Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Rapport annuel sur les langues officielles 2010 - 2011


Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Message du président du Conseil du Trésor

En ma qualité de président du Conseil du Trésor du Canada, c'est avec plaisir que je dépose au Parlement, conformément à l'article 48 de la Loi sur les langues officielles, le vingt-troisième rapport annuel sur les langues officielles pour l'exercice 2010-2011.

À mi-parcours de la mise en œuvre de la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008-2013 : Agir pour l'avenir, l'engagement du gouvernement à faire progresser la dualité linguistique au sein des institutions fédérales se poursuit.

Les changements apportés au régime de gestion des ressources humaines au cours de l'exercice précédent confèrent une marge de manœuvre aux administrateurs généraux et les habilitent à exercer un leadership plus fort en matière de gestion des ressources humaines, notamment pour la mise en œuvre de la Loi sur les langues officielles au sein de leur institution respective. En tant que principal responsable de la gestion des ressources humaines au sein de leur organisation, il leur incombe de veiller à ce que celle-ci continue de déployer des efforts soutenus pour faire progresser la dualité linguistique au sein de la fonction publique, tout en optimisant leurs ressources.

Dans un contexte où le gouvernement se doit de gérer prudemment l'argent des contribuables canadiens, il importe que les institutions fédérales poursuivent leurs efforts afin que le public puisse communiquer et recevoir des services efficaces dans la langue de son choix comme le prévoit la Loi sur les langues officielles et le Règlement sur les langues officielles — communications avec le public et prestation des services. Elles doivent également continuer de s'efforcer de créer un climat de travail propice à l'utilisation efficace des deux langues officielles. L'existence d'une fonction publique qui soit représentative de la population et qui vise l'excellence et l'efficacité dans la prestation de services aux Canadiens implique une saine gestion des ressources humaines, y compris des langues officielles.

Plus de 40 ans après l'adoption de la Loi sur les langues officielles, la dualité linguistique est devenue une composante à part entière de notre identité canadienne et une caractéristique distinctive de la fonction publique du Canada. Comme en témoignent les pages suivantes, les efforts que déploient les institutions fédérales et le leadership qu'elles exercent de façon continue ne constituent que quelques exemples des progrès réalisés jusqu'à maintenant.

Copie originale signée par

L'honorable Tony Clement,
Président du Conseil du Trésor et ministre responsable de FedNor

Président du Sénat

Monsieur le Président,

Conformément à l'article 48 de la Loi sur les langues officielles, j'ai l'honneur de soumettre au Parlement, par votre intermédiaire, le vingt-troisième rapport annuel sur les langues officielles couvrant l'exercice 2010-2011.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'assurance de ma très haute considération.

Copie originale signée par

L'honorable Tony Clement,
Président du Conseil du Trésor et ministre responsable de FedNor

Novembre 2011

Président de la Chambre des communes

Monsieur le Président,

Conformément à l'article 48 de la Loi sur les langues officielles, j'ai l'honneur de soumettre au Parlement, par votre intermédiaire, le vingt-troisième rapport annuel sur les langues officielles couvrant l'exercice 2010-2011.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'assurance de ma très haute considération.

Copie originale signée par

L'honorable Tony Clement,
Président du Conseil du Trésor et ministre responsable de FedNor

Novembre 2011