Normalisation des sites Internet 2.0 - État d'avancement

Dans le cadre de l'engagement du gouvernement de fournir de l'information et des services en ligne accessibles au public et de maintenir la confiance à l'égard des sites Web du gouvernement du Canada, on a annoncé en janvier 2010 que la Normalisation des sites Internet 2.0 (NSI 2.0) était actuellement mise à jour.

Grâce à la collaboration des collectivités du Web du gouvernement, les quatre composantes actuelles des normes de la NSI 2.0 seront remplacées par les trois nouvelles composantes suivantes :

Norme sur l'accessibilité des sites Web
Renforcer l'accessibilité à l'information et aux services gouvernementaux en ligne
Norme sur la facilité d'emploi des sites Web
Veiller à ce que les sites Web soient faciles à utiliser, tout en maintenant une normalisation des sites Web du gouvernement du Canada, afin de favoriser la confiance à l'égard de nos sites.
Norme sur l'interopérabilité des sites Web
Améliorer l'accès aux appareils et permettre la réutilisation de l'information du gouvernement

On élabore aussi des outils et des directives connexes en collaboration avec les collectivités externes du Web, ainsi qu'avec les gouvernements provinciaux et internationaux.

Les composantes seront mises en œuvre séparément au cours des deux prochaines années financières (2010-2012). La Norme sur l'accessibilité des sites Web devrait être au point à l'automne 2010, alors que les deux autres normes devraient être en place au printemps 2011 (facilité d'emploi) et à l'automne 2011 (interopérabilité). Une période de transition sera accordée aux institutions après la mise en œuvre de chaque composante des nouvelles normes de la NSI pour que celles-ci aient suffisamment de temps pour s'y conformer.

Bien que les nouvelles normes de la NSI soient en cours d'élaboration, on s'attend à ce que les institutions continuent à axer leurs efforts sur la conformité aux exigences contenues dans la NSI 2.0, et qui appuient les lignes directrices sur l'accessibilité des contenus Web (WCAG). Les administrateurs généraux continuent d'assumer la responsabilité de la mise en œuvre des normes dans leurs institutions.

Date de modification :