Glossaire

Glossaire - liste alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Termes commençant par la lettre A

Abréviation (abbreviation)

Forme abrégée du ministère qui est utilisée dans les textes, les banques de données et les adresses électroniques. Aux fins du Programme de coordination de l'image de marque, une abréviation est généralement formée des premières lettres ou des syllabes de mots clés, dans chaque langue officielle.

Administrateurs généraux (deputy heads)

Sous‑ministres, présidents-directeurs généraux, premiers dirigeants ou tout autre titre qui correspond à ce niveau de responsabilité au sein des organisations auxquelles s'applique la politique.

Appellation légale (legal title)

Nom figurant dans la loi habilitante, la proclamation, le décret ou tout autre instrument juridique utilisé pour créer un organisme gouvernemental.

Application (application)

Le fait d'appliquer les normes graphiques ou les règles générales du PCIM aux objets tels qu'un panneau ou un véhicule. (Voir domaine d'application)

Approche créative (creative approach)

Dans le contexte du Programme de coordination de l'image de marque, désigne un style, un motif ou un thème visuel qui se sert des éléments graphiques pour transmettre des renseignements généraux ou contextuels. Une approche ou conception créative peut intégrer des éléments communs, tels que couleur, forme, typographie, représentation abstraite ou photographie, et elle peut figurer dans une gamme de produits de communications. À la différence du logo, l'approche créative ne domine pas visuellement et ne porte pas atteinte aux symboles officiels du gouvernement. Ses éléments peuvent être remplacés ou supprimés sans que l'intention ou le contexte général soit perdu.

Appui, appuyer, promotion (endorse, endorsement)

Inférence, expression ou déclaration d'une préférence, d'une approbation ou d'un favoritisme à l'égard de toute entreprise du secteur privé, toute organisation, toute activité ou tout produit. Un appui, ou l'impression donnée au public d'un tel appui, peut être généré par un ministère ou un fonctionnaire par un énoncé, une déclaration publique, ou l'usage de noms, de logos ou d'imagerie protégée. Les appuis sont monnaie courante dans le secteur privé parce qu'ils ont une valeur commerciale et peuvent procurer un avantage concurrentiel. Toutefois, pour le gouvernement du Canada, fournir un avantage à une partie intéressée est injuste pour toutes les autres parties. Cela entre directement en conflit avec le principe de la fonction publique de traiter touss les membres du public avec équité, impartialité et objectivité. Sans contrôle, la pratique peut miner la confiance du public envers la saine gestion des institutions fédérales. Un appui ne doit pas être confondu avec la reconnaissance juste, objective et équitable des commanditaires, des partenaires et des institutions participant à une initiative conjointe. Il ne doit pas non plus être confondu avec l'offre de renseignements publics factuels ou de données concernant les marchés ou les fournisseurs.

Armoiries du Canada (Arms of Canada, Coat of Arms)

Connues également sous le nom des Armoiries royales du Canada, les armoiries du Canada sont le symbole de Sa Majesté la reine Élizabeth du chef du Canada. Elles sont utilisées pour l'identification du Parlement, du système judiciaire fédéral, des ministres de la Couronne et leurs cabinets, et des secrétaires parlementaires et leurs cabinets. Elles sont utilisées sur la scène internationale dans les applications traitées dans la Convention de Vienne sur les relations consulaires. Les armoiries du Canada sont également un symbole officiel du gouvernement du Canada et, au sein de la fonction publique, un rendu stylisé unicolore des armoiries du Canada est utilisé pour l'identification des institutions dont l'administrateur général se rapporte directement au Parlement, des commissions nommées sous le régime de la Loi sur les enquêtes, des institutions ayant des fonctions quasi-judiciaires (leur utilisation requiert l'approbation du président du Conseil du Trésor), des ambassadeurs, consuls et chefs de mission, et du greffier du Conseil privé. Les armoiries du Canada actuelles ont été approuvées en 1994. Bien que les rendus officiels antérieurs des armoiries du Canada (1921, 1957) ne soient plus en usage, toutes les trois représentations sont traitées pareillement sous le régime des lois du Canada et de la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle.

Association canadienne de normalisation (CSA)

L'Association canadienne de normalisation (CSA) est un organisme sans but lucratif constitué de membres dont les activités visent à répondre aux besoins du milieu des affaires, de l'industrie, du gouvernement et des consommateurs du Canada et du monde entier.

Termes commençant par la lettre B

Bien (asset)

Voir bien de l'État

Biens de l'État (Crown assets)

Tout matériel ou bien immobilier que le gouvernement du Canada possède ou loue, y compris les terres, les immeubles, les ponts, les quais, les monuments, l'équipement et les véhicules. Ne sont pas compris les outils de travail ni l'équipement et le mobilier de bureau.

Termes commençant par la lettre C

Caractères (type)

Les lettres de l'alphabet et tous les autres caractères utilisés individuellement ou collectivement pour créer des mots, des phrases, des blocs de texte, etc.

Carreau (tile)

Ensemble comprenant un caractère découpé à l'emporte-pièces et son support de papier rogné de manière à inclure l'espace requis de chaque côté du caractère.

Carte de visite (calling card, visiting card)

Voir carte professionnelle

Carte professionnelle (business card)

Une carte qui affiche de l'information (nom, titre de poste, ministère, numéro de téléphone et adresse de courriel) sur un employé du gouvernement.

Chasse; épaisseur (set-width)

En typographie, la largeur d'un caractère, y compris l'espace de chaque côté pour en assurer la lisibilité lorsque plusieurs caractères sont groupés pour former un mot. La chasse se mesure en unités. Voir largeur de carreau

Chef des communications (head of communications)

Cadre supérieur qui est responsable de la coordination des activités de communications du ministère.

Compact; plein; sans interlignage (solid)

En typographie, se dit d'une composition sans espace entre les lignes.

Conception graphique (graphic design)

Discipline qui a pour objet la création de formes graphiques à des fins de communication visuelle.

Contre-épreuve (de reproduction) (reproduction proof)

Épreuve photographique nette et claire ou épreuve typographique noir foncé servant entre autres, au report, sur une plaque offset.

Crénage sélectif (selective kerning)

Procédé qui permet de réduire l'espace entre les caractères dans certains regroupements de lettres, tout en conservant l'espacement normal pour le reste de la composition. Employé pour corriger un espacement normal qui paraîtrait inesthétique (par exemple Te ou Av) le crénage améliore l'aspect, uniformise et rend plus lisible un mot, une ligne ou un groupe de lignes.

Termes commençant par la lettre D

Danger éventuel (potential hazard)

Danger potentiel qui pourrait devenir réel. Voir danger présent

Danger présent (definite hazard)

Danger qui existe vraiment. Voir danger éventuel

Découpage à l'emporte-pièces (die-cutting)

Découpage du papier, du carton ou d'autre matériau tel que le vinyle, à l'aide d'un emporte-pièce.

Design (design)

Sélection et disposition de formes selon des critères esthétiques et fonctionnels.

Domaine d'application (field of application)

Ensemble des objets, destinés tant à un usage interne qu'externe, qui portent la signature ministérielle et le mot-symbole « Canada », comprenant sans s'y limiter les articles de papeterie, les formulaires, les panneaux de signalisation, les sites Web et les autres communications électroniques, les produits de communications, les identificateurs du personnel et les véhicules.

Termes commençant par la lettre E

Élément de communication (message element)

Composant graphique servant à transmettre un message, par exemple le mot-symbole « Canada », une flèche d'orientation ou un mot.

élément de communication graphique (design element)

Tout élément utilisé dans la composition d'un design graphique, tel que lettres, symboles, lignes.

Éléments graphiques (graphic elements)

Les symboles, logotypes, signa­tures ministérielles, caractères typographiques, formats et couleurs; toutes les formes de la communication visuelle.

Em (em)

Unité de mesure typographique dont la valeur varie selon le corps du caractère, par exemple, un em de 10 points a une largeur de 10 points, un em de 12 points a une largeur de 12 points.

Espacement normal (normal letterspacing)

Espacement entre les lettres déterminé par le concepteur de la fonte des caractères ou par le fabricant du matériel de composition. (À ne pas confondre avec le sens plus courant en typographie, soit l'ajout d'espaces additionnelles entre les lettres.)

Termes commençant par la lettre G

Graisse (weight)

En typographie, partie pleine et noire dans le dessin du caractère. (La désignation de la graisse varie selon les fournisseurs. Dans le contexte du PCIM, la graisse des caractères Helvetica, la graisse est maigre, demi-grasse ou normale.)

Termes commençant par la lettre H

Hauteur «x» (x-height)

Hauteur des lettres minuscules, sans jambages ascendants ou descendants, c'est-à-dire la hauteur des lettres w, x, z. En signalisation, la hauteur «x» sert à déterminer le corps de caractères.

Termes commençant par la lettre I

Identité visuelle (visual identity)

Aussi appelée « image de marque », méthode unifiée selon laquelle une organisation, une entreprise ou une entité du secteur public affiche visuellement sa présence ou ses activités auprès du public. L'approche méthodique intègre généralement dans un style uniforme des éléments tels que la nomenclature, la couleur, la typographie et les normes graphiques qui symbolisent les valeurs de l'organisation afin de donner l'image d'une entreprise unique et distincte parmi toutes celles dans son ou ses domaines d'activité. L'identité visuelle du gouvernement du Canada (le Programme de coordination de l'image de marque) est fondée sur les valeurs de la fonction publique et les obligations législatives qui assurent un système d'identification visuelle entièrement bilingue. Ce système est efficace en termes de coût et identifie de façon uniforme les activités du gouvernement d'une manière objective et impartiale tout en mettant l'accent sur le service au public.

Image de marque (corporate identity)

Voir identité visuelle

ISO, Organisation internationale de normalisation (International Organization for Standardization (ISO))

L'ISO est le plus grand producteur et éditeur mondial de normes internationales. L'ISO est un réseau d'instituts nationaux de normalisation de 163 pays, selon le principe d'un membre par pays, dont le Secrétariat central, situé à Genève, Suisse, assure la coordination d'ensemble.

Termes commençant par la lettre L

Largeur du carreau (tile width)

Largeur d'un caractère, y compris l'espace de chaque côté. La largeur du carreau s'exprime en unités. Voir chasse

Largeur unitaire (unit width)

Largeur d'une unité, proportionnelle au corps du caractère et exprimée en millimètres.

Ligne de base (base line)

Ligne imaginaire reliant la base des lettres majuscules.

Ligne de blanc (blank line)

Blanc de la valeur d'une ligne de corps du texte. Par exemple, pour la composition en 10 points (compacte), la ligne de blanc est de 10 points alors que l'espacement d'une ligne de base à l'autre correspond à 20 points.

Lisibilité (legibility)

Aisance de lecture d'un texte, provenant de la qualité du style ou de la typographie.

Tout élément graphique utilisé systématiquement qui peut être perçu par le public comme représentant un ministère, un programme ou un service. Un logo porte atteinte à la primauté des symboles officiels du gouvernement du Canada. Aux fins de la politique, un logo peut aussi comprendre un logotype, une marque, un symbole, un emblème, une icône, un idéogramme, un identificateur de marque, un signe, un lettrage stylisé et un emblème héraldique.

Termes commençant par la lettre M

Marquage, repères d'identification (markings)

Un décalque autocollant sur les véhicules automobiles affichant des éléments graphiques tels qu'une signature, le mot-symbole « Canada », un titre de service, ou toute autre donnée indiquant la fonction du véhicule.

Ministère (department)

Tout ministère mentionné à l'annexe I de la Loi sur la gestion des finances publiques; tout secteur de l'administration publique fédérale mentionné à la colonne I de l'annexe I.1; toute commission nommée sous le régime de la Loi sur les enquêtes désignée comme tel pour l'application de la Loi sur la gestion des finances publiques, par décret du gouverneur en conseil; et tout établissement public, c'est‑à‑dire une personne morale mentionnée à l'annexe II.

Ministère ayant la garde de biens immobiliers, ministère administrateur ou ministère gardien (custodian department)

Le ministère qui s'est vu attribuer l'administration et la gestion de biens immobiliers fédéraux.

Mot-symbole « Canada » (Wordmark, Canada Wordmark)

Le mot-symbole « Canada » est le symbole officiel du gouvernement du Canada. Son usage est exigé en association étroite avec la signature du gouvernement du Canada ou une signature ministérielle, peu importe que la signature d'une institution comporte le symbole du drapeau ou les armoiries du Canada. Le mot-symbole est également utilisé dans des cas restreints où des contraintes physiques extrêmes empêchent l'usage des deux symboles officiels d'un ministère ou d'un organisme. Le mot-symbole « Canada » est composé d'un style de caractère à la graphie modifiée et du symbole du drapeau. La reproduction de cette marque adaptée nécessite l'accès à un fichier maître électronique approuvé. Le mot-symbole « Canada » est un symbole protégé sous le régime des lois du Canada et, sur la scène internationale, en vertu de la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle.

Termes commençant par la lettre N

Négatif (negative)

Élément graphique paraissant à l'inverse de sa forme originale, c'est-à-dire pâle sur fond foncé. Voir positif

Norme graphique (design standard)

Règles approuvées prescrivant l'emploi des éléments de communication graphique et énoncées dans la Politique sur le Programme de coordination de l'image de marque et le Manuel sur le Programme de coordination de l'image de marque. Ces règles déterminent des éléments tels que forme, taille, disposition, couleurs, typogra­phie et utilisation des symboles.

Termes commençant par la lettre O

Office des normes générales du Canada (ONGC) (Canadian General Standards Board (CGSB))

L'Office des normes générales du Canada (ONGC), un programme de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, est une organisation qui offre des services de normalisation en matière d'économie, de réglementation, d'approvisionnement, de santé, de sécurité et d'environnement.

Organisme occupant (occupant organization)

Organisme qui occupe un espace dans un immeuble loué par le gouvernement du Canada ou qui appartient à celui-ci.

Termes commençant par la lettre P

Panneau d'avertissement (warning sign)

Un panneau de signalisation qui indique un risque.

Panneau d'emplacement (location sign)

Un panneau de signalisation qui indique dans quel lieu se trouve une installation, sont offerts des services ou sont exercées des fonctions.

Panneau d'identification principal (primary identification sign)

Le premier panneau affichant une signature et le mot-symbole « Canada » servant à identifier une installation du gouvernement fédéral. Ce panneau peut être utilisé à l'extérieur ou à l'intérieur.

Panneau d'usage courant (common-use sign)

Panneau dont le message porte sur les installations mêmes. Ce type de panneau demeure valable malgré les changements d'occupants, par exemple, un tableau répertoire, un panneau de sécurité-incendie, des panneaux indiquant les numéros des pièces. Voir panneau fonctionnel

Panneau de désignation de secteur (area identification sign)

Un panneau qui indique l'emplacement d'une section, d'une zone, d'un étage ou d'une pièce en particulier. Les panneaux de désignation de secteur font partie d'un système qui aide les utilisateurs d'une installation à s'orienter.

Panneau de direction (direction sign)

Un panneau de signalisation qui indique dans quelle direction se trouve une installation, sont offerts des services ou sont exercées des fonctions.

Panneau de projet (project sign)

Panneau qui donne des renseignements sur les programmes ou les projets fédéraux, par exemple, ceux qui touchent les travaux publics ou l'emploi.

Panneau de réglementation (regulatory sign)

Un panneau qui sert à communiquer un ordre (interdiction ou obligation).

Panneau fonctionnel (operational sign)

Panneau portant un message relié aux besoins opérationnels de l'institution occupante, qui en assume par conséquent la responsabilité. Voir panneau d'usage courant

Partenariats (partenaire) ou ententes de collaboration (Partnering (Partner)/Collaborative arrangements)

Activités, transactions ou programmes conjoints menés avec un autre gouvernement, une entreprise, une organisation, un groupe ou un particulier qui partagent les mêmes objectifs, ou les associent, et qui conviennent dans une entente écrite de combiner les ressources financières ou autres.

PCIM (FIP)

Voir Programme de coordination de l'image de marque

Pica (pica)

Unité de mesure typographique d'environ 4,2 mm.

Plaque nominative (name plate)

Un panneau qui identifie la personne occupant un poste de travail ou un bureau. Un design standard a été adopté pour l'ensemble du gouvernement.

Point (point)

Unité de mesure typographique d'environ 0,35 mm; 12 points font un pica.

Police de caractères (font)

Assortiment complet des caractères (y compris les capitales, minuscules, signes de ponctuation) d'une même famille, d'une même graisse et d'un même corps.

Positif (positive)

Élément graphique qui paraît dans sa forme originale, c'est-à-dire en couleur foncée sur fond pâle. Voir négatif

Profilé (blade)

Pièce extrudée d'un panneau de signalisation. Les pièces sont superposées pour former la face d'un panneau ou d'un tableau répertoire. (Cette composante du panneau est fabriquée selon des spécifications précises et est particulière au système de signalisation du gouvernement du Canada.)

Programme à coûts partagés (shared-cost program)

Activité, projet ou installation financé conjointement par un organisme fédéral et un autre palier de gouvernement, ou une entreprise privée. Dans le contexte du Programme de coordination de l'image de marque, aussi appelé entente de collaboration ou activité ou initiative de partenariat.

Programme de coordination l'image de marque (PCIM) (Federal Identity Program (FIP))

L'identité visuelle du gouvernement du Canada. Comme c'est le cas pour les identités visuelles ou les images de marque d'autres organisations ou entreprises du secteur privé, le gouvernement du Canada veille à ce que ses institutions, ses programmes, ses services, ses biens de l'État et ses activités soient clairement identifiés auprès du public du Canada et à l'étranger par une utilisation uniforme de titres et de symboles. Le PCIM contribue à ce que le gouvernement du Canada assume sa responsabilité démocratique d'être accessible et redevable auprès du public en faisant en sorte que ses activités soient largement visibles et reconnaissables. À ne pas confondre avec des motifs visuels ou des approches créatives élaborés par les ministères pour leurs produits imprimés et sur le Web, le PCIM concerne les symboles officiels identifiant les ministères et les agences et il prescrit les normes communes à leur utilisation – il contribue à façonner le « visage » du gouvernement auprès de son personnel et du public qu'il sert.

Propriétaire (lessor)

Le propriétaire de locaux loués par l'État.

Public (public)

Tous les auditoires, y compris les employés du gouvernement du Canada, qui pourraient être touchés par des décisions, des politiques, des programmes ou des services du gouvernement du Canada.

Termes commençant par la lettre R

Rail d'accrochage (column rail)

Profilé d'aluminium, utilisé sur les panneaux de 85 mm qui se fixe directement aux poteaux des panneaux et aux embouts des profilés. Sa longueur est la hauteur totale des profilés superposés. (Cette composante du panneau est fabriquée selon des spécifications précises et est particulière au système de signalisation du gouvernement du Canada.)

Reconnaissance équitable (fair acknowledgement)

La juste proportion de la reconnaissance visuelle accordée à un ministère qui participe à une initiative conjointe ou à une collaboration – ou qui accorde une subvention ou une contribution – dans les activités de communications qui s'y rapportent. Le terme « équitable » réfère à la juste reconnaissance des participants à l'initiative les uns par rapport aux autres, fondée de façon générale sur la proportion des contributions financières et en nature de chaque participant. Le terme « reconnaissance » désigne généralement l'affichage d'un symbole officiel d'identification sans aucun slogan, texte promotionnel, ni élément graphique additionnel. En général, un texte qualifiant les parties accompagne les symboles officiels décrivant les institutions en tant que commanditaires, participants, collaborateurs ou organismes de financement. La reconnaissance équitable s'applique à tous les participants à une initiative à laquelle contribue le gouvernement du Canada, qu'il s'agisse d'une initiative du gouvernement du Canada ou d'une initiative émanant d'une organisation externe non gouvernementale.

Référent (referent)

Ce que signifie le symbole graphique.

RVB, Rouge, Vert, Bleu (RGB)

Le modèle RVB utilise les couleurs rouge, vert et bleu, pour l'affichage des couleurs sur écran.

Termes commençant par la lettre S

Signalisation du PCIM (FIP signage)

Panneaux d'identification principaux; panneaux d'usage courant; panneaux fonctionnels; et panneaux de projet. (Ne comprend pas les panneaux assujettis à un règlement qui précise leur design.)

Signalisation tactile (tactile signage)

Un système de pictogrammes en relief, de lettrage de braille à points arrondis, qui fournit de l'information à l'intention de personnes ayant une déficience visuelle.

Signature (signature)

Voir signature ministérielle ou signature du gouvernement du Canada

Signature composée (compound signature)

Ensemble constitué d'un symbole officiel et plus qu'un titre.

Signature du gouvernement du Canada (Government of Canada signature)

Utilisation normalisée du symbole du drapeau avec les mots « Gouvernement du Canada » dans les deux langues officielles. Cette signature est utilisée pour identifier plus d'un ministère à la fois, les programmes gérés conjointement, les documents et fournitures pour usage pangouvernemental, ou les activités nationales ou internationales d'importance.

Signature du PCIM (FIP signature)

Voir signature ministérielle ou signature du gouvernement du Canada

Signature ministérielle (departmental signature, corporate signature)

Titre d'usage autorisé du ministère dans les deux langues officielles, combiné au symbole d'identification (le symbole du drapeau, les armoiries du Canada ou tout autre symbole approuvé par le Conseil du Trésor), tous deux présentés en conformité avec les normes graphiques établies.

Style de caractères (typeface)

Forme ou style particulier de caractères où les lettres et les autres caractères ont des caractéristiques communes. Voir caractères

Substrat (substrate)

La surface sur les véhicules automobiles sur laquelle les repères d'identification peuvent être appliqués.

Symbole du drapeau (flag symbol)

Le symbole du drapeau est un symbole officiel du gouvernement du Canada utilisé conjointement avec les noms d'usage en français et en anglais afin de constituer une signature ministérielle pour les ministères, les organismes, les sociétés, les commissions, les conseils, de même que pour toute autre entité ou toute autre activité fédérale. Le symbole du drapeau est une version du drapeau national du Canada dont le graphisme a été modifié. Il est conforme aux proportions du drapeau, mais il est assujetti à des spécifications différentes en matière de couleur; et il contient seulement trois des quatre éléments du drapeau national, soit deux barres verticales et une feuille d'érable, mais aucun champ blanc en arrière-plan de la feuille d'érable.  Le symbole du drapeau peut être aisément confondu avec le drapeau national du Canada dans certaines applications, et c'est pour cette raison que son usage et sa reproduction nécessitent l'accès à un fichier maître électronique approuvé. Le symbole du drapeau est protégé sous le régime des lois du Canada et, sur la scène internationale, en vertu de la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle.

Symbole graphique (graphic symbol)

Un moyen de communication visuelle qui se fonde, en tout ou en partie, sur une représentation abstraite ou imagée.

Symbole spécial (special symbol)

Voir logo

Symboles (symbols)

Voir symboles officiels

Symboles officiels (official symbols)

Les trois identificateurs visuels du gouvernement du Canada, c'est-à-dire les armoiries du Canada (avec ou sans titre d'usage ou titre de fonction), le mot-symbole « Canada » et le symbole du drapeau, utilisé avec le titre d'usage en français et en anglais dans les signatures ministérielles et la signature du gouvernement du Canada. Les symboles officiels sont protégés sous le régime des lois du Canada et, sur la scène internationale, en vertu de la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle.

Système d'espacement (spacing system)

Système régissant la séparation des caractères et des mots par l'insertion d'espaces.

Système d'unités (unit system)

Système de calcul basé sur les valeurs unitaires qui permet de déterminer la longueur d'une ligne de texte.

Termes commençant par la lettre T

Tableau répertoire (directory board)

Un panneau qui indique le nom et l'emplacement des institutions fédérales, des unités organisationnelles, des programmes et des services qui sont situés dans un immeuble.

Titre (title)

Voir titre d'usage, appellation légale, titre de service

Titre d'usage (applied title)

Nom approuvé d'un ministère dont l'utilisation auprès du public a été autorisée par le président du Conseil du Trésor et consignée au registre du Programme de coordination de l'image de marque. Le titre d'usage indique clairement au public la principale fonction du ministère et son appartenance au gouvernement du Canada. Le titre d'usage est utilisé pour les signatures ministérielles et est destiné aux auditoires internes et externes, contrairement à l'appellation légale qui est surtout utilisée dans les documents de nature juridique comme les lois et les contrats.

Titre de service (service title)

Titre servant à identifier une unité orga­nisationnelle, un programme ou un service et qui, dans une signature, peut être utilisé avec le titre d'usage de l'orga­nisme parent. Voir titre d'usage

Typographie (typography)

La planification professionnelle des imprimés, y compris le choix du papier, le format, le choix des caractères, ainsi que la disposition des parties imprimées et des parties laissées en blanc dans le but de créer un tout équilibré et attrayant.

Termes commençant par la lettre U

Unité (unit)

Mesure arbitraire fondée, pour les besoins du caractère de signalisation, sur la division de la hauteur « x » en 50 parties égales.

Termes commençant par la lettre V

Valeur unitaire (unit value)

Chiffre qui représente la largeur d'un seul caractère, y compris un espace laissé de chaque côté. La mesure réelle varie selon le corps du caractère.

Véhicules automobiles (motor vehicles)

Inclut les voitures, les véhicules de chargement, ainsi que les véhicules ayant une fonction spéciale.

Termes commençant par la lettre X

«x» (“x”)

Unité de mesure employée dans la signalisation: le carré de la hauteur «x» du corps des caractères.

Date de modification :