Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - RPP 2006-2007
Agence canadienne de développement international


Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».


Annexe 1 : Les Objectifs de développement du millénaire

En septembre 2001, une séance spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies a regroupé les représentants des pays de la planète, qui ont endossé les Objectifs de développement du millénaire. Le Canada appuie sans réserve ces objectifs. Au nombre de huit, ces objectifs sont les suivants :

Éliminer l'extrême pauvreté et la faim. Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour et la proportion de la population qui souffre de la faim.

Assurer l'éducation primaire pour tous. D'ici 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d'achever un cycle complet d'études primaires.

Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Éliminer les disparités entre les sexes dans l'enseignement primaire et secondaire d'ici 2005, si possible, et à tous les niveaux de l'enseignement en 2015, au plus tard.

Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans. Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans.

Améliorer la santé maternelle. Réduire des trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle.

Combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies. D'ici 2015, avoir enrayé et commencé à faire reculer l'épidémie de VIH/sida et avoir enrayé le paludisme et d'autres maladies graves et commencer à inverser la tendance actuelle.

Assurer un environnement durable. Intégrer les principes du développement durable dans les politiques et les programmes nationaux et inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales. Réduire de moitié, d'ici 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau salubre à boire et à des services d'assainissement de base. Réussir, d'ici 2020, à améliorer sensiblement la vie d'au moins 100 millions d'habitants de taudis.

Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Répondre aux besoins particuliers des pays les moins avancés, des pays sans littoral et des petits états insulaires en développement. Poursuivre la mise en place d'un système commercial et financier multilatéral ouvert, réglementé, prévisible et non discriminatoire. Traiter le problème de l'endettement des pays en développement dans son ensemble au moyen de mesures nationales et internationales propres à rendre leur endettement viable à long terme. En coopération avec les pays en développement, formuler et appliquer des stratégies permettant aux jeunes de trouver un travail décent et productif. En coopération avec l'industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement. En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier dans le domaine de l'information et de la communication, soient accordés à tous.

Annexe 2 : Autres renseignements

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes de l'ACDI ainsi que sur ses activités et son fonctionnement, veuillez visiter son site Web à l'adresse suivante : www.acdi.gc.ca.

ou communiquez avec :

Renseignements au public
Direction générale des communications, 5e étage
Agence canadienne de développement international
200, promenade du Portage
Gatineau (Québec)
Canada K1A 0G4

Téléphone : (819) 997-5006
Numéro sans frais : 1 800 230-6349

Ligne pour les malentendants et les personnes ayant des difficultés d'élocution : (819) 953-5023
Numéro sans frais : 1 800 331-5018

Télécopieur : (819) 953-6088

Courriel : info@acdi-cida.gc.ca

Lois appliquées

L'ACDI est désignée comme ministère aux fins de la Loi sur la gestion des finances publiques par les Décrets P.C. 1968-923 du 8 mai 1968 et P.C. 1968-1760 du 12 septembre 1968. Les pouvoirs en ce qui concerne le programme de l'ACDI et les questions connexes sont définis dans la Loi sur le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et dans les lois annuelles de crédits. L'ACDI est l'organisme qui assume l'essentiel de la responsabilité à l'égard de l'APD accordée par l'État canadien.


  1. Les ODM sont décrits à l'annexe I.
  2. Voir : www.oecd.org/document/18/0,2340,fr_2649_3236398_35401554_1_1_1_1,00.html
  3. L'ACDI est en activité dans les pays suivants du Maghreb : Algérie, Mauritanie, Maroc et Tunisie.
  4. Allocution du Premier ministre Harper annonçant une nouvelle aide du gouvernement du Canada à la reconstruction de l'Afghanistan, 15 juin 2006, Ottawa (www.pm.gc.ca).
  5. Font partie du Maghreb les pays situés au nord du désert du Sahara et à l'ouest du Nil.
  6. Le CAD de l'OCDE définit l'APD comme étant les sommes transférées " aux pays en développement et aux regroupements multilatéraux par des organismes publics (gouvernementaux) qui répondent aux critères suivants : a) elles sont administrées avec pour but principal la promotion du développement économique et le bien-être des pays en développement; b) elles sont consenties à des conditions de faveur et conservent un caractère de subvention d'au moins 25 pour cent ".
  7. L'Initiative de réduction des menaces du G8, visant le démantèlement des armes nucléaires et chimiques dans l'ex-Union soviétique, est un exemple d'activité sortant du cadre de la définition du CAD de l'OCDE.
  8. Le CRG est composé de dix éléments représentatifs d'une saine gestion : les valeurs de la fonction publique, la régie et l'orientation stratégique, les résultats et le rendement, l'apprentissage, l'innovation et la gestion du changement, les politiques et les programmes, la gestion des risques, les personnes, la gérance, les services axés sur les citoyens et la responsabilisation.
  9. Les " dépenses totales prévues " comprennent les dépenses budgétaires et non budgétaires Pour obtenir des précisions sur la répartition par l'ACDI de ses ressources financières prévues, veuillez consulter le tableau 3 : Dépenses prévues du Ministère et équivalents temps plein (ETP), page 56.
  10. Font partie de ces pays la République tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie.
  11. Cette initiative visait à appuyer des programmes permettrant la distribution de médicaments antirétroviraux à trois millions de personnes infectées par le VIH/sida dans des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire d'ici la fin de 2005 pour prolonger leur espérance de vie. L'objectif a été élargi à un accès universel d'ici 2010.
  12. La pleine valeur des effets émis aux institutions financières internationales (IFI), est considérée comme entièrement utilisée durant l'exercice au cours duquel ils sont émis seulement pour les besoins du tableau 1 : Ventilation de l'EAI. Au Budget des dépenses et dans les autres tableaux du RPP, les dépenses relatives aux IFI sont présentées selon une base d'encaissement des effets. Le tableau 2 qui suit illustre la différence entre l'information financière selon une base d'émission et selon une base de décaissement.