Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada - Rapport sur les plans et les priorités de 2013-2014


Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Message du président

Photographie de l'honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor et ministre de l'Initiative fédérale du développement économique dans le Nord de l'Ontario

J’ai le plaisir de présenter le Rapport sur les plans et les priorités 2013-2014 du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. Le rapport décrit nos engagements visant à repenser notre façon de mener nos activités, tant au Secrétariat qu’à l’échelle du gouvernement, à mieux servir les intérêts des Canadiens et à répondre à leurs attentes.

En tant que président du Conseil du Trésor, je m’engage à mettre en œuvre un éventail d’initiatives de transformation pour limiter les coûts et assurer l’optimisation des fonds publics. Ces initiatives visent à moderniser et de simplifier les systèmes administratifs du gouvernement, de même que de promouvoir la productivité, l’innovation et l’excellence dans la fonction publique.

Au cours de cette année financière, le Secrétariat continuera à aider le gouvernement à mettre en œuvre le Plan d’action pour la réduction du fardeau administratif de 2012, y compris la règle du « un pour un ». De plus, nous continuerons à réduire les coûts pour les entreprises canadiennes grâce à des mesures sensées qui éliminent les sources d’irritation dans des domaines comme les impôts et l’administration de la paye, la main-d’œuvre et le commerce.

Dans le cadre des efforts constants que déploie le gouvernement à l’égard de la réduction des coûts, nous continuerons de simplifier et de regrouper la prestation des services externes et internes dans l’ensemble du gouvernement. Nous continuerons de renforcer la gestion financière et d’améliorer la surveillance des dépenses en implantant les principales réformes au processus budgétaire et en faisant la promotion d’initiatives comme le projet pilote de publication électronique des rapports. Dans le cadre de ce travail, nous comptons publier plus de données et de renseignements sur le Web, permettant ainsi aux parlementaires et aux Canadiens de consulter et de comparer plus facilement les dépenses et le rendement des ministères.

Nous continuerons aussi de bâtir une fonction publique moderne et novatrice qui pourra s’adapter aux nouvelles réalités. Plus particulièrement, nous mettrons de nouveau l’accent sur la gestion des talents afin de renforcer au maximum l’engagement des employés et de récompenser l’excellence. Nous mettrons aussi en œuvre une approche plus durable en matière de rémunération, qui reflète des conditions d’emploi modernes.

La réalisation de notre Plan d’action pour le gouvernement ouvert demeurera une priorité absolue. Nous miserons sur le succès du Portail de données ouvertes en mettant en place la plateforme de prochaine génération pour la prestation des données ouvertes afin de faciliter la création d’applications utiles et conviviales axées sur les données du secteur public. Nous simplifierons également l’entente de licence sur le gouvernement ouvert pour que celle-ci favorise la réutilisation de l’information fédérale aussi largement que possible.

Au moyen de ces initiatives et d’autres plans et mesures, le Secrétariat et moi continuerons de donner l’exemple en influant sur les questions qui comptent pour les Canadiens. Nous comprenons que les Canadiens s’attendent à rien de moins que le gouvernement fasse preuve d’innovation, remette en question le statu quo et gère les fonds publics de façon responsable. Je me réjouis à l’idée de continuer à travailler avec les fonctionnaires et les Canadiens pour trouver de nouvelles façons économiques de fournir d’excellents services grâce à une bonne gestion gouvernementale.

L'honorable Tony Clement
Président du Conseil du Trésor et ministre responsable de FedNor