Nous procédons actuellement au transfert de nos services et de nos renseignements sur le Web vers Canada.ca.

Le site Web du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada restera accessible jusqu’à ce que le transfert soit terminé.

Fiche d'information : Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux de 2011

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n’ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Aperçu

  • Le taux de réponse au sondage de 2011 était de 72,2 %, en comparaison de 65,8 % en 2008, ce qui en fait le taux le plus élevé jamais enregistré. Plus de 201 000 employés de 89 organisations ont pris le temps d'exprimer leurs points de vue et ce, au cours d'une période de six semaines.
  • Les résultats du sondage de 2011 sont très semblables à ceux du sondage de 2008.
  • Lorsqu'on compare le sondage de 2011 à celui de 2008, il importe de mentionner l'amélioration des perceptions qu'ont les employés de leur relation avec leur superviseur immédiat. Les employés étaient aussi plus enclins à indiquer qu'ils pouvaient terminer leurs tâches pendant les heures de travail.

Engagement des employés

  • Les résultats du sondage de 2011 indiquent que 89 % des employés de la fonction publique sont fiers de leur travail et que 94 % sont prêts à déployer des efforts supplémentaires pour s'assurer que le travail soit terminé.
  • Dans l'ensemble, en 2011, il y a peu de différence dans les questions qui évaluent la satisfaction au travail, comparativement à 2008. Un total de 76 % des employés ont indiqué qu'ils étaient satisfaits de leur emploi. Cependant, il y avait moins de réponses positives aux questions portant sur la satisfaction organisationnelle en 2011 comparativement à 2008.

Effectif et milieu de travail

Dotation et perfectionnement des employés

  • Les réponses n'ont à peu près pas changé en 2011 concernant le processus de dotation, la formation et le perfectionnement (58 % d'employés pensent que le processus de sélection d'un candidat est effectué de façon équitable, 69 % d'employés pensent qu'ils ont accès à la formation nécessaire à leur travail et 55 % pensent que leur organisation réussit bien dans le soutien au perfectionnement professionnel).

Conciliation travail-vie

  • Dans l'ensemble, en 2011, les perceptions des employés sont plus positives qu'en 2008 en qui a trait à la conciliation travail-vie.
  • Un total de 69 % d'employés (5 % de plus) ont indiqué qu'ils pouvaient terminer leur tâches pendant les heures de travail habituelles.
  • En réponse à une nouvelle question en 2011, 75 % des employés pensent qu'ils arrivent à concilier leur travail et leur vie personnelle.

Mobilité

  • Un peu plus d'un quart des employés (27 %) ont indiqué leur intention de quitter leur poste actuel dans les deux prochaines années, 69% de ces employés ont indiqué qu'ils quitteraient pour un autre poste au sein de leur organisation ou d'une autre organisation fédérale et 19 % de ces employés ont indiqué leur intention de partir à la retraite.
  • Les employés étaient moins optimistes quant à leur avancement professionnel au sein de leur propre organisation comparativement à 2008. Un total de 44 % croyaient qu'ils avaient la possibilité d'une promotion, soit 7 % de moins qu'en 2008.

Culture organisationnelle

Milieu de travail respectueux

  • En général, les employés ont trouvé que leur unité de travail (88 %) était plus accueillante et respectueuse que leur organisation dans son ensemble (76 %).

Fonction publique de haut calibre

  • Un total de 80 % d'employés ont signalé qu'ils étaient conscients que leur travail contribue à la réalisation des objectifs de leur organisation comparativement à 2008.

Harcèlement et discrimination

  • Les employés ont indiqué que la discrimination au travail a diminué pour la première fois depuis 2002. La proportion d'employés qui pensent avoir été victimes de discrimination au cours des deux dernières années a baissé, passant de 18 % en 2008 à 14 % en 2011.
  • Un total de 29 % d'employés croient qu'ils ont été victimes d'harcèlement en 2011, soit les mêmes proportions d'employés qu'en 2008.
  • Soixante-dix-sept pour cent des employés pensent que leur organisation déploie beaucoup d'efforts pour prévenir la discrimination tandis que 72 % pensent que leur organisation s'emploie activement à prévenir le harcèlement.

Leadership

  • Dans l'ensemble, les mesures de compétence en leadership ont été améliorées pour les superviseurs immédiats depuis 2008 tandis qu'elles ont diminué pour les cadres supérieurs.

Superviseur immédiat

  • Les réponses aux questions ayant trait aux superviseurs immédiats ont été plus gratifiantes qu'en 2008. Ceci s'est manifesté plus particulièrement pour les questions liées à la rétroaction utile fournie (70 %, soit 3 % de plus), à l'information fournie aux employés sur des questions relatives au travail (73 %, soit 2 % de plus) et à la tenue des promesses formulées (74 %, soit 2 % de plus).

Cadres supérieurs

  • À un taux plus bas de 3 % en 2011 qu'en 2008, 52 % des employés ont indiqué avoir confiance dans les cadres supérieurs.
  • À un taux plus bas de 3 % en 2011 qu'en 2008, 48 % des employés ont manifesté le sentiment que l'information essentielle était transmise de façon efficace de la part des cadres supérieurs.
Date de modification :