Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Dépenses prévues dans le secteur de résultats: un partenariat nord-américain fort et mutuellement avantageux

Contexte de la planification

Le Canada, les États-Unis et le Mexique, dont la population réunie représente environ 436 millions de personnes, partagent le vaste continent nord-américain. Les trois partenaires souverains sont déterminés à assurer le mieux-être social, la prospérité économique ainsi que la protection et la sécurité de leur population à l'échelle du continent. Le Canada travaille en partenariat avec ses voisins dans des dossiers aussi diversifiés que la sécurité, la facilitation du commerce, le transport, l’environnement et la santé publique. Les relations canado-américaines au chapitre de la défense se sont élargies, ce qui permet aux deux pays de mieux contrer les menaces aussi bien en Amérique du Nord qu'à l'extérieur du continent. Les deux pays reconnaissent que leur économie et leur sécurité respectives les concernent mutuellement, et ils travaillent en étroite collaboration à l'amélioration de la sécurité tout en facilitant les échanges commerciaux et la circulation des personnes. Les gouvernements des trois pays ont multiplié les contacts institutionnels, ce qui leur a permis d’adopter une vision commune d'une région plus forte, plus sûre et plus prospère.

Cliquez ici pour accéder à la liste complète des résultats stratégiques et des activités de programme qui contribuent à ce secteur de résultats, ainsi que les dépenses réelles consenties à chacun. Utilisez les liens suivants pour consulter les rapports ministériels sur le rendement des organisations fédérales contribuant à ce secteur de résultats.

Dépenses prévues et dépenses réelles un partenariat nord-américain fort et mutuellement avantageux

Le saviez-vous?

Le gouvernement du Canada dépensera 1,7 $ milliards de dollars en 2007-08 pour des activités qui se rapportent à un partenariat nord-américain fort et mutuellement avantageux. Cela représente 6,1% de l’ensemble des dépenses prévues pour Affaires internationales.