Programmes d'emploi pour les étudiants dans l'administration fédérale

Conformément à la Politique sur l'embauche des étudiants, le présent document décrit tous les programmes d'emploi pour les étudiants désignés par le Conseil du Trésor ainsi que d'autres programmes offrant des affectations non rémunérées dans la fonction publique fédérale. Veuillez consulter les Conditions d'emploi pour les étudiants afin de connaître les conditions de travail, les niveaux de rémunération et les avantages sociaux auxquels les étudiants embauchés ont droit.

Programmes d'emploi pour les étudiants

Programme fédéral d'expérience de travail étudiant

Objet

Ce programme, qui est le plus important des programmes fédéraux pour les étudiants, permet d'offrir chaque année, depuis 1990, au-delà de 9 000 affectations à des jeunes Canadiens. Il est conçu de manière à offrir aux étudiants des possibilités d'emploi qui :

  • enrichiront leur programme d'études;
  • les aideront à payer leurs études et les inciteront à terminer leurs études;
  • développeront leurs compétences relatives à l'employabilité et amélioreront leur capacité à trouver de bons emplois au terme de leurs études;
  • leur donneront un aperçu des possibilités d'emploi futures;
  • les aideront à évaluer les possibilités de carrière dans la fonction publique fédérale.
  • Il n'est pas nécessaire que les affectations données dans le cadre de ce programme soient liées au domaine d'étude des participants.

Admissibilité

Le programme s'adresse aux étudiants des niveaux secondaire et postsecondaire, au sens de l'appendice A de la politique. Ce sont les gestionnaires eux-mêmes qui déterminent dans chaque cas les exigences minimales en matière d'études.

Durée des affectations et horaire de travail

Durant l'année scolaire, les étudiants peuvent travailler à temps partiel. En dehors de la période scolaire (c'est-à-dire l'été), ils peuvent travailler à temps plein ou partiel. Il n'y a pas de limite à la durée des affectations, pourvu que les titulaires demeurent étudiants au sens de la politique pertinente.

Recrutement et présentation

Aux termes de la Loi sur l'emploi dans la fonction publique, c'est la Commission de la fonction publique du Canada qui est responsable du recrutement et de la présentation des candidats à ce programme, y compris du réemploi. À cette fin, la Commission reçoit les demandes d'inscription directement des étudiants, présente les candidats aux ministères et établit les lignes directrices régissant le recrutement des étudiants. Ces lignes directrices sont révisées périodiquement pour garantir l'efficacité du processus et le respect des objectifs de la Politique sur l'embauche des étudiants.

Programmes ministériels

Pour faciliter le recrutement, certains ministères annoncent leurs programmes d'emploi spécialisés dans les guides et sur le site Web de la Commission de la fonction publique du Canada. Les ministères y expliquent en détail leurs programmes d'emploi, tels les critères d'admissibilité précis et les dates limites de candidature, et invitent les étudiants intéressés à indiquer sur le formulaire du Programme fédéral d'expérience de travail étudiant leur intérêt pour tel ou tel programme ministériel. À moins d'une autorisation spéciale du Conseil du Trésor, les ministères doivent faire en sorte que leurs programmes satisfassent à toutes les exigences du Programme fédéral d'expérience de travail étudiant.

Rémunération

Les taux de rémunération sont publiés chaque année dans un document intitulé Conditions d'emploi pour les étudiants. Ce document inclut, le cas échéant, les taux spéciaux approuvés par le Conseil du Trésor pour les différents programmes ministériels.

Programme postsecondaire d'enseignement coopératif/d'internat

Objet

Ce programme, qui est le plus important des programmes d'enseignement coopératif et d'internat au Canada, permet d'offrir chaque année, depuis 1990, au-delà de 4 000 affectations à des étudiants. Outre la poursuite des objectifs généraux énoncés dans la politique, ce programme vise à donner aux étudiants de niveau postsecondaire des affectations se rapportant à leur domaine d'étude et à leur offrir l'occasion d'appliquer leurs connaissances dans un milieu de travail réel.

Les établissements d'enseignement jouent un grand rôle dans le placement des étudiants participant à ce programme. Alors que dans le cas du Programme fédéral d'expérience de travail étudiant, les étudiants présentent leur candidature à titre individuel et sans la participation de leur établissement d'enseignement, la formation d'un partenariat entre l'employeur, l'établissement d'enseignement et l'étudiant constitue un élément clé et obligatoire du Programme postsecondaire d'enseignement coopératif/d'internat.

Admissibilité

Uniquement les étudiants de niveau postsecondaire inscrits à un programme d'enseignement coopératif/d'internat où l'expérience de travail constitue une des conditions d'obtention du diplôme sont admissibles. La Commission de la fonction publique du Canada approuve et publie la liste des établissements d'enseignement et des programmes reconnus.

Durée des affectations et horaire de travail

La disponibilité des étudiants des programmes d'enseignement coopératif et d'internat est déterminée en fonction des sessions de cours et des périodes de stages des différents établissements d'enseignement. Comme on compte plus de 600 programmes approuvés au Canada, des participants sont disponibles tout au long de l'année.

Ce sont les établissements d'enseignement que fréquentent les étudiants qui déterminent la durée des affectations. Traditionnellement, les affectations attribuées dans le cadre des programmes d'enseignement coopératif durent quatre mois, tandis que celles données dans le cadre des programmes d'internat ont une durée pouvant aller de 4 à 18 mois. Les gestionnaires peuvent offrir deux affectations consécutives aux étudiants, moyennant l'approbation préalable de l'établissement d'enseignement.

Les étudiants inscrits à un programme d'enseignement coopératif/d'internat travaillent généralement à temps plein.

Recrutement et présentation

Aux termes de la Loi sur l'emploi dans la fonction publique, c'est la Commission de la fonction publique du Canada qui est responsable du recrutement et des présentations pour le Programme postsecondaire d'enseignement coopératif/d'internat, y compris du réemploi. La Commission délègue toutefois la majeure partie des fonctions de recrutement aux ministères, qui peuvent traiter directement avec les établissements d'enseignement. La Commission veille à ce que les processus mis en place respectent les objectifs de la Politique sur l'embauche des étudiants.

Rémunération

Les taux de rémunération des étudiants du Programme postsecondaire d'enseignement coopératif/d'internat sont identiques à ceux des étudiants du Programme fédéral d'expérience de travail étudiant et sont publiés chaque année dans un document intitulé Conditions d'emploi pour les étudiants.

Programme des adjoints de recherche

Objet

Ce programme permet aux étudiants de niveau postsecondaire d'acquérir une expérience en recherche appliquée (conception, exécution et évaluation) lorsqu'une telle expérience est nécessaire à l'obtention de leur diplôme. Il aide de plus le gouvernement du Canada à réaliser des recherches, à conserver ses brevets et droits de propriété intellectuelle, à contrôler l'utilisation de l'information ainsi qu'à promouvoir le transfert des connaissances scientifiques.

Les étudiants sont généralement affectés à des travaux de recherche continus dans des installations du gouvernement fédéral. Les projets de recherche doivent être liés à leur programme d'études actuel et ils doivent leur permettre d'acquérir des connaissances et des compétences précises en recherche.

Admissibilité

Le programme s'adresse aux étudiants de niveau postsecondaire inscrits à un programme d'études exigeant la réalisation de recherches supervisées en laboratoire ou sur le terrain.

Durée des affectations et horaire de travail

Il n'y a pas de limite à la durée des affectations, dans la mesure où l'étudiant continue de satisfaire aux critères énoncés à l'appendice A de la politique.

Les étudiants qui participent à ce programme travaillent à temps partiel uniquement, pour un maximum de 25 heures par semaine en moyenne (ce qui représente les deux tiers d'une semaine normale de 37,5 heures). Les étudiants qui travaillent à temps plein comme adjoints de recherche doivent être embauchés dans le cadre d'un autre programme pour étudiants et rémunérés au taux approprié, c'est-à-dire qu'ils doivent recevoir un traitement au lieu d'appointements.

Recrutement et présentation

Aux termes de la Loi sur l'emploi dans la fonction publique, c'est la Commission de la fonction publique du Canada qui est responsable du recrutement et de la présentation des candidats au Programme des adjoints de recherche, y compris du réemploi. La Commission élabore et publie à cette fin des procédures administratives qu'elle révise au besoin pour garantir l'efficacité du recrutement et le respect des objectifs de la Politique sur l'embauche des étudiants.

Rémunération

Les Conditions d'emploi pour les étudiants publiées chaque année stipulent le montant des appointements à verser aux adjoints de recherche.

Programme d'échanges internationaux

Admissibilité

Le programme s'adresse aux étudiants étrangers de niveau postsecondaire qui ont le droit de travailler au Canada et aux étudiants canadiens de niveau postsecondaire qui souhaitent acquérir l'expérience de travail à l'étranger.

Recrutement et présentation

Le recrutement et la présentation des candidats sont la responsabilité d'organismes tels que AIESEC et IAESTE; la Commission de la fonction publique du Canada n'a pas à intervenir dans ces cas.

Rémunération

Les taux de rémunération pour les étudiants qui participent au programme d'échanges internationaux sont établis par l'organisme recruteur (ex. AIESEC et IAESTE).

Affectations non rémunérées

Généralités

La fonction publique du Canada est signataire du Guide d'éthique du Conference Board du Canada pour le partenariat affaires-enseignement (anglais seulement). Conformément à l'esprit de ce guide, les gestionnaires ne devraient pas faire appel aux services d'étudiants sans les rémunérer, sauf lorsque le programme d'études de ces derniers interdit le versement d'un traitement, d'une allocation, d'appointements ou d'honoraires.

Le programme présenté ci-dessous est bien établi dans la majorité des provinces canadiennes et bénéficie de la reconnaissance du Conseil du Trésor. Les gestionnaires de la fonction publique sont toutefois libres d'offrir des affectations non rémunérées aux participants de programmes postsecondaires de nature similaire, dans la mesure où ces étudiants sont réellement des étudiants au sens de la Politique sur l'embauche des étudiants.

Programme d'enseignement coopératif des écoles secondaires

Objet

Ce programme permet aux élèves du secondaire de se familiariser avec le milieu de travail et d'acquérir des crédits en vue de l'obtention de leur diplôme. Il offre des affectations structurées qui visent :

  • l'acquisition de bonnes habitudes de travail;
  • l'apprentissage de la responsabilité individuelle;
  • l'acquisition de compétences essentielles pour le milieu du travail;
  • une sensibilisation aux possibilités d'emploi.

Admissibilité

Le programme s'adresse à deux groupes :

  • les élèves du secondaire qui participent à un programme d'enseignement coopératif dans le cadre de leurs études;
  • les adultes qui participent à un programme d'enseignement coopératif sous les auspices d'une école secondaire et qui sont obligés d'aller en affectation non rémunérée dans le cadre de leur formation.

Durée des affectations et horaire de travail

Les affectations coïncident avec les semestres ou sessions scolaires, c'est-à-dire qu'elles durent généralement quatre mois. Les participants passent habituellement la moitié de leurs journées au travail. Un arrangement différent peut toutefois être négocié entre les parties, soit l'élève, l'école et le gestionnaire. La journée de travail ne doit cependant pas dépasser 7,5 heures et la moyenne hebdomadaire pour l'affectation, 18,75 heures.

Recrutement et présentation

Le recrutement et la présentation des candidats sont la responsabilité des établissements d'enseignement; la Commission de la fonction publique du Canada n'a pas à intervenir dans ces cas.

Rémunération

Les participants ne reçoivent aucune rémunération, mais le gestionnaire peut leur consentir une allocation de déplacement conformément aux Conditions d'emploi pour les étudiants.

Pour en apprendre davantage sur les programmes d'emploi pour les étudiants consultez la foire aux questions.

Date de modification :