau élevé de facilité d'emploi aux sites et applications Web du gouvernement du Canada. L'application par les ministères des orientations, outils et solutions figurant dans le présent document les aidera à mettre en œuvre la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web. Il s'agit de l'une des trois normes qui vont remplacer la NSI 2.0, les deux autres étant la Norme sur l'accessibilité des sites Web et la future Norme sur l'interopérabilité des sites Web.

Demandes de renseignements

Veuillez adresser vos demandes de renseignements au sujet de la Norme sur la facilité d'emploi des sites Web et de ce Guide aux centres d'expertise. Pour obtenir plus d'explications, les centres d'expertise devraient communiquer avec le Bureau des normes du Web.

Bureau des normes du Web
Direction du dirigeant principal de l'information
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Ottawa (Ontario) K1A 0R5
Courriel : normesweb@tbs-sct.gc.ca

Annexe A : Définitions

Bannière (banner)
Zone située immédiatement sous la barre de navigation du Gouvernement du Canada. Contient du contenu propre au site, par exemple le titre du site et le moteur de recherche propre au site.
Barre de navigation du site (site navigation bar)
Outil de navigation global qui aide les utilisateurs à passer d'une section à l'autre d'un site Web entier, habituellement à l'aide d'éléments de navigation tels que des hyperliens.
Comportement (behaviour)
Actions, réactions et fonctionnement d'un système en des circonstances normales ou précisées.
Conception axée sur l'utilisateur (User-Centred Design) (UCD)
La conception axée sur l'utilisateur consiste en un processus itératif de création des sites Web qui fait participer l'utilisateur pour garantir que le produit final pourra être utilisé par la clientèle visée.
Contenu Web (Web content)

Information et expérience sensorielle à communiquer à l'utilisateur au moyen d'un agent utilisateur y compris le code ou le balisage qui définit la structure, et la présentation du contenu, ainsi que les interactions.

(Source : Directives pour l'accessibilité aux contenus Web (WCAG) 2.0, Annexe A : Glossaire)

Corps (body)
Le corps d'une page Web est la zone située entre l'en-tête et le bas de page. Il contient du contenu propre à la page Web et peut comporter un outil de navigation secondaire.
Date de modification (date modified)
La date la plus récente à laquelle le document a été officiellement diffusé, considérablement modifié ou révisé.
Dimensions (dimensions)
Une mesure spatiale, particulièrement la largeur, la hauteur ou la longueur.
En­tête (header)
Zone située au sommet de la page. Contient des renseignements qui s'appliquent à l'ensemble du site Web, par exemple le titre du site, les identificateurs visuels, un moteur de recherche, des barres de navigation et un fil d'Ariane.
Facilité d'emploi des sites Web (Web usability)
La facilité d'emploi d'un site Web est la mesure dans laquelle des utilisateurs désignés peuvent trouver, comprendre et utiliser de l'information et des services en ligne. La facilité d'emploi d'un site Web peut être mesurée grâce à l'évaluation de l'efficacité et de l'efficience avec lesquelles les utilisateurs peuvent exécuter des tâches précises en ligne.
Favoricône (favicon)
Icône associée à une page Web ou à un site Web. Peut être affichée dans la barre d'adresse du navigateur, à côté du nom de la page dans une liste de sites favoris, ou à côté du titre de la page sur l'onglet d'un navigateur.
Fil d'Ariane (breadcrumbs)
Outil de navigation qui contient des hyperliens vers les pages qui viennent avant la page publiée dans la hiérarchie du site Web.
Zone située au bas d'une page Web. Contient des renseignements qui s'appliquent à l'ensemble du site, par exemple des liens vers les coordonnées de l'organisme et les modalités d'utilisation du site Web.
Navigation secondaire (secondary navigation)
Outil de navigation locale qui aide les utilisateurs à se déplacer dans une section d'un site Web. Lorsque la navigation locale est utilisée, les autres sections doivent demeurer accessibles.
Nom de domaine principal (primary domain name)
Nom de domaine qui représente le principal objectif du site Web et qui sert habituellement à l'accès au site Web et à l'identification.
Page d'accueil (home page)
Page par laquelle on accède au site Web. Dans le cas des sites bilingues, la page d'accueil est publiée après la sélection d'un langage sur la page d'entrée.
Page d'entrée (splash page)
Page Web située au début de la hiérarchie d'un site Web. Offre aux utilisateurs la possibilité de sélectionner la langue du site Web.
Page de messages du serveur (server message page)
Page Web qui avertit un utilisateur lorsqu'il y a un problème avec le serveur Web.
Page intersticielle (interstitial page)
Page Web publiée avant une autre page. Contient des renseignements que l'utilisateur doit lire avant de consulter la page suivante.
Page Web (Web page)

Une ressource autonome obtenue depuis un URI unique grâce au protocole HTTP, accompagnée de toutes les autres ressources utilisées dans la restitution ou conçues pour être restituées simultanément par un agent utilisateur.

Nota 1 : Bien que n'importe quelles « autres ressources » puissent être appliquées avec la ressource primaire, elles ne sont pas nécessairement appliquées simultanément les unes avec les autres.

Nota 2 : À des fins de conformité à ces règles, une ressource doit être « autonome » dans le contexte de la conformité pour être considérée comme une page Web.

Pour obtenir de plus amples renseignements et des exemples, veuillez consulter : Directives pour l'accessibilité aux contenus Web (WCAG) 2.0. Annexe A : Glossaire

Page Web archivée (archived Web page)

Il s'agit d'une page Web

  • qui est conservée pour des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents;
  • qui n'a pas été modifiée ou actualisée après la date de l'archivage;
  • qui est conservée dans un dépôt numérique.

Une page Web archivée peut être publiée dans le Web, mais il doit être indiqué clairement qu'elle est archivée.

Position (location)
Lieu où un élément se trouve ou pourrait se trouver.
Présentation (presentation)
Représentation visuelle d'un élément.
Sites Web du gouvernement du Canada (Government of Canada Web sites)

Sites Web qui relèvent du gouvernement du Canada, par exemple les sites des ministères, les sites d'initiatives, les sites secondaires et les applications Web. Voici d'autres définitions de ces types de sites :

Site de ministère (departmental site) :
Un ensemble de pages Web qui représentent un ministère (p. ex., le site Web d'Environnement Canada).
Site d'initiative (initiative site) :
Un groupe de pages Web qui, collectivement, représentent une initiative du Gouvernement du Canada. Les sites d'initiative correspondent souvent à un domaine différent de celui du ministère; par exemple, http://www.jeunesse.gc.ca/ est un site d'initiative.
Site secondaire (sub site) :
Un groupe de page Web contenu dans un site ministériel ou dans un site d'initiative et où une série de pages Web visent un public particulier dans le but précis de présenter un important programme ou service. Les sites secondaires peuvent avoir un sous­domaine ou un domaine différent du domaine de leur ministère. Par exemple, www.armee.forces.gc.ca est un site secondaire.
Application Web (Web application) :
Une ou plusieurs pages Web qui permettent aux utilisateurs d'interagir et d'effectuer des transactions précises.
Témoin (cookie)
Fichier de données transmis par un serveur Web au navigateur Web de l'ordinateur d'un utilisateur et utilisé par le serveur pour mémoriser les renseignements concernant ce dernier. Normalement, un témoin conserve uniquement l'information fournie par le client. Cette information peut être lue seulement par le serveur Web qui l'a initialement transmise.

Annexe B : Références relatives au Web

Lois applicables

Instruments de politique et publications connexes

Annexe C: Rubriques normalisées

ZoneÉlémentRubrique anglaiseRubrique française
Bas de page du site (page de contenu)Texte hyperlien sur toute page WebTerms and conditionsAvis
TransparencyTransparence
Titres en hyperlien accompagnés de texte ou nonAbout usÀ propos de nous
NewsNouvelles
Contact usContactez-nous
Stay connectedRestez branchés
Titres en hyperlien pouvant être utilisés sous « À propos de nous »Our mandateNotre mandat
The MinisterLe ministre
Organizational structureStructure de l'organisation
PublicationsPublications
Site mapPlan du site
Titres en hyperlien pouvant être utilisés sous « Nouvelles »News releasesCommuniqués
SpeechesDiscours
Media advisoriesAvis aux médias
BackgroundersNotes d'information
StatementsDéclarations
Photo galleriesGalerie de photos
MultimediaMultimédia
Titres en hyperlien pouvant être utilisés sous « Contactez nous »AddressesAdresses
TelephoneTéléphone
FaxTélécopieur
TeletypewriterTéléimprimeur
EmailCourriel
Find an employeeTrouver un fonctionnaire
Titres en hyperlien pouvant être utilisés sous « Restez branchés »FeedsFils de nouvelle
SubscribeAbonnez-vous
En tête (page de contenu)Lien de sélection de la langue officielleEnglishFrançais
Bouton de rechercheSearchRecherche
Premier fil d'ArianeHomeAccueil
Corps (page de contenu)Date de modificationDate modifiedDate de modification
Date de modification :