Nous procédons actuellement au transfert de nos services et de nos renseignements sur le Web vers Canada.ca.

Le site Web du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada restera accessible jusqu’à ce que le transfert soit terminé.

Loi sur la modernisation dans la fonction publique

Depuis son entrée en vigueur en 2003, la Loi sur la modernisation de la fonction publique (LMFP) transforme la façon dont le gouvernement fédéral recrute, gère et appuie ses employés. Conformément à la LMFP et aux règlements connexes, le Bureau du dirigeant principal des ressources humaines a élaboré des outils pour renseigner les administrateurs généraux, les gestionnaires et les employés au sujet des politiques qui influent sur la gestion des ressources humaines dans les organismes fédéraux.

Aperçu

La LMFP est la réforme la plus importante de la gestion des ressources humaines fédérales depuis près de quatre décennies. Ses objectifs sont de:

  • créer un cadre de dotation plus souple pour gérer et appuyer les employés et pour attirer les meilleures personnes, au moment opportun et où elles sont requises;
  • favoriser des relations patronales-syndicales  davantage axées sur la collaboration pour assurer un milieu de travail sain et productif;
  • clarifier les responsabilités des administrateurs généraux et des gestionnaires.

Le rôle crucial de l’apprentissage

La Loi met l’accent sur l’importance d’offrir des possibilités d’apprentissage et de formation. aux employés de tous les niveaux. En conséquence, l’École de la fonction publique du Canada a été mise sur pied pour la prestation d’activités d’apprentissage destinées à tout le personnel de la fonction publique.

Améliorations des relations de travail

L’une des composantes importantes de la LMFP est la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique, qui enjoint les administrateurs généraux de mettre en place et de promouvoir un Système de gestion informelle des conflits. Ce système est conçu pour aider les ministères et les organismes à : 

  • établir des relations solides;
  • améliorer le moral; 
  • améliorer la communication;
  • augmenter la productivité;
  • renforcer la confiance envers la gestion;
  • prévoir des économies tangibles et intangibles;
  • offrir une façon juste, souple, rapide et efficace de résoudre les conflits des employés.
Date de modification :